AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nericia

Aller en bas 
AuteurMessage
Nericia

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Nericia   Jeu 8 Nov - 17:24

Assise dans cette obscurité je m'ennuyais, mais d'un ennuis ferme.
Voila déjà 3 jours que j'étais enfermée dans cette cale clandestine incroyablement silencieuse.
Tout ces gens allaient-ils sur Clavinia ? Ou était ce simplement un port d'escale pour d'autres destinations ? Je crois que je ne le saurais jamais.
La cale avait beau être grande, les gens se tassaient près de l'unique source de lumière tel des insectes.

Moi bien entendu j'avais pris tous mes aises, l'obscurité n'avait plus rien d'effrayant et j'y voyais pas trop mal durant la journée.
J'avais remarqué qu'un seul humain semblait déroger a la règle et s'est lui également enfouie dans un coin d'obscurité.
Il m'intriguait. En 3 jours il n'avait adressé la parole à personne et avait à peine mangé.
Il ne devait pas y voir plus clair que les autres pourtant...
Un soir ma curiosité pris le pas sur la prudence et rassemblant mes affaires je m'approchais de lui.

« Bonjour, moi c'est Nericia et vous ? »

L'homme détourna le regard bien qu'il ne devait voir de moi qu'une vague forme.
Je m'asseyais face à lui. Mmmmh comment entamer la conversation ? Si je commençais par lui décrire ce qu'il ne pouvait pas voir ?

« Alooors, par où commencer... Je suis de plutôt petite taille comparé aux autres, et je dois dire que c'est sûrement le seul avantage que j'ai pour ma profession...
En effet j'ai hérité des caractéristiques les plus voyantes de mon peuple : une peau bien rouge, des cheveux noirs ébène desquels dépassent deux belles cornes, et surtout ces deux petites ailes de cuir dépassant de mes épaules. Ha et n'oublions pas cette longue et fine queue se terminant par une pointe qui a la fâcheuse tendance à onduler par elle même si je l'oublie quelques instants.
Au seins d'un peuple qui se doit d'être discret, on peut dire que je n'ai pas hérité des meilleurs attributs.
Cela m'a demandé d'autant plus d’entraînement pour apprendre à ne pas me faire voir et surtout a courir dans des passages étroits pour m'enfuir.
La encore, dame nature a trouvé particulièrement amusant de m'offrir de belles formes qui me gênent quand je cours ou lorsque je me retrouve dans des passages trop étroit.
Je sais je sais, je ne vais quand même pas me plaindre d'être bien fichue, mais ça se voit que vous n'êtes pas né tieffling ! C'est relativement encombrant...
Mais bon, encore une fois on apprend a faire avec hein, c'est pas comme si on pouvait m'en couper un bout non plus.. »


L'homme me regardait avec un air intrigué. Il écoutait mon histoire avec une attention nouvelle bien que ses lèvres ne soient pas encore décelées.

« Vous m'avez l'air plutôt sympa finalement, tenez je crois que je vais vous rendre ca.
Vous êtes surpris ? Vous devez vous demander quand est ce que j'ai pus vous prendre votre bourse...
En fait c'était quand je vous décrivais mes cornes, vous avez tourné le regard vers le haut et pendant ce temps...
Ha je suis désolée, je crois que c'est en quelque sorte de la déformation professionnelle, à force c'est devenu un réflexe.

Necidia voleuse a la tire... professionnelle s'il vous plais... Oui je sais on est pas sensé le dire mais bon comprenez je m’ennuie un peu sur ce bateau... Et puis vous ne le répéterez pas hein »


« Pourquoi ? »
Ahhh enfin j'arrivais a le tirer de ce fichu mutisme !

« Pourquoi je fais ça ? En fait, je crois que c'est parce que j'aime cette sensation, lorsqu'on suit sa proie, qu'on s'en approche lentement pour lui dérober sa bourse. Ce sentiment que le hasard pourrait très bien faire qu'elle se retourne et vous révèle en plein méfait.
Et cette satisfaction une fois les pièces en votre possession et que personne ne peut plus vous soupçonner de votre méfait.
Lorsqu'on a le cœur qui bat si fort qu'on dirait que notre poitrine va exploser avec les jambes tremblantes d’excitation.
Haaa rien que d'y penser j'en ai des frissons. »


« Comment... »

« Ha vous voulez dire comment j'en suis venue a ça ? A vrai dire... Je suis née sur une île volcanique refuge des tiefflings. Vous savez ce genre d'île ou les anciens nous raconte les légendes et la spiritualité tieffing pour faire perdurer notre culture...bla bla bla
Depuis ma plus tendre enfance j'ai toujours trouvé ça d'un ennuis mortel.

J'étais plutôt du genre enfant turbulent qui passe ses journées a embêter les adultes.
Puis un jour j'ai découvert qu'une des manières les plus efficaces d'ennuyer un adulte, c'était de lui prendre et cacher des affaires.
C'est tellement drôle de voir un vieux sage retourner sa maison parce qu'il ne trouve pas son collier de prière ! Haaa il a bon dos le fameux « Esprit calme des tiefflings »
Bien sur je me suis faite prendre plus d'une fois ce qui m'a valut de belle mandales, mais ça m'a juste motivée dans l'apprentissage pour devenir plus discrète et insoupçonnable.

Puis j'ai grandi, et c'est devenu de plus en plus difficile d'être discrète, surtout quand on a des pots de colle attachés à vos miches !
Mais bon, en y réfléchissant ça m'a permis de développer de nouvelles méthodes pour détrousser ces pigeons...

Je dois dire que tout se passait plutôt bien, mais ces dernières années sur mon île ca a commencé a être de plus en plus tendu...
Il suffisait que quelqu'un perde un objet pour que je sois accusée ! Bon je vous l'accorde pas toujours a tord... mais quand même !
Surtout que les objets de valeur je faisais toujours en sorte qu'ils finissent par réapparaître, sinon il n'y aurait vite plus rien a repiquer... L'île était pas bien grande vous comprenez...

Donc après m'être faite enfermée plusieurs fois a tord, j'ai fini par prendre une décision.... mon île était devenue vraiment trop petite et il fallait que j'aille explorer d'autres pigeons euh villes je veux dire.

Vous savez, vous faire enfermé quand vous vous êtes fait prendre, c'est de bonne guerre... mais vous faire enfermé a tord c'est vraiment frustrant....

Enfin bref après maintes négociations, me voilà embarquée sur un bateau pirate pour aller dans la seule ville où je risquerais moins de soucis selon les anciens.

Bon voilà, j'ai tout raconté, maintenant c'est votre tour ! Allez dites moi tout ! »


L'homme affichait un demi sourire, j'avais beau être un véritable moulin a parole je savais aussi écouter lorsqu'on me racontais des histoires intéressantes.
Apparemment j'avais gagné un peu de sa confiance, suffisamment pour qu'il me raconte des demis histoires.
Et puis, avec de la compagnie les derniers jours de bateau parurent moins long.

TERRE EN VUUUE

Je me levais et m'étirais de tout mon long tel un chat se réveillant de sa sieste.
« Haaa enfin ! J'en pouvais plus de devoir rester cacher dans cette cale, je suis curieuse de voir a quoi ressemble cette fameuse île ! »

Je ramassais mon paquetage en vérifiant n'avoir rien oublié et avec étrangement quelques possessions en plus qu'à mon arrivée...
Je saluais mon ami de fortune avant de passer ma grande besace sur ma hanche et ma grande capeline sans oublier mes longs gants pour tenter de me dissimuler au mieux en plein jour.
J'avançais dans la lumière, mmmh ca sentait bon le pigeons tout neuf !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vision ténébreuse 1
Furtivité 2
Vol 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Nericia   Dim 11 Nov - 16:56

Bonjour, Nericia, je te souhaite la bienvenue sur Maynlie ! ^^

Je dois avouer qu'il me semble étonnant qu'une voleuse raconte sa vie comme ça à un parfait inconnu, mais au fond, ça peut montrer un certaine insouciance de sa part.
Après, la technique de vol m'a parue étrange : elle se décrit parce qu'il ne peut pas la voir, mais elle profite de ce qu'il lève les yeux pour regarder les cornes afin de lui voler sa bourse... Sur le moment, je me suis demandé : "Au final, l'inconnu peut la voir ou pas, du coup ?". Après, ce n'est qu'un détail, histoire de montrer un trait du personnage, mais il eût été judicieux de faire plus attention au contexte.

Bon, globalement, pas énormément de choses à redire sur le personnage, qui paraît plutôt cohérent dans l'ensemble : c'est pour moi le plus important.

Le gros problème de cette fiche, en fait, c'est que tu fais pas mal de fautes. Sans compter que ton perso s'appelle Necidia à un moment, j'ai l'impression que la gestion des accords te pose quelques problèmes : ce serait bien que tu essaies de faire un effort là-dessus, en te relisant plus attentivement, voire en demandant un peu d'aide si tu as besoin. :)

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nericia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: