AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie

Aller en bas 
AuteurMessage
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Ven 25 Mai - 22:04

Le soleil vient de se lever... Un nouvel ami vient de succomber, l'ami des repas faciles l'ami de chair fraîche !
Jazz ne le sait pas encore mais, notre ennemi public numéro a encore frappé durant la nuit. Au petit jour, une nouvelle victime était à déclarer.
Laissons là finir sa nuit et intéressons-nous si vous le voulez bien à ce qu'elle a fait depuis tout ce temps.



- Flashback -

Après être rentrée de mission et avoir fait son rapport au Sombre, notre héroïne s'était octroyé quelques jours d'un repos amplement mérité.

Ou presque, n'oublions pas que c'était l'hiver et qu'il ne faisait donc pas bien chaud. Elle profitait donc de son temps libre pour lire quelques livres de médecine et boire quelques verres en bonne compagnie.
Après une ou deux semaine de ce rythme, la demoiselle commença sérieusement à s'ennuyer loin de l'action. Jazz avait largement eut le temps de constater que pour libérer son île, elle allait devoir devenir plus forte. C'est d'ailleurs la raison qui l'a poussé à reprendre contact avec Séraphine pour se faire entraîner.
Il était temps d'arrêter de dépendre des autres et d'agir -au moins un minimum- par soi même.

Notre jolie brune passait donc d'avantage de temps avec Séraphine à apprendre quelques tours de passe-passe avec ses petites lames. Et, quand elle n'était pas pleine de sueurs ou le nez dans les livres, Jazz était tranquillement installée au bar de la Liberté Apocalyptique à siroter du rhum tout en écoutant les dernières rumeurs d'une oreille distraite.

Et des rumeurs, c'était pas ce qui manquait en ce moment.
La plus intéressante d'entre elle était celle concernant une série de meurtres qui avaient à priori commencé avec le retour des pirates à Clavinia. Rumeur suffisamment intéressante pour titiller la curiosité de Jazz.


- Fin du flashback -


Notre capitaine se réveilla enfin et se prépara comme tous les matins. Elle enfila un pantalon de coton, une chemise de coton blanche et une paire de bottines. Attacha ses cheveux en une grosse tresse rapide et sortie pour son entraînement quotidien avec la tiefling.

Sur le chemin, Jézabel glana quelques informations qui éveillèrent sa curiosité matinale et la détournèrent de son objectif du jour. Après tout, elle aurait tout le temps de s’entraîner plus tard. Une nouvelle victime était à déplorer, un tiefling si l'on en croyait les racontars c'était une raison suffisante pour pousser Jazz à mener l'enquête.

Les pirates avaient-ils ramené l'assasin avec eux ? Le pouvoir des Grands Pirates étaient-ils remis en cause ? La panique allait-elle atteindre les rues de la ville avant que quelqu'un se décide à agir ?

Plein de questions en suspens et la curiosité de Jazz était déjà bien aiguisée.
Elle avait de nombreuse fois par le passé glané de précieuses informations au près de Matt mais là, les choses étaient différentes et Matt ne semblait pas au courant de la moindre chose.

Une lueur de défi illumina ses yeux, il y avait matière à s'occuper et c'était un travail pour elle ! Elle aimait les énigmes et obtenir des informations secrètes était son dada ! L'occasion était trop bonne pour prouver un peu plus ses capacités à Ic-Laq Le Sombre.

Challenge accepted !

* Mais oui bien sûr! *

Avec une pointe de nostalgie, Jézabel venait de se rappeler ce qu'on faisait souvent sur son île. Quand les questions étaient trop nombreuse et les pistes de réponses trop floues, il y avait qu'un endroit où aller. Et cet endroit, c'était chez la diseuse de bonne aventure. Nul doute qu'elle doutait qu'elle soit aussi efficace que chez elle mais, elle ne perdrait pas grand chose à y aller.
Et puis comme on disait chez elle:


«  Bèf ka soté là bayè ba.  »

Elle avait cité cette vieille rengaine sans s'en rendre compte, comme des mots gavé à jamais dans sa mémoire. Et, délaissant le chemin de son entraînement, choisit celui de la marabout. Elle marcha un petit moment dans la rue jusqu'à arriver devant une échoppe un peu glauque.

* Quand faut y aller, faut y aller! *

[i]Jézabel inspira profondément et poussa la vieille porte de bois. Elle franchit le seuil de l'échoppe et se retrouva plongée dans une petite pièce à l'ambiance tamisée et à la forte odeur d'encens. De lourds rideaux prune occultaient les fenêtres tandis qu'une table et des fauteuils se trouvaient au centre de la pièce. Sur l'un deux se trouvait une femme à la longue chevelure de feux qui tourna le regard vers sa visiteuse.


« Entre mon enfant, ne soit pas timide et prend donc un siège. »

Jazz s'avança et prit place en face de son hôte.

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaya
Docteur Frankenstein en herbe
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 14/04/2011
Localisation : 21-France

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Sam 2 Juin - 15:20

Vaya finissait de se préparer dans sa chambre d’hôtel. Elle avait retrouvé sa mine fraîche et reposée des jours sans pluie. Le temps commençait à s’adoucir et son moral montait en flèche. Elle regarda la petite pièce autour d’elle. Il était temps pour elle de déménager. Elle ne pouvait décemment pas vivre éternellement dans un hôtel… En plus son budget en prenait un coup inutilement. C’était décidé, dès qu’elle le pourrait, elle irait voir pour s’acheter un petit chez-soi coquet et discret. Puisqu’elle était amenée à vivre ici durant quelques temps, autant faire un investissement utile. Et puis qu’il était bon de pouvoir rentrer chez soi après une dure journée !

Dure journée… Enfin c’était vite dit. L’oisiveté était sa compagne depuis quelques semaines déjà. Elle n’avait pas vraiment cherché à se faire embaucher quelque part non plus… Elle potassait bien quelques ouvrages intéressants, et elle n’avait pas encore mis son plan de recherches médico-légistes en route. Quelques retardements sans importance, mais qui avait le chic pour repousser les délais. Cela dit, qui disait maison, disait souvent cave… Et cela lui offrirait l’avantage d’avoir un lieu à elle pour travailler, autre que le Keltia, qu’elle investissait de temps en temps pour « réviser » ses gammes, et les quelques keltiens qui venaient la trouver pour un rhume, ou une fracture…

D’ailleurs, il faudrait qu’elle trouve où logeait Anna. La naga avait plus ou moins disparu depuis leur arrivée à Clavinia. Et malheureusement, elle était à court pour son étude. Besoin d’un peu de mue, et surtout, elle voulait savoir si les crocs de la jeune femme était sortie. Sinon, il lui faudrait aller capturer quelques animaux venimeux elle-même, et faire quelques cueillettes pour ses mixtures pour la plupart inventées, bien qu’elle essaye tout de même de refaire celle indiquée dans un ouvrage médical.

Bref, la voila déjà dans les rues de la ville, le nez en l’air, marchant plutôt au gré du hasard, ou des rencontres. Elle avait eu vent des rumeurs par un harangueur plus tôt sur le chemin qu’elle avait pris. Les cadavres s’amoncelaient depuis quelques mois, de manière régulière et rythmée, à chaque pleine lune. La prochaine était ce soir. Après la recherche de sa maison, elle se promit de jeter un œil à une poste possible du loup. Cela l’occuperait activement pour une fois. Et un peu d’actions dans sa vie monotone ne lui ferait pas de mal.

Alors qu’elle tournait une énième fois, cherchant un signe de maison en vente, ou mieux, d’une personne cherchant un acheteur, elle remarqua une jeune femme distinguée à quelques mètres devant elle. Elle avait de l’allure et surement quelques biens à négocier, vu la prestance et le charisme qui se dégageait de sa personne. Vaya hâta le pas dans l’espoir de lui demander si elle n’avait pas quelques maisons dans le coin, mais déjà, la jeune femme avait poussé la porte d’une antique et sinistre boutique. Mais il en fallait plus pour décourager la rouquine. Ni une, ni deux, elle lui emboita le pas.

Elle marqua tout de même une pause, levant le nez en l’air pour observer la devanture.

« ?? Une voyante ? Hmpff… Ridicule, j’espère que ce n’est pas elle la voyante, car à part l’emplacement de ma maison, elle n’aura pas grand-chose à me proposer !! »

Enfin elle poussa la porte et s’avança dans la pénombre et l’odeur suffocante de l’antre de la medium. Cherchant des yeux la fille qu’elle suivait, elle aperçut son dos qui se découpait dans le peu de luminosité. Elle était face à une autre personne. Bon, tant mieux, ce n’était pas elle la tenante de la boutique. Elle s’avança suffisamment pour faire apparaître sa présence. Elle interrompait peut-être quelque chose ? Il semblait qu’elles avaient déjà commencé. Vu que c’était elle l’importune, elle lança négligemment, comme si tout était normal :

« Ne vous en faites pas, continuez comme ci je n’étais pas là. » En souriant en son for intérieur…

_________________


Connaissance (17) : déchiffrage 6 | investigations 6 | érudit 5 Médecine (6) : premiers soins 4 | traitements médicamenteux 2
Tir (pistolet) (5) : Base offensive 3 Précision 2 Corps à corps (poignard) (4) : Base offensive 3 | parade 1
Larcin (4) : Discrétion 4 Résistance aux poisons (1) : 1 Navigation (1) : Marin 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Sam 9 Juin - 2:00

L’échoppe était sombre, drapée de mystère. L’encens entêtant rendait l’atmosphère lourd et solennel. Les fauteuils de petite taille, confortables et rapprochés invitaient à la confidence et aux mots cachés. Rien de ce qui pouvait être dit ici ne semblait alors sans importance, sans pour autant jamais pouvoir sortir de ces lieux.
C’était en tout les cas l’effet recherché par l’auteur de la déco.

Graziella recevaient beaucoup de visites ces temps-ci. Et leur sujet n’avait guère varié depuis lors.
« Une ombre plane-t-elle sur mon destin ? »
« J’ai rêvé d’un loup cette nuit, est-ce un mauvais présage ? »
« Hier soir c’était un tiefling, que pouvez vous dire de la prochaine victime ? »
« Ma femme a encore fait de la potée, quand-est-ce que je mange de la choucroute ? »
« Mon fils veut participer à la traque de la bête cette nuit, donnez moi une raison de le lui interdire. »

C’était devenu une idée fixe, plus rien d’autre ne semblait aussi important que cette vaste boucherie en perspective. Ça faisait les affaires mais ce n’était pas toujours au goût de la tenancière que de servir ainsi de garoumètre. Dans le métier on avait des principes. Des principes autre que l’appât du gain. Enfin parfois.

Une jeune femme venait la voir, elle le sentait, elle en était sûre. Une jeune femme brune qui plus est, d’après ce qu’elle pouvait voir dans le discret miroir qui lui révélait l’entrée de sa boutique (eh, on a rien sans rien). Graziella se redressa et pris un air profond. Peut-être que celle-ci allait-elle l’entretenir d’un sujet différent. Quelque chose d’un peu plus sérieux : son thème astral en matière d’amour par exemple ; ou tirer les cartes pour savoir si son mari la trompait.

« Entre mon enfant, ne soit pas timide et prend donc un siège. »

Elle nota immédiatement l’exotisme de sa visiteuse, ainsi que ses mains bien entretenue aux longs doigts fins. On pouvait lire beaucoup dans une main, beaucoup plus que de simples lignes, et celles-ci lui révélaient une histoire bien différente de celle que suggérait sa tenue et sa coiffure très pratiques et peu raffinées. Elle était habillée comme une pirate mais ce n’était certainement pas une simple pirate.

La diseuse de bonne aventure ne dit rien, observant en silence. Elle nota l’arrivée d’une seconde personne dans son miroir et ne fut absolument pas surprise par l’arrivée de Vaya. À la remarque de celle-ci elle leva une main dans un geste d’invitation en direction du fauteuil jouxtant celui de Jazz.

« Il semble le destin vous ai réunies ici, prenez donc la peine de vous assoir. »

Puis, faisant tournoyer entre ses doigts un objet fluorescent, elle commença la séance sans attendre.

« Chacune d’entre-vous est venue dans un but différent, mais c’est du chemin commun que nous devons nous préoccuper. Je ressent un grand trouble dans la Force vos destinées. Exposez vos questions afin que vos doutes soient entendus et sublimés par l’énergie des astres. »

Elle avait eu de meilleures introductions, mais cette fois-ci elle se demandait en son fort intérieur si elle ne sonnait pas du tintement de la vérité. Ces deux jeunes femmes étaient entrées ici séparément et ne semblaient pas se connaître. Chez une voyante il n’y a pas de coïncidence.

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaya
Docteur Frankenstein en herbe
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 14/04/2011
Localisation : 21-France

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Mer 27 Juin - 22:23

Vaya obtempéra poliment et vint s’assoir dans le fauteuil moelleux de la voyante. Elle se demanda un instant si le confort était là pour ramollir les esprits les plus cartésiens, un peu comme toutes ses vapeurs lourdes, limite oppressantes. Cela lui chatouillait les narines et elle se retenait d’éternuer. Elle prit quelques instants pour observer la jeune femme à ses côtés. Finalement de près, elle ne ressemblait pas à la personne qu’elle cherchait (Kate?). Pour sur qu’elle ne pourrait répondre à sa demande. Elle avait plus l’allure d’une pirate, le regard dur, le profil altier…

Vaya croisa ses jambes, et fixa l’objet fluorescent qui dansait sous ses yeux. *Mais qu’est ce que c’est que cet objet bizarre* Ca avait un effet un peu hypnotique, vaguement agaçant. Elle reposa du coup ses yeux noisette sur la diseuse de Bonaventure. Et sa langue fourcha, elle ne put se retenir…

« Rien que ça ! »

Non, quand même, fallait-il n’avoir plus aucun espoir pour venir ici ? La jeune femme à côté avait pourtant l’air d’avoir la tête sur les épaules. Dans un élan de sympathie, sans doute pas réciproque au vue de ce qu’elle venait de laisser échapper, Vaya avait de la peine pour elle. Fallait-il être si superstitieux ? Bah… ce fut plus l’envie de se marrer et la curiosité qui l’amena à poser ses questions. Mais quelles questions ? Y en avait-il une qui correspondrait à son « destin commun » avec sa voisine ? Elle ne savait pas par où commencer, et elle se demanda si le silence glacial que conservait la brune n’était pas simplement du au même problème.

« hmm est ce que vos astres savent si mon père est encore en vie ? »
« Est-ce que je vais enfin trouver de quoi étudier correctement le corps humain et humanoïde ?
« Est-ce que je vais réussir à trouver une maison pour me loger ? »
« Vais-je être riche et célèbre ? »
« Est-ce que vous connaissez le visage humain du loup-garou ? ou son métier, ou quelque chose d’utile en fait…»


finit-elle à peine blasée. Elle n'attendait pas vraiment de réponse efficace, mais c'est-on jamais. Peut-être qu'à défaut de surnaturel, elle serait une bonne informatrice ! Elle croisa ses doigts entre eux, son éternel sourire ironique sur le visage, et s'enfonça dans le fauteuil.

"Allez-y, faites moi rire !"

_________________


Connaissance (17) : déchiffrage 6 | investigations 6 | érudit 5 Médecine (6) : premiers soins 4 | traitements médicamenteux 2
Tir (pistolet) (5) : Base offensive 3 Précision 2 Corps à corps (poignard) (4) : Base offensive 3 | parade 1
Larcin (4) : Discrétion 4 Résistance aux poisons (1) : 1 Navigation (1) : Marin 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Ven 27 Juil - 18:01

Jazz se cala bien au fond du siège. Le dos droit et les bras reposant sur les accoudoirs. Ainsi bien installée, elle pourrait appréhender l'atmosphère du lieu et les réactions de la voyante.
Elle observa d'ailleurs d'un oeil curieux la visiteuse qui avait choisi de s'incruster dans sa séance.


« Il semble le destin vous ai réunies ici, prenez donc la peine de vous assoir. »

La voyante se mit alors à faire tournoyer entre ses doigts une petite fiole de couleur vert fluo. Un bien étrange objet d'après Jazz qui se demanda même à quoi il pouvait servir.

« Chacune d’entre-vous est venue dans un but différent, mais c’est du chemin commun que nous devons nous préoccuper. Je ressent un grand trouble dans la Force vos destinées. Exposez vos questions afin que vos doutes soient entendus et sublimés par l’énergie des astres. »

La jolie brune resta un moment silencieuse, réfléchissant à la meilleure manière d'obtenir des réponses efficacement. Trop de précipitation ne servirait à rien si ce n'est à brusquer la voyante et rien de bon n'en sortirait.

« Rien que ça ! »

Un regard noir se tourna vers la jeune femme rousse assise prés de Jazz. Ce n'était absolument pas comme ça qu'on mettrait la voyante dans de bonnes dispositions. Elle ne savait pas ce que voulait cette uluberlu mais il allait falloir que Jézabel trouve un moyen de lui faire comprendre qu'elle s'y prennait comme un manche et qu'elle allait lui pourrir ses chances d'obtenir les informations qu'elle voulait. Et le pire arriva...

« hmm est ce que vos astres savent si mon père est encore en vie ? »
« Est-ce que je vais enfin trouver de quoi étudier correctement le corps humain et humanoïde ?
« Est-ce que je vais réussir à trouver une maison pour me loger ? »
« Vais-je être riche et célèbre ? »
« Est-ce que vous connaissez le visage humain du loup-garou ? ou son métier, ou quelque chose d’utile en fait…»


Voilà, avec une série de questions lancées comme on lance un cailloux, aucun doute que la voyante allait se fermer et répondre des âneries ou au moins, des choses futiles.

"Allez-y, faites moi rire !"

La rouquine y allait sacrément fort et enfonçait le clou. Jézabel poussa un soupir d'exaspération et eut une violente envie de baffer sa compagne de séance pour lui apprendre à tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler.
Il allait comme toujours, falloir qu'elle répare les pots cassés, ça finissait par en devenir lassant.


« Veuillez l'excuser, je pense qu'elle n'a pas l'habitude de ce genre de séance. Il faut dire que ce n'est pas courant dans toutes les cultures. »

Jazz sourit et réfléchit un instant avant de poursuivre:

« Auriez-vous par hasard eut des visions dans lesquelles apparaîtrait le loup-garou
 ? Ou auriez-vous des pistes à nous donner dans notre quête de la vérité?
 »

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Jeu 30 Aoû - 1:26

Graziella pinça légèrement les lèvres, laissant ainsi transparaitre le seul indice qui pourrait renseigner ses deux clientes sur ce qu’elle pense de l’intervention des deux femmes.
Elle était tombée sur une sceptique, voilà qui faisait bien ses affaires tiens… D’un autre côté, qu’est-ce qui aurait bien pu pousser cette demoiselle à se présenter ici sinon le destin ?

La voyante lança à Jazz un regard compréhensif. Il allait falloir tenir sa petite copine en laisse.


« Ce n’est rien mon enfant, certains esprits se montrent plus rétifs que d’autres. Mais permettez que je réponde quand même à ses questions. »

Elle se tourna alors vers Vaya et inspira doucement et posément, avant de déballer d’une traite :

« Peut-être, si tel est ton désir, oui, dans tes rêves ma poule, j’en connais quelques-uns. Et les astres me disent que tu devras apprendre à poser les bonnes questions si tu veux avancer sur le chemin que tu t’es choisis. »

Pour toute réponse, l’impolie haussa les épaules... visiblement à peine surprise par la réponse. Une vraie voyante.... un vrai escroc devait-elle conclure en son fort intérieur. Qui ne valait pour l'instant pas la peine qu'on se fatigue à répondre. Elle attendait de voir la suite. Ce qui allait parfaitement à Graziella.

Constatant donc que la rouquine avait décidé de jouer la mauvaise élève, la jeune femme s’adressa à nouveau à Jazz, dont un élément du discours l’avait intriguée. Cette femme semblait savoir ce qu’elle venait chercher chez-elle, et même si cela tournait de nouveau autour de la bête qui faisait une mauvaise réputation aux loups-garous ces dernières nuits (ce qui restait agaçant), il y avait ce petit détail. Il fallait qu’elle en ai le cœur net.


« De nombreuses personnes viennent à moi pour me demander mes visions concernant la bête qui rode en ville. Elle est la source d’un grand trouble et de vives réactions, mais vous ne voulez pas savoir si vous apparaissez dans ces visions, vous voulez savoir la vérité. Mais savez-vous quelle vérité vous servez ? »

Elle se disait en quête de la vérité. Voilà qui changeait de ceux qui venait geindre en attendant d’elle du réconfort et rien d’autre.

Étonnamment cette réponse suscita un sourire chez la demoiselle métissée. Sans doute la manière qu’avait la voyante de parler par énigme lui en rappelait-elle une autre qu’elle avait coutume de voir là où elle venait sur son île natale.


*Le bon vieux temps*

Après un instant de réflexion, visiblement en train de peser sa réponse, elle desserra enfin ses lèvres :

« N'y a t-il qu'une seule vérité ? Est-ce que tout le monde ne chercherai pas la vérité qui lui convient ? »

Décidément, elles étaient faites pour s’entendre. Cette petite aurait certainement un certain succès à sa place avec des atours de circonstance. Hum, l’image valait bien le détour en effet.

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaya
Docteur Frankenstein en herbe
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 14/04/2011
Localisation : 21-France

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Jeu 30 Aoû - 4:48

Hmm ?? C’était quoi ça encore…. Les deux semblaient sur la même longueur d’onde, et Vaya ne retint un rire que difficilement. Elle avait l’impression pour l’instant d’assister à une joute verbale où il fallait être le moins clair possible et faire semblant que cela faisait avancer ce vaste bordel. Elle se força à prendre un air intrigué et Ô ! vaguement concentré, un doigt posé sur ses lèvres. Histoire d’ajouter une pincée théâtrale, elle ferma les yeux, poussa un très subtil soupir avant de les rouvrir et de lancer, à peine ironique :

"oh d'accord, j'ai compris le fonctionnement.... tu dois répondre a une question par une question, sinon ça fonctionne pas."

Elle en croise les bras, attendant que le tout se forme, comme dans un vieux bouillon mystique... Mais non, ça ne vient pas. Elle a beau faire cet effort, elle se sent juste… ridicule. Elle en profite pour observer sa comparse, un sourire intrigué aux lèvres.

Jezzabel croisait les bras et respirait un bon coup en attendant la réponse de la voyante. Elle savait se maitriser mais il ne faudrait guère d'avantage pour arriver à lui faire perdre patience. Vaya lui portait sur les nerfs, à coup sur ! Mais elle s’amusait bien en tout cas. Et était curieuse de voir comment l’échange allait se poursuivre.

Chose inattendue pour la rouquine, la voyante sourit légèrement à sa remarque et à la réaction de Jazz. Sans le savoir, les deux femmes lui donnaient une mesure de leurs caractères respectifs, l’une cartésienne et cynique mais peu subtile tandis que l’autre préférait jouer le jeu avec habileté et semblait habituée à ne pas se laisser distraire.

« C’est exact. »

Elle laisse planer cette réponse entre les deux femmes, les laissant comprendre à quelle question elle se réfère sans plus de précision.

« Chacun cherche sa vérité. Le tout est de savoir laquelle et quelles sont les bonnes questions à se poser. Beaucoup de volontés et surtout beaucoup de peurs se croisent dans ce qu’il adviendra de la bête de Clavinia. Il est des personnages de l’ombre qui cherchent à exploiter cette peur à d’autres fins. »

La lumière du pendentif qu’elle tenait entre ses doigts s’intensifia violemment alors qu’elle le faisait tournoyer de plus en plus vite. Elle les fixa dans les yeux tour à tour.

« De quoi avez vous le plus peur, de la bête ou de vous tromper ? »

Elle prononça cette dernière phrase d’un ton grave et leur lança un regard perçant dans lequel se refléta la lumière verte de son pendentif ajoutant une tension palpable dans la pièce exigüe.

En l'occurrence, Vaya aurait bien répondu d’instinct qu'elle avait peur de la sorcière, elle était flippante à l'instant avec sa mise en scène. Mais elle "craignait" de s'attirer les foudres prématurées de la brunette par sa boutade mal placée _encore une fois, alors que finalement elle commençait à se dire qu'être là était une bonne idée. Elle préféra entrer dans le vif du sujet voyant que la conversation prenait enfin un tour qui lui plaisait plus.

"Vous voulez dire que si l'on se trompe on risque de se frotter à un plus gros morceau que le loup ?"


_________________


Connaissance (17) : déchiffrage 6 | investigations 6 | érudit 5 Médecine (6) : premiers soins 4 | traitements médicamenteux 2
Tir (pistolet) (5) : Base offensive 3 Précision 2 Corps à corps (poignard) (4) : Base offensive 3 | parade 1
Larcin (4) : Discrétion 4 Résistance aux poisons (1) : 1 Navigation (1) : Marin 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Jeu 30 Aoû - 11:39

Les paroles de la voyante tournaient encore à l'esprit de Jazz, sonorité de mystère qui lui rappelait sans cesse le passé qu'elle avait abandonné il y avait longtemps.

Soudain, ce fut le déclic !
Clic aurait probablement fait la lumière qui venait de s'allumer dans l'esprit de Jazz. Serait-elle entrain de comprendre ce que voulait dire la voyante ? Il fallait qu'elle en ait le cœur net et se décida donc à exposer ce qu'elle avait compris.


« Cette bête n'est donc qu'un prétexte pour qu'on chasse tous les loups-garous ? Après tout, comment savoir qui il est vraiment ?
Je pense qu'on peut avoir peur de la bête mais que la bonne question à se poser pour l'heure c'est comment éviter de se tromper et mettre toute une espèce dans le même panier.
 »

C'est le moment que choisit l’impertinente Rouquine pour ajouter un :

« sauf si il faut chercher parmi le gratin de Clavinia.... pour sur qu'il faudra alors plus peur qu'avec le loup...j'aime pas la politique »

Jézabel, toujours égale à elle même, ne considéra pas plus que ça la réplique de Vaya, sûrement jugée inutile et peu intéressante. Elle se contenta de marquer une courte pose avant de conclure :

« A qui profite le crime serait donc la question qu'on devrait se poser ? »

Si c'était bien ce qu'elle pensait, Jazz devrait tenir informer Séraphine de ce qu'elle était entrain d'apprendre pour éventuellement permettre aux tieflings d'agir mais avant, il lui fallait en apprendre plus, confirmer ses preuves et surtout récolter un maximum d'informations. Pour l'heure, ses informations étaient encore trop légère pour faire quoi que ce soit, elle se contenta donc d 'écouter la suite de ce que la voyante avait à dire.

« La bête existe bel et bien, et rien ne la contrôle. Elle est un élément incertain, une anomalie dans la marche des événements. Personne ne la contrôle.
Mais si elle ne peut être contrôlée, elle peut-être utilisée, c’est ce que vous venez d’éclaircir mon enfant. Si vos pas vous mènent sur la trace de la bête, il faudra que cette idée reste votre guide : personne ne la contrôle mais des esprits aimeraient que vous vous trompiez et que vous démasquiez la mauvaise personne. Cette quête vous mène sur le fil du rasoir, en cas d’erreur les victimes continueront de tomber la nuit et des bûchers embraseront les bas quartiers en plein jour. Êtes vous préparées à cela ? »


La voyante semblait confirmer les pensées de notre demoiselle des îles. Ça sentait vraiment mauvais à Clavinia. Elle aurait peut-être dû sortir un parchemin et sa plume pour noter les informations qu'elle recueillait comme tout bon détective mais à ce moment là, elle faisait surtout confiance à son excellente mémoire, les informations arrivant très vite de la part de la voyante. Elle aurait bien le temps d'organiser tout ça à son retour pour transmettre tout ça à Séraphine.

Jazz n'eut d'ailleurs pas le temps de répondre à la voyante, sa collègue de galère en posant une autre dans la foulée:


« avons nous vraiment le choix? »

Ces questions laissèrent Jézabel songeuse. Elle craignait effectivement la bête et ne souhaitait pas y être confronté directement mais en même temps, son sens de la justice lui soufflait qu'on ne pouvait pas laisser les choses se passer de la sorte.

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Lun 3 Sep - 1:11

Eh bien voilà ! Finalement elle se laissait adoucir la bêcheuse. En fait au contraire elle rentrait même complètement dans le jeu. Peut-être un peu trop d’ailleurs. Elle ne croyait tout de même pas que le boulot de la voyante était de lui dire quoi faire. Il ne faudrait pas pousser grand-maman dans un buisson de plantes urticantes.
Bon bien sûr, en tant que voyante, quelques petits aiguillons bien placés pouvaient s’avérer très fructueux. Oh, pas grand chose, juste un petit coup de pouce du destin. Il n’y avait vraiment aucun mal à aider deux âmes qui se cherchaient à se rencontrer. Graziella était passionnée par les âmes-sœurs et les couple parfois étonnant qu’elles formaient. Le métier avait tout de même de bons côtés.

Un sourire cynique étira alors ses lèvres pour répondre à la question de la rouquine. Quand les gens allaient-ils comprendre que la marche du destin était question de choix ? Celui de rentrer dans l’antre d’une voyante alors que l’on n’y a absolument rien à faire, par exemple.


« La marche du temps nous assure qu’il n’existe aucun problème que l’absence de solution ne finisse par résoudre. »

"Pulvis es et in pulverem reverteris" comme dirait l’autre.

« Vous gardez toujours le choix de votre destin, sinon quel intérêt auriez-vous à vouloir le connaitre ? »

La brunette resta un instant silencieuse, visiblement songeuse suite à ces paroles. Elle pondérait visiblement l’intérêt philosophique de cet échange et devait méditer leurs conséquence sur la vie, l’univers et le reste. Elle résuma donc le tout en une question :

« Pouvons-nous réellement laisser l'injustice gouverner la ville ? »

« C'est bien ce que je disais.... avons nous vraiment le choix? »

La rouquine devait avoir du mal avec les questions existentielle se dit Grazellia. Mais elle faisait tout de même montre d’un caractère de blanc paladin de justice tout a fait fascinant.

« Et donc au final... quel est le problème ? Trouver qui est la bête, ou trouver à qui ça profite? »

Cet empressement lui valut un bon coup d’éventail sur la tête de la part de sa voisine. Comme ça, bing. D’un geste fluide et poli par la pratique. À croire que celui-ci était courant.
C’était sûrement ça, mais… dans ce cas, la voyante ce demandais bien à quoi il servait au quotidien. Peut-être que cette femme était plutôt une sorte de tutrice. En plus d’être une pirate. Et une noble. Graziella plissa les yeux, c’était n’importe quoi, elle devait manquer quelque chose d’important pour vraiment appréhender cette jeune femme, ce ne pouvait être que ça.


« On a toujours le choix ! Il faut juste être capable de se regarder dans un miroir ensuite.
Il faut trouver la bête tout en cherchant à qui ça peut profiter mais je pense avoir ma petite idée sur le sujet. »


En tout cas à défaut de s’entendre elles formaient peut-être un duo intéressant. Graziella était convaincue que tout ce manège n’avait rien de factice. Elle était prête à lancer cette petite équipe d’enquêteuse vers le lieu où elle savait que certains de ses clients étaient assez actifs dans les recherches. Incidemment elle était elle-même aussi une habituée des lieux.
Elle espérait ne pas se tromper, mais… les astres, et son petit doigt, lui soufflaient qu’au moins ces deux-là n’iraient pas à la chasse au loup pour l’or d’un sanguin.

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaya
Docteur Frankenstein en herbe
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 14/04/2011
Localisation : 21-France

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Jeu 6 Sep - 21:57

Ce qu’elles pouvaient radoter les deux là. C’était à croire qu’elles n’avaient qu’une phrase en stock et que la gagnante serait celle qui trouverait le plus de tournure différente pour dire la même chose. Quelle perte de temps ! La rouquine était trop directe, pas assez précieuse, pour s’envelopper d’autant de principes.

Enfin, finalement, la brune avait l’air d’avoir compris le fond de la pensée de Vaya, tout comme la voyante. Quand même…. ! Satanée ville de pirate, elle ne devait pas parler le même langage. Mais elle accepta le coup d’éventail sans broncher et jeta un regard en biais à sa comparse enquêtrice. Elle préféra s’en amuser. Elle avait l’air… Investie. Au final, elles semblaient sur la même longueur d’onde, cela la surprit elle-même de penser ca. Elle reporta alors son attention sur la medium qui venait de fermer les yeux, concentrée :

« Les liens de cette histoire semblent tous se nouer à un point de la ville. Vous y trouverez assurément des réponses. Il s’agit de l’Enclave d’Inia. Vous qui avancez avec un regard clair sur ce qui croise votre chemin, vous y verrez ce qu’il y a à voir et si tel est votre destin, vous y sauverez la vie d’un innocent. Sachez avant de vous y rendre que ceux qui s’y rendent régulièrement sont tous un peu plus que ce qu’ils paraissent. »

Perspicace, Vaya répliqua du tac-o-tac :

"l'enclave d'Inia ? Ça sonne comme une île ou une taverne ce nom..."

A sa suite, Jezzabel enchaîna, pour avoir plus de précision sur les informations sibyllines de la voyante :
"Si on veut en apprendre plus, il faut nous rendre à l'Enclave d'Inia ?"

Et bien voila ! On y venait ! Plus de fioritures, de phrases mystères, d’anagramme caché….

« C’est une taverne. »

Vaya se tourne alors vers Jazz et sans se démonter lui propose : "bon, je te paie un verre?"

C’était une bonne occasion de joindre l’utile à l’agréable, et y aller à deux éveillerait moins les soupçons.

_________________


Connaissance (17) : déchiffrage 6 | investigations 6 | érudit 5 Médecine (6) : premiers soins 4 | traitements médicamenteux 2
Tir (pistolet) (5) : Base offensive 3 Précision 2 Corps à corps (poignard) (4) : Base offensive 3 | parade 1
Larcin (4) : Discrétion 4 Résistance aux poisons (1) : 1 Navigation (1) : Marin 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   Ven 7 Sep - 13:38

Jazz s'amusa de la proposition de la rouquine. En son fort intérieur, elle se disait qu'elle devrait probablement informer Séraphine et ses amis tieflings de sa découverte mais en même temps, elle avait le sentiment que les choses ne pouvaient attendre.
Les tieflings pouvaient attendre donc !


« Pourquoi pas. Tu me signes un papier comme quoi c'est toi qui invite ? J'ai pas envie de me faire avoir tu comprends ? »

Notre demoiselle des îles ne semblait pas perdre le nord ! Elle voulait bien se faire offrir un verre pas une inconnue mais, pas question de se faire avoir. Ne dérogeant donc pas à ses principes, elle sortie un contrat qu'elle passa à la rouquine avant de se tourner vers la voyante:

« Merci pour vos lumières ! Nous allons nous retirer et mettre à profit ce qu'on vient d'apprendre. »

Vaya lui répondit donc avec tout le tact qu'on commençait à lui connaître:

« Tu te feras sûrement moins avoir sur un verre offert qu'avec des salades de charlatant, mais si ça peut te tranquilliser, je te signes ça quand tu veux... »

Vaya choisit même d'enfoncer le clou en envoyant vulgairement une pièce en direction de la voyante et accompagnant son geste d'un:

« On rétribue toujours les bons informateurs non? Merci pour ça. »

La voyante, sans broncher, laissa passer la pièce qui alla rebondir plus loin dans la pièce avant de lever un sourcil devant tant d'enthousiasme. Visiblement, elle était sceptique devant tant d'empressement à aller à la taverne.
Il était vrai que les choses allaient un peu vite en besogne par rapport au pragmatisme de Jazz mais, il fallait agir et sauver l'innocent dont parlait la voyante. Elles étaient entrain de sortir quand cette dernière glissa un dernier conseil à ses deux clientes:


« Avant que vous ne partiez, sachez ceci : il est courant de tout faire pour sauvegarder la vie d’un être aimé. Vous en serez témoins.
L’amour, même caché, est toujours du côté de la lumière. »


Jézabel adressa un dernier sourire à la voyante en guise de remerciements avant de disparaître. Nul doute qu'elle garderait en mémoire sa dernière phrase qui servirait tôt ou tard.

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Loup-Garou] Boules de Cristal et Cie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Quartier Marchand :: Commerçants-
Sauter vers: