AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.

Aller en bas 
AuteurMessage
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
Slayn valentine

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeMer 9 Mai - 19:02

Beaucoup de sang... C'était la première chose qui venait naturellement à l'esprit en constatant le spectacle. Des traces du précieux liquide étaient visible jusqu'à haut sur les murs, ce qui laissait à présager de la violence de l'attaque.

La présence de Slayn, peu après le coucher du soleil, sur les lieux de la dernière attaque du Loup Garou, ne devait rien au hasard. En effet, plus tôt dans la journée, Smith était venu lui rapporter la fameuse nouvelle qu'il avait entendu d'un crieur public. Sûr que cela ne pourrait qu’intéresser son vampire de quartier maître. "Le seigneur des vampires offrait une prime en or à quiconque permettrait la capture de ce monstre". Il n'en fallait pas plus pour stimuler le bouillant second du Keltia qui n'avait trouvé qu'une seule chose a dire en réponse à cette annonce. " Un loup garou hein ? Ah ah ah! ... Il est pour moi !"

Malgré cet excès de virilité, le vampire ne prenait pas cette affaire à la légère. Pour qu'il se décide à se remettre en chasse alors qu'il avait promis de ne plus le faire depuis un bon moment déjà, deux choses l'avaient amené à revoir sa décision. La première était tout simplement la menace que représentait une telle vague meurtrière sur la ville de Clavinia. Il ne s'agissait plus de simplement jouer les justiciers sanguinaires. Pour avoir déjà affronté des loups garou, il savait la puissance que pouvait déchainer ce type de créature, et cette menace pesait à présent aussi bien sur des innocents que sur son propre équipage.
La deuxième avait été d'apprendre l'existence d'un seigneur des vampires. Ça c'était la cerise sur le gâteau. Ayant pris le temps de questionner son charpentier sur le sujet, l'idée qu'il existe un seigneur des vampires, pirate de surcroit et probablement plus puissant que lui, éveillait sa curiosité au plus haut point. Lui ramener la tête du loup garou, ou du moins permettre sa capture ne serait donc pas que le moyen de lui rapporter un joli pactole, mais cela lui offrirai également la légitimité pour pouvoir rencontrer ce curieux personnage.
Après tout... quoi de mieux qu'un vampire pour chasser du lycan ?

Notre amis était donc là a constater les dégâts. Le but de sa démarche était dans un premier temps d'évaluer la dangerosité de la bête afin de savoir qu'elle serait la meilleurs stratégie à adopter. A savoir s'il pourrait se charger seul de cette menace où s'il ne devrait pas plutôt chercher à se rapprocher des autres chasseurs de la ville pour constituer une équipe digne de ce nom.
De ce côté là, il fut servi. Rien qu'à la position et à la profondeur des traces de griffes laissées, ainsi qu'aux projections de sang, il pouvait juger avoir affaire à une bestiole bien dégénérée. Ayant appris par Smith que les loups garous tels qu'on les connaissaient gagnaient en puissance à l'approche de la pleine lune, peut être même que le gibier serait trop gros pour lui seul... Ce qui le fit tressaillir d'un petit frisson d’excitation. Il valait mieux faire vite. A commencer par trouver celui qui avait laissé ces traces d'argents. S'il s'en était sortit, il devait être fort.

Pour l'heure la chose la plus important à faire était de trouver d'éventuels témoins. Toutes informations complémentaires le guiderai plus facilement dans la quête qu'il avait à mener. Il s'était mis en route le plus tôt possible rien que pour cela.

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25


[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Bannia10
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeSam 12 Mai - 4:46

Après avoir lu l’arrivée de Eden Séléné Brunehilde dans la ville des pirates et son combat inégal contre un Naga, le vieux prêtre avait jugé utile de se ménager une autre pause. Il avait déjà pu constater que ses disciples avaient des opinions partagées sur le contenu de la prophétie, mais aucun d’entre eux ne semblait mettre en doute sa véracité : à vrai dire, c’était déjà plus qu’il n’en avait espéré, il sentait qu’il avait bien sélectionné ces trois jeunes.

En revenant auprès d’eux, il leur annonça que le chapitre suivant changerait un peu d’ambiance : si l'Élue s’était surtout montrée attirée par les batailles dans les passages qu’il avait lus jusque-là, la suite illustrerait un peu plus clairement son vif intérêt pour l’or.


« En effet, comme vous allez le constater, c’est plutôt pour un motif pécuniaire qu’elle va accepter cette mission : à mon avis, même si elle garde son caractère, vous devriez voir que ça peut changer certaines choses… Bon, si vous êtes prêts, je commence… »

~~~~~~~~~~~~~~~~

« En quelques jours, l'Élue aura su s’adapter à l’ambiance locale avec un certain brio : passant du stade de bouseuse à celui d’habituée du coin, elle se perdra encore facilement dans l’immensité des lieux, mais se montrera toujours capable d’arriver à ses fins. Bon, il faut bien avouer qu’à Clavinia, chercher l’or et la baston, c’est un peu comme chercher du foin dans une botte de foin : autant dire qu’elle n’aura quand même pas beaucoup de mérite.

Pourtant, la situation sociale de la mercenaire mettra du temps à se… stabiliser : même si elle n’allait rencontrer aucune difficulté majeure, ou presque, pour vivre correctement, elle devra longtemps se contenter de missions d’appoint, ne vendant ses services que pour de très courtes durées.

En outre, cela ne lui donnera que rarement l’occasion de se battre pour de bon, si bien que la collection de cœurs arborée à sa ceinture aura une farouche tendance à stagner. Ce qui ne la dérangera d’ailleurs pas plus que ça, la conservation de ces trucs-là étant à ses yeux hors de prix.

Toujours est-il qu’elle sera justement en quête de richesses lorsqu’elle entendra parler de la récompense qu’obtiendrait celui qui mettrait fin aux agissements d’un Loup-Garou, qui aura jusque-là semé la mort de trop nombreuses nuits. Il n’en faudra pas plus pour motiver la Minette : cet argent serait pour elle, voilà bien une certitude !

Cela étant posé, elle devra surmonter plusieurs obstacles dont le premier sera le montant de la récompense : les pauvres hères prêts à risquer la vie pour toucher une part de la somme ne manqueront pas, elle sera loin d’être seule sur le coup. Elle devra donc commencer par faire un peu de place dans les rues, ce qui ne prendra heureusement pas beaucoup de temps, tous ces nécessiteux n’ayant apparemment pas les moyens de s’opposer à une Minotaure aussi bien armée.

Le deuxième gros obstacle sera pour elle la difficulté de l’enquête : n’ayant pas véritablement une âme d’inspectrice, elle se verra bien en peine d’exploiter les indices qu’elle pourra trouver près des endroits où auront eu lieu les différents massacres. Elle optera alors pour une tactique audacieuse : essayer de surprendre la bête lors de la prochaine tuerie pour pouvoir en finir elle-même. L’Élue n’aura en effet pas conscience de la folie d’affronter seule une telle force de la Nature, seule la volonté de toucher la récompense au plus vite lui dictera ses actes.

C’est avec cette idée en tête que la Mifloue décidera d’attendre la nuit pour se mettre en chasse. Armée de sa hache et de sa chaîne, elle se dirigera vers la dernière scène de crime, en espérant qu’elle pourra alors repérer sa proie lorsqu’elle entrerait en action.

En arrivant sur les lieux, elle aura toutefois la surprise de constater qu’elle ne sera pas seule : comme elle pourra le voir en approchant, un humain se trouvera déjà sur place. Songeant d’abord qu’il pourrait s’agir de sa cible, l'Élue fourbira ses armes, mais l’attitude de l’homme la détrompera : visiblement en train de récolter des informations pour sa propre enquête, il ressemblera davantage à un concurrent. Elle ne sera donc pas la seule à préférer agir la nuit pour capturer la bête.

« Ho, le rouge ! Tu cherches le Loup-Garou ? Pas la peine, je m’occupe de lui. La prime est pour moi : à part si tu peux me dire où il est, tu peux rentrer chez toi. »

Ah, ces jeunes ! Vraiment, ça doute de rien… »

_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
Slayn valentine

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeDim 13 Mai - 18:08

Ce fut une voix féminine qui tira le vampire de ses réflexions... Pas très agréable d'ailleurs. Mais ce n'était rien à côté de ce qu'il vit au moment de regarder dans sa direction. Une espèce de créature mi_humaine, mi-bovine dont il ne connaissait l'existence que dans les livres. Quel laideron... C'était sûrement ça "un Minotaure"...

La nouvelle arrivante lui fit savoir qu'elle était là également pour le loup garou et surtout, elle lui signifia qu'elle n'acceptait pas la concurrence.


* Ah, ces jeunes ! Vraiment, ça doute de rien… *

Cette pensée traversa directement l'esprit du vampire, comme si une narration divine lui avait directement soufflé à l'oreille. Ou alors c'était le fait qu'il soit vêtu de rouge qui mettait cette nouvelle arrivante dans de mauvaises disposition. Cette couleurs était bien connue pour énerver les bovins après tout.

Il se tourna alors complètement vers son interlocutrice afin de lui répondre.


" Si je refuse, tu compte me déloger toi même ? Parce que je préfère te prévenir, tu n'es absolument pas taillée pour pouvoir me faire peur.
Et ce sera valable aussi face à un Loup Garou, crois moi !"

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25


[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Bannia10
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeMar 22 Mai - 0:51

« De manière fort prévisible, l’homme en rouge prendra plutôt mal cette entrée en matière : y voyant une menace de l'Élue, il n’hésitera pas à lui annoncer carrément qu’il l’aurait donnée perdante dans un combat contre lui ou le Loup-Garou. Ou du moins est-ce ainsi qu’elle le comprendra… »

~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour changer, ce fut Esbareich qui interrompit le vieux prêtre :

« Hé, attendez, ça veut dire quoi, ça ? Comment on est censés se faire une idée sur l'Élue si on sait ce qu’elle comprend, mais qu’on connaît pas la base ? Je veux dire, la prophétie pourrait au moins citer l’homme en rouge, aussi… Ça sert à rien d’être précis si le prophète n’est précis que quand il le veut bien ! »

Pour changer, ce fut Soumaintrain qui lui répondit :

« On avait déjà vu que t’aimais pas trop l'Élue, mais le prophète, c’est autre chose… Je doute qu’il ait vraiment choisi ce qu’il voyait précisément ou pas, tu sais… À mon avis, il voyait les choses distinctement uniquement quand c’était directement l'Élue qui était, pardon, qui serait concernée… Tu avoueras que c’est déjà pas mal d’arriver à voir ça ! »

Pour changer, ce fut Bibeleskaes qui continua, proposant une idée à laquelle aucun des deux garçons ne trouva de réponse :

« Ou alors il aimait juste bien s’imaginer, ou même voir, les réactions de ceux qui liraient sa prophétie. Faut bien dire ce qui est, c’est lui qui a écrit le Livre Sacré, il peut bien mener les gens par le bout du nez en ne racontant que la moitié des choses si ça lui chante. Moi, je pense qu’il l’aurait plutôt fait délibérément… Après tout, il n’a pas hésité à ajouter des commentaires à l’occasion, pourquoi aurait-il cherché à être strictement sérieux sur tout le reste ? »

Pour changer, le vieux prêtre s’amusait. Il n’avait à vrai dire jamais envisagé les choses sous cet angle, malgré tout le temps qu’il avait déjà passé sur ces écrits : décidément, ces regards neufs sur l’objet de ses longues études lui apportait véritablement un éclairage intéressant.

« Il y a peut-être de ça, c’est vrai… Après tout, je suppose qu’il doit être plaisant de laisser ses lecteurs face à eux-mêmes pour imaginer certains passages… »

~~~~~~~~~~~~~~~~

« Les paroles de l’inconnu amèneront un sourire carnassier sur le visage de la Mifloue. Hésitant un instant, elle finira toutefois par se calmer avant de répondre…

« Je voulais juste t’éviter une peine inutile… Ce soir, je réserve mes forces pour chasser la bête, mais je veux t’apprendre à me craindre… Quand cette histoire sera finie, je te combattrai, l’humain.
En attendant ce moment, j’en reviens donc à ce que je disais : peux-tu m’aider à trouver ma proie ? »


De toute évidence, Eden Séléné Brunehilde sera très intéressée par la prime, pour laisser ainsi passer un combat inutile. Cependant, La Minette aura beau avoir trouvé un futur adversaire, son enquête n’aura toujours pas plus avancé pour autant, ce pourquoi elle espérera malgré tout trouver une aide auprès de ce concurrent. Après tout, elle n’aura rien à perdre à demander. Elle laissera donc les cartes dans les mains de l’homme en rouge, à lui de décider ce qu’il en ferait. »


_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
Slayn valentine

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeMar 22 Mai - 20:01

La réponse de la Minautaure fut des plus surprenante. A tel point que le vampire ne put se retenir de pousser un rire sardonique dans le pur esprit d'un méchant de film d'espionnage parfaitement sûr de sa toute puissance. Il fallait dire qu'il y avait matière à rigoler... en une seule phrase, la vachette était parvenue à sortir trois énormités aux oreilles de Slayn. D'une, elle se croyait assez forte pour pouvoir affronter seule un Loup-Garou. De deux, elle se prenait pour la plus méchante du duo et comptait bien apprendre au sanguin à la craindre. De trois, alors qu'il n'était couvert d'aucun artifice masquant ses multiples transformations physiques, elle continuait à le prendre pour un humain.

Retrouvant avec peine son sérieux, il alluma un cigare avant de répondre.


" Juste un conseil. Confondre un humain avec un vampire, ce n'est pas qu'une connerie, c'est suicidaire... La nature est sans pitié avec les ignorants."

Expirant sa fumée avec nonchalance, il afficha son sourire de requin afin d'illustrer ses propos.

" Mais je suis plutôt pour qu'on trouve un terrain d'entente. Il se trouve que j'ai déjà cassé du Loup-Garou, et une masse dans ton genre pourrait m'être utile dans cette chasse."

Très sérieux, il ajoute alors en guise d'avertissement.

"Tu es trop lourde et trop lente. Seule, face à un Loup Garou, ou face à moi, tu te fera défoncer.

Je consens à partager la prime qui me reviendra de toute façon si tu choisie de la jouer solo... Tu ferais mieux d'en profiter et changer de ton.

A moins qu'il ne te faille un exemple ? Moi, je n'ai pas besoin d'économiser mes forces."


Il dégaina alors son épée géante. A présent, soit la minotaure devenait raisonnable, et la traque pourrait enfin avancer, soit elle prenait les paroles du vampire pour du bluff et elle pourrait alors constater de ses propres yeux où se situer vraiment la différence de niveau qu'il y avait entre eux.

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25


[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Bannia10
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeMer 23 Mai - 1:08

« Et l’homme décidera sans attendre de simplement lui rire au nez, une attitude quelque peu provocatrice, il faut bien l’avouer, mais cet aspect semblera négligeable à l'Élue : ayant déjà décidé de le défier après la chasse à la prime, elle n’aura que faire de détails aussi secondaires.

C’est ainsi, en écoutant son interlocuteur, qu’elle apprendra faire face à son premier Vampire… Une surprise de taille pour la Minotaure, qui n’aura jusque-là qu’à peine entendu des rumeurs quant à l’existence de ces créatures : il faut avouer qu’en vivant chez les siens, puis en travaillant pour le Gouvernement, elle n’aura guère eu l’occasion d’avoir affaire à cette race étrange. Une raison de plus, si besoin, pour motiver leur futur duel.

Quoi qu’il en soit, le sanguin se montrera vaguement enclin à une éventuelle coopération, à la condition toutefois de partager cette prime. Une évidence que la Minette aura bien sûr envisagée, mais à laquelle elle ne se sera pas vraiment préparée pour autant, son esprit trop avide ayant sans doute refusé d’en accepter l’idée…

Cela étant, ce ne sera pas la première fois que Eden Séléné Brunehilde devra travailler en équipe. Et l’aisance avec laquelle l’homme en rouge dégainera sa lourde lame lui confirmera qu’il ferait selon toute probabilité un partenaire de choix : elle saura se résoudre à suivre l’expérience de l’épéiste, mais la nature de leur coopération la poussera à proposer une ultime condition, motivation supplémentaire pour son idée de combattre le Vampire.

« Dans ce cas, nous serons alliés jusqu’à la fin de la chasse. Ensuite, notre duel désignera qui gardera la prime. »

Le temps de répondre, l'Élue aura à nouveau enroulé sa chaîne autour de son bras gauche. Plaçant alors sa hache dans la main gauche, elle tendra la main droite, paume ouverte, selon la coutume humaine pour sceller un accord :

« Mais avant ça, occupons-nous de ce Loup-Garou. La première étape reste de le trouver, je te suis. »

Eden Séléné Brunehilde affichera un sourire franc en prononçant ces mots. Pour elle, ce sera le début d’une réelle partie de plaisir, un jeu étrange avec la mort et l’or, exactement à son goût. »


_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
Slayn valentine

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeVen 25 Mai - 20:33

Si les vampires pouvaient avoir la migraine, c'est probablement une belle que ferait Slayn en ce moment même. Cette vache était une vraie tête de mule. Finalement d'accord pour la collaboration, mais pas pour partager la prime...

La première envie du sanguin fut de se faire un collier avec l'intestin grêle de sa nouvelle compagne de route. Sa deuxième était de vérifier si la viande de minotaure en grillade était aussi bonne que celle de leur cousins à quatre pattes. La troisième fut finalement un appel à la raison. Il leva alors la main pour faire croire qu'il allait frapper celle de son interlocutrice, en signe d'acceptation de ses conditions. Il ajouta juste.


" Tu te contentera de la part qui te reviendra si on doit faire équipe... J'ai besoin de cet argent pour aider un personne qui m'est chère et je ne peux pas risquer de le perdre après un combat où je serais probablement blessé."

Avec une extrême vitesse, il topa alors dans la main qui lui était tendu avant que celle-ci n'ai eu le temps d'être retirée. Tout cela afin de ne pas prolonger le débat. La vachette devra apprendre à se contenter de ce qu'on lui offre.
Avec un léger sourire il ajoute alors.


" Mais ne t'en fais pas, dans l'ensemble tu sort gagnante... Les vampires sont les ennemis naturels des Loups Garous... Il y a donc fort à parier que c'est sur moi qu'il concentrera ses attaques et qui prendrait le plus de risque si on le rencontre... Rien que pour ça je serais en droit d'exiger les trois quart de la prime ! C'est également pour cette raison que je ne préfère pas t'affronter après pour remettre en jeu nos gain. Ce ne serait pas un combat loyal. "

Il avait dit cela sur le ton de la plaisanterie, mais le vampire était vraiment lassé de débattre sur ce genre détail alors qu'il y avait plus urgents à faire pour le moment. Ainsi entra-t-il aussitôt dans le vif du sujet, en montrant des impacts brillants qui apparaissaient sur la scène de crime.

" Regardes, ça ressemble à des trâces d'argent... C'est l'arme la plus efficace contre ces bestioles. Si quelqu'un suit la bête à chacun de ses crimes pour la tuer, il serait peut être judicieux de le trouver...

Trouver des gens qui ont vu ce qu'il s'est passé ici pourrait être utile également."

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25


[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Bannia10
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

MJ

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeLun 28 Mai - 16:19

La bête rodait.
Effrayante, monstrueuse.
Une créature d’une taille impressionnante.
Le genre de présence sombre qui vidait les rues de leurs noctambules habituels. Faisait fermer à double tour toutes les portes, fermer les volets. Tout le monde se méfiait de ce loup-garou que personne, et surtout pas lui-même, ne semblait pouvoir contrôler.

Tout le monde ? Non ! Quelques groupes d’irréductibles aventuriers résistaient encore et toujours à l’appel de la raison.

Ainsi, Eden Séléné Brunehilde et Sir Slayn Valentine dit No-Life King n’eurent pas à patienter longtemps avant qu’un indice sans équivoque ne se manifeste à eux. Un hurlement de terreur raisonna dans la nuit. Puis suivirent plusieurs cri, un tumulte indistinct mêlant cris de douleurs, de rage et bruits métalliques.
L’origine de cette clameur semblait se situer dans une rue parallèle à quelques centaines de mètres de là.

Nos deux aventuriers avaient-ils été devancés ?


[Voilà donc un peu d’animation. Je vous laisse deviser de la suite et d’un angle d’approche face à ce petit événement.]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeMer 30 Mai - 0:40

« Toutefois, cette idée ne sera pas autant au goût du Vampire… Levant la main, il ajoutera :

« Tu te contenteras de la part qui te reviendra si on doit faire équipe… J'ai besoin de cet argent pour aider une personne qui m'est chère et je ne peux pas risquer de le perdre après un combat où je serai probablement blessé. »

Puis il tapera rapidement dans la main tendue de l'Élue, en guise d’acceptation des conditions énoncées. Comme ça, paf ! Une ruse aussi subtile que raffinée pour imposer sa propre vision des choses dans cet accord… »


~~~~~~~~~~~~~~~~

« S’il a un peu de chance, elle se sera même pas rendue compte qu’il cherche à l’entuber… Je dois avouer que ça, c’est une tactique à laquelle j’aurais pas pensé, quand même… »

Visiblement, même Esbareich avait du mal à envisager la scène sérieusement… Lui d’habitude si prompt à attaquer l'Élue ne savait que dire pour défendre l’attitude de l’homme en rouge…
Soumaintrain le sentait bien et estimait qu’il n’avait pas besoin d’en rajouter des tonnes. Il se contenta donc de pointer du doigt la futilité du geste…


« Ouais, enfin c’est pas pour ce que ça change, au fond, hein… Je veux dire, là, il va quand même pas refuser le duel, apparemment, et à partir de là, l’argent peut très facilement venir avec… »

« Et même s’il l’avait refusé, au fond ! À moins que ce type ne lise le Livre Sacré avant de rencontrer l'Élue, il ne connaîtra pas son passé, ni son caractère, mais je ne peux pas en dire autant et… Comment dire ? À part renforcer les motivations de l'Élue, je vois pas trop quel autre résultat il pourrait espérer… »

« Ne sois pas si prompte à juger ce Vampire, Bibeleskaes, ni vous non plus. Après tout, vous ne savez pas grand-chose de lui, mais au travers de mes études, j’ai pu comprendre qu’il s’agirait d’un homme à la morale torturée, justifiant à ses yeux ses propres massacres par de grands idéaux de justice : une histoire fort compliquée, mais croyez-moi, le juger si rapidement ne serait pas très équitable… »

Voyant qu’aucun de ses disciples ne répondait à cet argument (bien qu’aucun ne parût véritablement convaincu) le vieux prêtre décida de reprendre la lecture de la prophétie.

~~~~~~~~~~~~~~~~

« À la fois irritée et amusée par le toupet de l’homme en rouge, Eden Séléné Brunehilde prendra pourtant la peine d’écouter son laïus jusqu’au bout… Il évoquera ainsi la haine farouche entre lycanthropes et sanguins, faisant de lui une cible privilégiée, arrivant à la conclusion que ses blessures à venir rendrait leur combat déloyal… Bien entendu, ce détail n’émouvra guère la Minette, qui n’aura guère été habituée jusque là à mener beaucoup de combats très loyaux : elle se contentera de garder un sourire amusé plaqué sur son visage, tâchant aussi de jauger à qui elle aura affaire exactement.

Finalement, le Vampire reprendra le cours de son enquête, mentionnant des traces d’argent avant de terminer sur l’idée qu’il leur faudrait trouver le porteur des armes en argent, ainsi que d’éventuels témoins…

« D’accord, mais qu’est-ce qui te fait penser que celui qui suit la bête n’est pas celui qui est mort ici ? Il y a… »

La Mifloue ne terminera jamais cette phrase : un hurlement de terreur s’élèvera dans la nuit de Clavinia, interrompant l'Élue. Ce qui n’est certes pas très correct, mais il est à supposer que la politesse ne sera pas à cet instant précis le principal souci du hurleur. En tout cas, c’est en ce sens que raisonnera la chasseuse de primes : de fait, la raison de ce cri semblera s’imposera d’elle-même à son esprit, amenant une conclusion logique.

« Ça, c’est pour nous ! Allons-y ! »

Reprenant sa hache dans la main droite après un coup d’œil vers son partenaire, Eden Séléné Brunehilde s’élancera sans hésiter en direction de l’origine estimée du cri, prête (mentalement, du moins) à en découdre avec la Bête… »


_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
Slayn valentine

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeSam 2 Juin - 19:25

L'affaire semblant visiblement entendue pour le moment, le vampire voulu de répondre à l'interrogation de la minotaure quant à ce qui lui permettait d'affirmer que la personne détentrice de l'arme en argent était toujours vivantes.
Malheureusement, Slayn n'eut pas le temps de le faire qu'un hurlement se fit distinctement entendre à quelques pas de leur position. Aussitôt suivi d'autres cris et divers autres sons, indiquant qu'un combat devait se dérouler non loin de là.

Il n'en fallut pas plus pour que la bouillante Minotaurette l'appelle à agir immédiatement et s'élance avec passion en direction des hostilité.


"Attends! Je ne sais même pas comment tu te nomme !"

Trop tard... S'il ne voulait pas se retrouver sur le carreau ou du moins qu'un cadavre de plus vienne parsemer les rues de Clavinia, il avait intérêt à suivre cette bougresse.

Poussant un soupir de lassitude, il s'élança alors à son tour, épée en main, à la suite de sa nouvelle compagne de route.

Prudence étant malgré tout mère de Sûreté, le vampire jugea préférable de ne pas rejoindre immédiatement sa "partenaire", pour lui laisser une bonne longueur d'avance. Courir côte à côte dans une cavalcade aussi virile qu'indiscrète n'était certainement pas la meilleure des idées face à des sens aussi développés que ceux d'un Loup Garou, et le meilleur moyen de se faire attraper comme des gros faisans.

La Minotaure avait l'air solide, il valait mieux lui laisser l'initiative de l'approche frontale. Slayn de son côté allait profiter de son avantage niveau vélocité pour emprunter un léger détour. Le but de la manœuvre était de rester discrètement à bonne distance de l'action, observer, et frapper au moment qui semblerai le plus judicieux en cas de danger.

A son arrivée dans la rue où se déroulait visiblement le drame, Slayn parfaitement tapis dans l'ombre d'une ruelle étroite et encombrée, s'était collé le dos au mur pour jeter un oeil discret sûr la scène. Il put alors voir que la Minotaure avait également rejoint les lieux.

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25


[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Bannia10
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)


Dernière édition par Slayn valentine le Dim 3 Juin - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azemia

Azemia

Messages : 50
Date d'inscription : 23/05/2012

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeSam 2 Juin - 22:09

J’étais fraichement débarquée que déjà je sentais les ennuis poindre. J’avais le chic pour me mettre dans des situations pas possibles, et cette ville ne m’inspirait que malchance ! A commencer par ce cri sinistre que j’avais décidé de suivre pour mieux me sauver à l’opposer par la suite. La nuit était à mon avantage. Je voyais mieux que la plupart des êtres lambdas, et ma rapidité m’emmena prestement vers deux individus étranges.

*en voila un drôle de tandem*

Instinctivement, je me plaquai au mur pour éviter de me faire remarquer, me fondant dans l’ombre de celui-ci, prête à déguerpir au moindre doute sur leurs intentions. Je tendis l’oreille, mais n’eut que quelques bribes de mot… Des fins de phrases, signifiant simplement qu’ils allaient à priori dans la même direction que moi, même si leurs intentions différaient.
Telles des furies, ils partirent suivre le cri. Je leur laissai une bonne longueur d’avance, les distinguant facilement à leurs mouvements vifs qui se détachaient sous la Lune claire. Puis lorsque l’écart me parut correct, je m’élançai à mon tour à leur suite, prenant soin de rester dans l’ombre rassurante des maisons.

*pourvu qu'ils ne soient pas pires que le responsable du brouhaha ambiant, sinon je suis dans de beaux draps!*

La course fut de courte durée, déjà ils ralentissaient. Je faillis même ne pas réussir à ralentir à temps et risqua de me retrouver à découvert. D’un bond leste, je pris appui sur des palettes vides empilées et m’accroupis, observant d’abord les deux humanoïdes. Je n’avais connu que des tieflings dans ma jeune vie, mais nos contes rapportaient une histoire sur chaque espèce. Pas de doute sur celle du bas, avec son faciès, ce devait être un minotaure. Je plissai les yeux pour forcer la nuit à révéler l’autre planqué.

*hmm… Je dirais un vampire. Il court trop vite pour un simple humain, et je ne repère aucun attribut de ma race, encore qu’avec sa tenue peut-être qu’il les cache*

De là où j’étais placée, je ne voyais rien de la scène qui semblait les absorber. Mais je n’osais pas bouger de peur de me faire repérer. Silencieuse et immobile, je décidai donc d’attendre un peu avant de faire quoique ce soit de stupide.

_________________
Compétences de race (14) :
Furtivité : 4 | Vision ténébreuse : 4 | Agilité : 4 | esprit calme : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ǽðřəδøņ
Personne Bannie
Ǽðřəδøņ

Messages : 116
Date d'inscription : 11/06/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeDim 3 Juin - 17:36

Les nuits sont fraiches. Fraiches et claires ces temps-ci. On voit distinctement la Lune dans le ciel, croitre et décroitre au gré du sang versé.

Les loups-garous sont une sacré saloperie quand même. Mais bon, il faut les comprendre, humain le jour, bestiole la nuit, ça laisse pas beaucoup de temps pour se reposer tout ça. J’espère qu’ils font la siesta au moins, sinon je pense bien qu’ils finiraient tous comme celui-ci. Nerveux, teigneux, hargneux… pour sûr qu’on en a pas comme ça chez nous. J’ai été très surpris quand j’ai appris leur existence. Très, trèèèèès surpris, mais je passerai les détails.

Le point positif c’est que ça fait de l’animation, des histoires à raconter. Tout le monde ne parle que de ça. La dernière victime, quel âge elle avait, quelle famille elle laissait derrière elle… Bon d’accord ça c’est pas la partie marrante. La partie marrante c’est quand les gens font des plans sur la comète. "Moi si j’étais face au loup-garou…"
Le point négatif, c’est que mes nuits ne sont pas calmes. Je veux dire, moins calmes que d’habitude. Et pas seulement parce que la perspective de la mort donne à certaines personnes l’envie de se sentir encore plus vivantes. En fait il y a des tas de troupes d’inconscients armés jusqu’aux dents qui passent sous mes fenêtres. C’est extrêmement agaçant.

J’en ai pris mon parti pour cette nuit. Ma chambre donne sur les toits, et c’est tout de même un point de vue bien sympathique pour observer avec curiosité cette agitation. Une pièce avec attente, suspens, dilemmes, tragédies… on se croirait au théâtre de la foire des villages ! C’est rigolo.

~Un hurlement de terreur résonna dans la nuit. Puis suivirent plusieurs cri, un tumulte indistinct mêlant cris de douleurs, de rage et bruits métalliques.~

« Ah, tiens, ils l’ont trouvé. »

Ça tombe bien, je commençais à me demander si je n’allais pas rentrer à la fin de mon rouleau de feuilles. À la place je souffle un long panache de fumée et je réajuste ma position sur les tuiles.

*Note à moi-même : prendre un coussin la prochaine fois.*

Il y a de l’agitation dans la rue. Une silhouette bruyante fonce vers l’origine du tumulte, je reconnais facilement un minotaure quand il traverse un rayon de Lune. Ça va devenir intéressant tout ça. Quelques instants plus tard un bruit de course moins lourd et quelques reflets métalliques. Hun hun…
Le tout passe sous ma fenêtre et s’éloigne bien vite. Sportifs les gens.

Si je ne m’était pas penché pour distinguer les autres participants en lice qui viennent de passer dans ma rue, je pense que je l’aurai raté. Là, juste ici en bas, un léger mouvement d’ombre.
Loup-garou ? À en croire les hurlements, il est encore là-bas… ça va.
Là juste en bas, perché sur une pile de palettes il y a… un gros chat… je crois. Je l’ai pas entendu arriver en tout cas. J’observe le chat qui observe les silhouettes qui observent le combat et je sens que tout ça commence à être compliqué.

« Psst, on voit mieux d’ici. »

Bon, y a mieux et mieux. Disons qu’on voit moins mal et que tant qu’à faire si ce chat veut juste regarder c’est toujours plus sympathique de le faire d’un endroit où on ne risque pas de se faire bouffer par un loup facétieux qui déciderai de passer par là. Je lui fais gentiment signe de venir en lui tendant la main. J’ai toujours eu une certaine affinité avec les chats.

Je sais pas si j’ai encore du lait par contre.

_________________
La mort est un moissonneur qui ne fait pas la sieste.
Avatar©️ : Freaky
Compétences :
Ingénierie : Bricolage (5)
Combat (chaise renforcée) : Base Offensive (6) ; Parade (6)
Agilité : Souplesse (2)
Autres : Perception (5) ; Résistance au poison (2) ; Endurance (2) ; Force (2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

MJ

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeSam 9 Juin - 23:30

Tout étais déjà presque terminé à l’arrivé de nos héros.
La bête gisait dans une mare de sang, en proie aux affres de l’agonie. Des spasmes violents agitaient son corps alors qu’elle luttait malgré tout contre l’inévitable. Enfin, le gigantesques corps s’immobilisa et sa main qui tentait en vain d’arrêter le flot de vie qui s’échappait de sa gorge déchiquetée pour imbiber sa fourrure atterrit dans la poussière.
Le minotaure était mort.

Ainsi que l’étaient deux des humains du groupe commandos qu’ils avaient formés pour patrouiller les rues cette nuit là. Le plus jeune d’entre-eux n’avait à vrai dire jamais eu le temps de comprendre ce qui lui était arrivé, il était mort dès la première seconde, répandant son sang sur le sol et ses compagnons. La soudaineté et l’horreur de sa mort avait terrorisé la tireuse qui les accompagnait, elle aurait mieux fait de dégainer plutôt que de hurler… elle avait bien vite rejoint les limbes elle aussi.

Lorsque Eden Séléné Brunehilde arriva en vue de la placette où se déroulait le drame il lui fallut un moment pour distinguer ce qu’il s’y passait. Elle butta dans quelque chose de dur qui rebondit sur plusieurs mètres avant de s’arrêter contre le corps massif de son frère humanoïde, plus loin un cadavre étêté humectait la terre battue et des morceaux d’un autre corps se retrouvaient ici et là. Le seul humain qui restait debout était un massif guerrier qui tentait avec l’énergie du désespoir de contenir les assauts d’une ombre menaçante derrière son bouclier.
Un arc d’argent scintilla dans le clair de Lune alors que, un cri guerrier dans la gorge, il abattait son arme sur le monstre.


« MEUUURT ! »

L’étoile du matin dans sa main fendit l’air sans rencontrer sa cible. L’instant suivant lui fit regretter que seule son arme eusse été fait d’argent. Se saisissant de son bouclier la bête le souleva dans les airs, le secoua et l’envoya valdinguer contre un mur. Certaines choses se brisèrent à l’impact. Pas le mur.
Le blessé n’eut jamais le temps de reprendre son souffle, la bête disparut à sa suite dans l’ombre du bâtiment. Un bruit sourd marqua son atterrissage, suivit d’un autre humide.

L’ombre se redressa enfin en arquant son cou vers le ciel et un hurlements fit soudain vibrer plâtres et fenêtres. Résonnant entre les murs rapprochés des ruelles, il s’amplifia, gagna en puissance. Lugubre, sombre à fendre l’âme, le chant de victoire s’éleva en directions des étoiles. Il adressait à tous les habitants de la ville un message : le nombre de victime de la bête s’élevait à quatre ce soir là… pour l’instant.


[Le loup est très proche d’un mur d’une placette, drapé dans l’ombre vous ne pouvez distinguer que sa silhouette encore plus noire que le reste. Il hurle à la Lune et ne se préoccupe pour le moment pas de nouveaux arrivants.
Cependant, son hurlement vous secoue suffisamment pour que même les plus déterminés d’entre vous éprouvent un instant de doute (si le reste du spectacle ne les avait pas déjà convaincus…). Et je ne parle même pas de ceux qui sont un peu plus impressionnables (pour les spectateurs sous psychotropes -et je ne vise personne-, c’est pas mon problème ils se démerdent pour se situer).

Pour la suite, subtile, pas subtile… c’est vous qui voyez.]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeJeu 14 Juin - 22:55

« Malgré sa course effrénée, l'Élue ne sera pas assez rapide pour prendre part au combat : cela dit, elle aura essayé. Elle ne pourra toutefois qu’assister à la fin du premier groupe de chasseurs, massacré sans pitié par la Bête qui semblera bien décidée à ne pas vendre sa peau, fût-ce chèrement.

En arrivant sur les lieux, la patte de la Minette fera voler une tête négligemment abandonnée au sol par son propriétaire, l’envoyant frapper le cadavre d’un Minotaure : cette vision aura quelque chose d’irréel pour l'Élue : c’est sans doute à cet instant qu’elle se fera une première idée de la véritable force de sa cible… La scène s’achevant sous les yeux de la guerrière lui fera marquer un temps d’arrêt… Pour apprécier le spectacle… Mi-excitée par l’odeur du combat, mi-admirative devant la puissance de sa proie, mi-effrayée par le combat à venir et surtout mi-nette, la Mifloue ne fera aucun mouvement pour secourir le dernier survivant.

* Vivre ses derniers instants en combattant un tel ennemi : ta mort valait le coup. Si la prime m’échappe, je connaîtrai une belle fin, moi aussi. *

Pour la première fois, en effet, la chasseuse de primes doutera de sa victoire. Non tant à cause de ce qu’elle aura vu qu’à cause du hurlement poussé par l’animal : la voix du nuisible nocturne atteindra la Minotaure au plus profond de son âme… »


~~~~~~~~~~~~~~~~

« Je suis prêt à parier que c’est pas ça qui va l’empêcher d’aller se battre. C’est pourtant évident qu’elle a pas le niveau pour gagner cette bataille ! »

« C’est pour ça qu’elle cherche à se convaincre qu’à défaut de l’argent, elle peut espérer avoir une belle mort. On parle d’une guerrière, je te rappelle, elle cherche à se battre contre des gens forts : c’est une vie intense qu’elle veut, pas une vie longue… »

Aussi exact pût être l’argument de Soumaintrain, Bibeleskaes avait l’impression qu’il lui manquait un point essentiel… Elle n’aurait su dire quoi, encore, mais…

« Même dans ce cas, elle pourrait au moins essayer des combats à peu près équitables. Elle pourra rien apprendre contre un Loup-Garou comme ça, elle va juste se faire humilier une fois de plus ! »

« Quelque part, je pense qu’elle joue aussi son honneur là-dedans. Elle a voulu ce combat, après tout : il est hors de question qu’elle y renonce juste parce qu’elle n’a aucune chance. »

Le vieux prêtre ne pipait mot, mais l’argument l’avait toutefois surpris. D’après son expérience, il était rare qu’une fille mette ainsi en avant le sens de l’honneur, surtout alors que les deux mâles n’y avaient pas pensé : sa jeune disciple était-elle celle qui comprenait le mieux le caractère de l'Élue ?

« C’est vrai, tiens, j’avais même pas pensé à ça. En tout cas, elle ne peut plus reculer à ce point de l’histoire, c’est juste hors de question. »

« Cela dit, Esbareich a sûrement raison sur un aspect : elle aurait mieux fait de se farcir le Vampire plutôt que d’affronter le lycanthrope. Quitte à se battre pour l’honneur, autant choisir des batailles où ses points forts ont une chance d’être utiles… »

Un court silence suivit cette remarque, dont le vieux prêtre profita pour reprendre le cours de sa lecture…

~~~~~~~~~~~~~~~~

« Pour l'Élue, la sensation instillée par le chant de la Bête sera plus intense que ce qu’elle aura connu jusqu’ici. Ayant besoin d’extérioriser cette tension, elle répondra à son adversaire, acceptant son défi :

« YOUBAYAAAA ! »

Son cri de guerre aura beau faire pâle figure à côté du hurlement à la Lune de la Bête, il aura au moins l’avantage de dissiper les derniers tremblements dans les mains de la mercenaire.

Attrapant sa hache à deux mains, plantée sur ses appuis et disposée à entamer les hostilités, Eden Séléné Brunehilde sera finalement prête à affronter son destin. »


_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1


Dernière édition par Eden Séléné Brunehilde le Ven 27 Juil - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dul'aag
Hyperactif
Dul'aag

Messages : 91
Date d'inscription : 23/04/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeVen 15 Juin - 19:37

Plus tôt dans la soirée lui et ses camarades avaient fait le point. Ils marchaient dans une rue en récapitulant toutes les informations qu'ils avaient glaner, en inventant de nouvelles hypothèses. Le cornus était désespère. Il était tombé sur des humains qui réfléchissaient, et il ne comprenait quand même qu'un mot sur deux.

-Mais, si on nous a dit que ses deux dernières victimes étaient l'une et l'autre à deux bouts de la ville, il ne faut pas raisonner par quartier!

Le mousquetaire et l'épéiste n'avait pas arrêter de se disputer depuis qu'ils s'étaient rencontrer. Il y avait des hormones dans l'air, Dul'aag l'aurait juré. Il jeta un coup d'oeil à son quatrième compagnon. Le docker était d'accord avec lui.

-Ceux qui ont baver sur ces crimes sont des hypocrites et des menteurs. Il y en a qui ont dit avoir vus la bête, d'autres qui affirment que c'est un homme-démon dissimulé massacrant ses victimes à coup d'épée. On ne peut pas se fier à ces gens là.

Naturellement, chacun ne laissait pas l'autre finir, se répétait pour appuyer des arguments qui n'avaient pas étés prix en compte, et tout concrétisait un capharnaüm dont un certain cornus ne pipait mot.

-Mais ces gens là on ne les a pas prit en compte. C'est pour ça qu'on a deux crimes sanglant du loup garou bien distinct des centaines d'autres crimes de Clavinia.


*Franchement, allez tiré un coup et foutez nous la paix...*

-Et du coup, on est comme des mouette par ce qu'on a que deux exemples et on ne peut pas faire de stratégie là dessus! Non vraiment, on en a déjà parler, moi je pense que...

Ils étaient arrivés à un carrefour d'où arrivait un autre groupe. Les deux troupes s'arrêtèrent en se regardant en chien de faïence. Les deux groupes étaient étrangement semblables. Dul'aag salua son frère minotaure d'un signe de tête, l'épéiste de son groupe matait la tireuse du groupe d'en face, pensant qu'elle était quand même mieux roulé, le mousquetaire regardait méchamment le jeunot qui reluquait l'épéiste, et le docker serra la main d'un massif guerrier. Manifestement, ils se connaissaient.

-Salut Hal. Aussi sur le coup hein? Qu'est ce que vous faites ici?

-Y a du blé à la clé, c'est normal. On patrouille. Nous on va par là.

-Ah d'accord. Bon ben on va aller par là plutôt, je pense. Non? Ouais...

-Bonne chasse.

Deux mots de minotaure à minotaure. Parfois, c'était deux mots qui portaient chance. Parfois. Dul'aag éprouvait plutôt un vif plaisir de croisé et de parler à un de ses congénère dans ce monde de fesse rose. Dul'aag fit signe au groupe d'avancé.

-Une solution pour nos questions. Trop patrouille. Loup garou trouvé facile par patrouille. Loup hurler, nous le tuer. Simple. Trop parler sinon.

Et il en avait déjà dit long. La midinette et le don juan calmèrent le jeux et continuèrent à discuter dans leur coin, à coup de « mais il faut quand même établir une stratégie avant la tactique. » et vice versa.
La nuit était tombé. Les sens aux aguets, le groupe de quatre scrutait chaque coin de rue avant de s'y engager. La progression était lente, tout le monde était aux aguets. Dul'aag craignait que le mousquetaire tire sur la première cible qu'il trouve à porté. La plus grosse probabilité de cette sortie nocturne était de rencontré un autre groupe ami. Pardon. « Ami ».

-ça faisait longtemps que tu n'avait pas chasser Dul. Tu te souvient des chasses Dans l'archipel d'Aren? Ben moi je me souvient. Il y a pas si longtemps, tu...

La voix provenait de son sac de munition. Dul'aag fouilla dedans et en ressortit un boulet avec deux petites cornes et un museau. Lui tirant la langue, Dul'aag le fourra dans son canon à main. La voix n'en discontinuait pas pour autant de parler, voir avait même gagner en force grâce à l'écho qu'elle lui procurait, mais l'idée de tirer au canon avec son hallucination intempestive lui procurait un plaisir prémédité indescriptible. Alors imaginer l'orgasme lorsqu'il réaliserait ce fantasme en tirant une bonne fois pour toute dans un ennemi.
Soudain, le top départ de la nuit tonna. Un long hurlement monta dans le ciel. Le hurlement d'une victime manifestement. Le groupe se précipita dans sa direction. La voix était éloigné, mais pas inaccessible au pas de course. Ils se rapprochaient, mais la localisation du hurlement devenait flou. Tourner à droite ou à gauche? La providence leur donna une nouvelle indication du lieu du crime tout frais. Une indication bien insidieuse juste au coin de la rue... Dul'aag frissonna. Ce nouvel hurlement... C'était bien la voix d'une de ces bêtes de la forêt. Finalement il aurait peut être mieux fait de rester dans sa forge à faire dodo. Ses compagnons avaient eux aussi ralentis la course. On ne se regardait pas. Finalement le docker fit une remarque judicieuse.

-Il y a beaucoup de blé à la clé. C'est... normal.

Ils arrivèrent à la fin de leur rue, là où il fallait tourner. Dul'aag leva un doigt mouillé. -Non il ne s'était pas pissé dessus.- Ses compagnons crurent à un ordre d'arrêt et s'immobilisèrent, tendus. Le minotaure semblait absorbé dans un calcul mental complexe. Une voix avait raison sur un point.
Le vent.
Ce bon vieux vent des chasses sur les steppes de son île natale. L'odeur forte du canasson encore en vie. A Clavinia, l'odeur de la ville masquait toutes les autres, mais au moins ils n'avançaient pas avec le vent dans le dos. Bon point.

*L'odeur de poudre trahirait par trop nos intentions.*

-Tu crois?

Ils s'engagèrent. Là, sur trente mètres, il y avait un loup. On pouvait crier à présent.

_________________
membre du M.E.U.H.
Mouvement Exécrable Utilisant des Humains.

Forgeron: Apprenti (4) - outils et fignolage (2) - matériaux et approvisionnement (2)
Tir: base offensive (1) (canon)
Minotaure:
Haltérophilie (2) / Résistance (2) / Pilier (1) /Intègre (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azemia

Azemia

Messages : 50
Date d'inscription : 23/05/2012

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeDim 17 Juin - 21:50

Les yeux rivés sur la minotaure je me suis demandée un instant ce qu'il allait découlé de cette confrontation. J'en tremblais d'avance pour elle, même si, téméraire et armée comme elle l'était, elle avait l'air de savoir ce qu'elle faisait. Je me pris à l'admirer. Moi, avec ma faible constitution, mieux valait éviter ce genre de bestiaux.

J'allais enfin obliquer et déguerpir quand une voix juste au dessus de ma tête me tétanisa un instant.

« Psst, on voit mieux d’ici. »

Je sursautai avant de tourner un regard un peu paniqué vers celui qui m'interpellait. Un homme d'une drôle d'allure semblait prendre plaisir à observer et... me tendait la main ? Cette courtoisie spontanée me semblait un peu louche, pour ne pas dire étrange. Il était bien enhardi ce bonhomme là, même s'il avait l'air inoffensif. Mais quand même... M'inviter sans me connaître. Ou alors c'était un piège ? Mon imagination galopait quand du grabuge se fit entendre derrière sur la scène principale.

Ce que j'y vis me tétanisa. Si j'avais pu imaginé une bête si violente, si forte, je serai restée sur mon île. Instinctivement je me plaquai le plus possible contre le mur. Si la pierre avait pu m'absorber, je crois que je serai passer à travers ! Et si le spectacle était atroce, le hurlement que poussa le loup-garou acheva de me liquéfier le sang. Je ne put retenir un gémissement d'angoisse, et au départ accroupie et stable, je finis sur mon séant, anéantie. Lorsque le cri s'acheva, le type au dessus me revint en mémoire.

J'aurai pu me sauver, mais l'idée même me semblait saugrenue maintenant. Il était évident que je n'aurai pas fait le poids s'il avait décidé de me pourchasser. Mieux valait encore se fiche dans le pétrin avec un humain qu'avec cette horreur. Les yeux agrandis par la peur, j’attrapai souplement la main offerte, moite comme la mienne, et en quelques appuis je passai le rebord de la fenêtre pour disparaître dans l'ombre rassurante de la chambre. Mes gestes me semblaient pesants et trop lents. J'avais du mal à réfléchir, obnubilée par ce sentiment oppressant d'urgence. Sans demander la permission, je me suis alors trouvée un angle de la pièce, derrière une grosse commode où me glisser, avant d'éclater en sanglots.


_________________
Compétences de race (14) :
Furtivité : 4 | Vision ténébreuse : 4 | Agilité : 4 | esprit calme : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
Slayn valentine

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeJeu 21 Juin - 22:31

Le spectacle fut pour le moins à la hauteur des craintes du vampire concernant ce Loup Garou. Un groupe d'aventurier, visiblement aguerri se faisait littéralement désosser par la bête sous ses yeux. Il était d' hors et déjà trop tard pour intervenir sans risquer de se mettre en danger, et Slayn ne pouvait que se féliciter d'avoir choisi de jouer la prudence en priorité. Mieux valait rester en observateur pour le moment en attendant une meilleure occasion de passer à l'action. Analyser la configuration du terrain. "Par où puis-je surgir, par où puis-je sortir ?", telle était l'équation qui occupait l'esprit du No-Life-King en cet instant. Même, s'il n'était pas frontal, le vent lui était favorable, et la bête ne l'avait visiblement pas repérée. Cela lui laissait largement le temps d'envisager les meilleures options. Une étoile du matin en argent trainait sur les lieux. Ce n'était pas à négliger... En face de sa position, un enchevêtrement de maisons, typique des vieilles villes, dont les passages étroits entre chacune d'entre elles étaient autant d'issues par lesquelles il pourrait s'engouffrer. Si l'espace était juste assez large pour permettre à un homme de passer, ce n'était certainement pas le cas pour une bête de la carrure de ce lycan. Même s'il savait par expérience que les murs de pierres n'étaient pas suffisants pour arrêter un monstre de cet acabit, au moins cela serait-il suffisant pour considérablement ralentir celui-ci s'il lui prenait l'envie de le poursuivre à travers ces boyaux étroits.

Au dessus de lui, un curieux chat de gouttière observait la scène... Un chat de gouttière ?! Merde... Une tiefling... qu'est-ce qu'elle faisait là ? Bah... tant qu'elle restait silencieuse, cela ne le gênait pas beaucoup. D'un petit geste de la main, il la salua amicalement. Mais elle ne semblait guerre disposée à lui rendre la politesse... Dans une situations comme celle-ci, toute assistance était appréciable, même s'il s'agissait là d'une parfaite inconnue. En parlant d'inconnu... Par une fenêtre un homme murmure en direction de la diablotine et la fait venir à lui. Aïe... Il y avait décidément beaucoup de monde ce soir dans cette rue... L'animal était raisonnablement prêt d'eux... Pourvu que ces nouveaux arrivants ne crament pas sa position...

Heureusement, cela ne semblait pas être le cas... Hurlante, la bête savourait son triomphe. Tout vampire que Slayn était, l'aura d'invincibilité qui émanait de ce hurlement lui glaçait le sang. Ou peut-être était ce le doux parfum de la guerre qui le faisait frémir. Quoi qu'il en soit, il ne pouvait rester indifférent à cette vision démoniaque.
Mais il ne devait pas céder à l’excitation, ni à la peur. Déjà Eden agissait comme il l'espérait et hurlait à son tour pour attirer l'attention sur elle. Quoi qu'il arrive, il devait rester immobile, tapis dans l'ombre, son odeur camouflée et attendre son heure.

Dans une guerre, on ne pouvait malheureusement pas éviter les dommages collatéraux... Cependant, il allait tenter de faire au mieux pour éviter que les morts ne se multiplient ce soir. De fait, un minimum de précaution s'imposait...

Calmement, il retira le foulard autour de son cou, avant de l'enrouler à un débris à ses pieds... Après s'être assuré que la bête ne pouvait pas voir ce qu'il faisait, il se risqua alors à s'exposer légèrement afin de lancer son étoffe en direction d'une rue perpendiculaire, conforme à la direction du vent. Il se remit aussitôt en position, bien à l'abri.

Si le loup garou n'était pas enrhumé, cette ultime manœuvre pouvait lui fournir une belle piste odorante afin de l'attirer à un endroit précis. Ou plus clairement, une diversion de plus pour permettre au vampire d'agir.

Il sera fermement le pommeau de son arme. Il était prêt.


(Rédaction de subtile en cours)

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25


[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Bannia10
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ǽðřəδøņ
Personne Bannie
Ǽðřəδøņ

Messages : 116
Date d'inscription : 11/06/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeVen 22 Juin - 14:07

On en avait pas mal des chats au village. Je ne prétendrai pas les avoir tous connu personnellement, cependant on s’entendait bien eux et mois. C’est que j’ai toujours eu une passion en commun avec ces petits félins. Autre que la terrine de souris, beaucoup trop épicée à mon goût.
Je me souviens un peu de ces belles années ou, encore enfant, je suivait les ronde d’un gros matou au pelage rayé gris. C’était Demi-Oreille, parce qu’il avait l’oreille droite mangée à moitié. C’était un sacré bagarreur Demi-Oreille dans sa jeunesse, mais maintenant qu’il était vieux, ce qu’il aimait par dessus tout c’était faire ses rondes. Alors je l’accompagnais.
Il avait une méthode très stricte et bien rodée. Il allait d’un endroit sombre à un endroit ensoleillé puis d’un endroit ensoleillé à un endroit sombre, et cætera. À chaque passage il faisait une petite pause réglementaire de 47 minutes exactement (j’ai compté) avant de se réveiller, de s’étirer et d’aller au point suivant. C’était vraiment malin car cela lui permettait de suivre à la minute près la course du soleil. À chaque fois il quittait la place précédente avant qu’elle ne commence à être vraiment moins confortable et quand il arrivait à la nouvelle elle était parfaite. Fraiche quand il fallait, chaude quand c’était nécessaire, avec l’ombrage idéal. Il allait même jusqu’à sentir le temps tourner et invariablement il altérait sa ronde pour se retrouver pile au bon endroit lorsqu’il commençait à pleuvoir. Je n’ai jamais réussi à avoir une telle précision je dois dire, la force de l’expérience peut-être. J’ai été jusqu’à remarquer qu’il changeait la taille de sa ronde avec la durée du jour alors que les saisons déclinaient. Puis je me suis lassé.
Après il y avait eu aussi Pondine et ses chatons. Je me souviendrai toujours de cette sensation de chaleur moelleuse dans ce grenier que seul troublait les ronronnements de quelques petites boules de poils vibrantes, c’était un temps ou la vie avait ce petit…

Enfin bref, malheureusement, ça manque pas d’animaux en ville non plus. Mais ils les font plus gros, plus violents, baveux et hérissés de pointes. Ouch, ça a dut faire mal. Je plaindrai certainement ce pauvre homme si je n’étais pas déjà occupé à me dire qu’il aurait mieux fait de rester coucher et que l’un dans l’autre, il aura certainement pris la leçon très à cœur.
Quand au ronronnement de la bête… trop bruyant. Et je ne me sens pas du tout détendu après. Plutôt le contraire même, d’ailleurs. Je sens les cheveux de ma nuque se hérisser et quand tout à coup le gros chat d’en bas se décide à me rejoindre en attrapant ma main je me rend compte qu’elle est moite de sueur.

*Bon, calme toi Ǽðřəδøņ, respire un bon coup et tire une petite bouffée d’herbe à rêve bien tranquillement… SANGU LA MADONNA ! J’AI PERDU MON ROULEAU !*

Ça y est, je suis vraiment très chagriné. Cet enfoiré de loup m’a fait perdre la moitié de mon rouleau d’herbe. Putain de…

« Bagascia da burdellu di porcaria di merda da mullizzone di lupu ! VAI È ABBUSCHJÀ À L’INFERI ! »

Je ne sais pas ce qui me retient de…

~sanglot~

Je…

~sanglot~

Qu’est-ce que je disait moi ? Il y a une fille qui pleure dans ma chambre. Une fille ? Je me souvient pourtant avoir fait mon lit ce matin. Attendez, je n’aurais pas oublié quelque chose moi depuis tout à l’heure ? Le chat !
Sauf que c’était pas un chat. J’ai été distrait par ce couillon de loup, mais je me souviens maintenant, cette main fine dans la mienne l’espace d’un instant…

~sanglot~

Tout à coup le hurlement du loup me paraît bien faiblard. Ce nouveau bruit qui résonne dans la pièce me fait tout simplement oublier ce qui se passe dans la rue. Ils peuvent hurler, crier, s’éventrer, mourir, se faire mal… je m’en fout. Il y a certains appels auxquels mon cœur ne résiste pas, et les pleurs de la petite forme recroquevillée à côté de mon armoire en font partit. Peste soit le loup.

Je m’accroupis à côté d’elle et lui pose une main sur les cheveux. Oh tiens, des cornes ? Je passe le bout des doigts sur la surface dure. Ah bah oui, des cornes, woaw.

« Là chaton, ça va aller. Ne pleure pas. Tout ira bien. »

_________________
La mort est un moissonneur qui ne fait pas la sieste.
Avatar©️ : Freaky
Compétences :
Ingénierie : Bricolage (5)
Combat (chaise renforcée) : Base Offensive (6) ; Parade (6)
Agilité : Souplesse (2)
Autres : Perception (5) ; Résistance au poison (2) ; Endurance (2) ; Force (2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

MJ

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeJeu 5 Juil - 18:36

Joie. Puissance. Amour de la mère Lune dans le ciel.
Goût du sang. Chaleur. Odeur capiteuse de la victoire.
Chant. Bonheur. Terreur des proies cachées dans leurs terriers de pierre.
Seul. Maître de la nuit. Réponse ?
Grosse proie qui chante. Comme un défi.
Autres cris.
Bruits de course.



FAIM.

****

Au sein de l’esprit primaire du prédateur se tissait un entrelac de sensations brutes et de pensées immédiates. Tout son être était tourné vers l’instant présent, l’analyse de ce que lui apportait ses sens et sa faim dévorante de chair, de sang et de meurtre.
Malgré tout, le défit de la minette résonna avec une fibre primaire de son instinct de domination. On venait contester sa suprématie, l’édit irrévocable qui déclarait Clavinia comme son territoire.

La bête s’immobilisa et braqua son regard féral sur celle qui avait l’outrecuidance de ne pas s’aplatir dans ses miasmes en attendant la mort.


****

Sentir. Peur. Sueur. Animal. Force. Même famille que grande proie morte.
Sang. Restes. Déjections. Puanteur de ville. Petite fumée. Peur. Mort. Mort qui marche. VAMPIRE.

****

Le loup sorti lentement de l’ombre, dévoilant peu à peu sa forme monstrueuse sous les rayons de lune. Ses oreilles étaient plaquées sur son crâne, ses babines retroussées sur l’éclat opalescent de sa denture démesurée. Un grondement sourd vibrait dans sa gorge, si profond qu’il semblait faire danser par vague la crinière hérissée de son échine.
Plus noire que la nuit elle même, la créature tournait autour de la minette avec l’intensité de mouvement d’un grand quadrupède en traque. Ses yeux fauves fixés sur elle luisaient d’un nouvel éclat de haine et de rage alimenté par l’odeur du vampire.

Elle attaqua, soudain, sans aucun signe avant-coureur. En un battement de cœur.


****

TUER ! Détruire, déchiqueter, écharper, étriper, massacrer, arracher, briser, égorger, disloquer, mutiler, crever, démolir, dépecer, exterminer, anéantir, démantibuler, estropier, dévaster, pulvériser, ravager, désintégrer, engloutir, dévorer, déchirer, engouffrer, trucider, …

****

Alors même que le registre des verbes propres à décrire ses motivations s’amincissait à un rythme effrayant, une guerre vieille de milliers Lunes ouvrit soudain un nouveau chapitre de son histoire durant cet instant interminable.
Le vampire, tel un traqueur chassant le prédateur, s’était positionné en embuscade depuis une ruelle adjacente, comptant sur Eden pour jouer les appâts et attirer cette attaque précise, il était près. Il avait raffermis sa poigne dont le tremblement trahissait la crainte qui avait saisi son être. Il avait évacué l’anxiété que la vue de l’adversaire avait suscité. Tout devait se décider sur cette première frappe. Une frappe puissante, portée par un saut surhumain la lame luisante dressée vers le ciel, livrée dans un arc de cercle vertical pour trancher d’un coup la trajectoire de la bête et la bête elle même.

Un affreux tintement métallique retentit, des touffes de fourrure noire s’envolèrent dans les airs et le loup bondit sur Eden.

Slayn avait fait une erreur de calcul. Il s’en rendit compte alors que la vibration du choc de sa lame contre le sol tassé et durci par le froid lui remontait jusque dans les épaules. Parti après le loup-garou, armé d’un objet lourd et ne comptant que sur ses capacités basiques qui restaient inférieures à celles du monstres, il n’avait aucune chance d’intercepter l’attaque. Un vampire plus aguerrit rassemblant son énergie y serait peut-être parvenu, mais ici le petit scarabée n’avait pas été assez rapide. Eden ne devrait son salut qu’à elle-même.

Encore fallait-il qu’elle se saluât. Mais l’élue de la prophétie n’était pas minette à se laisser terrasser aussi facilement. Elle attendait le loup, bien campée sur ses appuis formant un angle idéal par rapport à l’attaque, sa hache tenue de deux mains fermes. Lorsqu’il bondit elle leva le manche de son arme pour faire barrage à sa course, bien lui en pris.
La gueule du prédateur fut ainsi stoppé à une distance confortable de sa gorge. Le loup n’aurait que du bois à se mettre sous la dent. Le poids de la minette (très svelte et tout a fait sexy au demeurant) lui permit de résister à la charge. Elle pouvait maintenant contre attaquer.
Ou pas.

Accroché au manche de la hache le loup tira, secoua la gueule, mettant ESB au supplice en la forçant à déployer toute son énergie pour garder son arme en main et ne pas tomber. L’une ou l’autre de ces erreurs serait fatale à coup sûr. Chaque mouvement lui donnait l’impression que ses bras allaient être arrachés et ce ne fut qu’un bruit de course qui fini par la délivrer : Dans toute sa sagesse, le seigneur Valentine avait décidé de fuir. Dans toute sa sauvagerie, le loup-garou se retourna pour voir son pire ennemi prendre la poudre d’escampette. Dans tout son opportunisme, Eden vit dans cette inattention l’ouverture pour pouvoir frapper, elle attrapa le loup par la peau du cou et abattit sa hache.
Ce n’était pas du tout une bonne idée.

Plutôt que de la faire oublier, le poids de la main reporta toute l’attention du monstre sur la mifloue qui redevint donc instantanément minette. L’instant d’après il passait sous la hache et mordait cruellement sa cuisse, plantant profondément ses crocs dans la chair dense et goûteuse.
Eden Séléné Brunehilde tomba.


****

VAMPIRE ! TUER VAMPIRE !

****

Tel un véritable méchant de tout bon scénario, le loup-garou ne prit pas la peine d’achever sa proie. Son cerveau était saturé de messages de haine, il n’y avait plus qu’une seule proie qui importait dans l’immédiat. Le traqueur chassant le prédateur était maintenant braconné.

Intelligemment, Slayn Valentine fila dans les ruelles les plus étroites qu’il pu trouver. Un loup-garou ne pourrait-y passer, pensait-il, sans devoir arracher au passage beaucoup de morceaux de pierre. Le vampire s’efforçait apparemment de se transformer en souris, une idée un peu tirée par les cheveux. Lorsqu’il se rendit compte que personne ne semblait le suivre il se rendit compte que sa fuite avait peut-être bien été une belle vacherie pour sa compagne du soir. Il obliqua alors pour la rejoindre.
C’est une douleur perçante à l’épaule qui interrompit ses inquiétudes. En tournant la tête il tomba nez à doigts avec une main hirsute aux griffes énormes qui l’avait profondément harponné. Au dessus de lui, les yeux luisants du monstre jubilaient. Il avait bondit sur les toits (causant probablement une belle frayeur à certains spectateurs qui regardaient par la fenêtre à ce moment là) et n’avait eu aucun mal à rattraper le planqué.

Le bras démesuré commença à le remonter. Bloqué, incapable de manier son arme dans un espace aussi exigu, Slayn était fait comme un rat. Il se débattit néanmoins comme un beau diable, se tortillant en tout sens malgré l’horrible douleur que cela causait dans son épaule. Jusqu’à ce qu’il parvienne à mordre à plusieurs reprise le membre, finissant par faire lâcher le monstre et tombant lourdement au sol. À présent réduit à un seul bras valide, le vampire pouvait contempler la mort qui l’observait depuis le ciel, couinant pitoyablement de déception.

Le repas allait devoir attendre, de toute façon il était déjà froid.



[Hrp]

Slayn : Ton épaule gauche est disloquée et très profondément entaillée, suffisamment pour que ça saigne. Ça fait très mal mine de rien et tu perds de l’énergie. Tu n’a plus qu’à trouver un moyen de te sortir de là et quelqu’un à sucer avant la fin de la nuit.

Eden : La blessure à ta cuisse droite est très profonde, ça pisse gentiment le sang. Ta mission si tu l’acceptes et maintenant de faire soigner cette vilaine plaie avant que la prophétie ne s’achève prématurément pour cause d’hémorragie aggravée. Mais c’est toi qui voit.

Dul’ : Toi et ton groupe arrivez après la bataille. Il y a quatre morts un peu partout et une minette qui se vide doucement mais surement de son sang. Au loin la silhouette du loup est encore visible sur les toits. À toi de voir la marche à suivre, tu n’es pas encore blessé après tout.

[/Hrp]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dul'aag
Hyperactif
Dul'aag

Messages : 91
Date d'inscription : 23/04/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeMer 18 Juil - 17:34

Le groupe de Dul'aag vit un loup pendant une fraction de seconde avant qu'il ne bondisse. Aucun des quatre chasseur de prime à la sauvette ne savaient ce qui se passait là où ils se dirigeaient. Ils n'entendaient que grondement, cri de guerre et autre sons de combats.
Dul'aag fit signe au groupe de courir à sa suite. Secouer des boules qu'elle contenait, la sacoche de Dul'aag bringuebalait dans un bruit qui s'entrechoquaient. Dul'aag craint alors perdre bêtement toutes ses munitions. Quinze mètres. Ses compagnons humains avaient du mal à suivre sans s'essoufflé.

-Plus vite!

-Aller!

Traduisant ce que conseillait son hallucination, Dul'aag allongea le pas. Dix mètres... Cinq mètres...
En débouchant sur le champ de bataille -car c'en était bien un avec tout ces cadavres et ces flaques de sang reluisantes dans la nuit- l'attention du groupe fut immédiatement happé par le corps à corps entre une minotaure et le loup garou tandis qu'une ombre venait de disparaitre au coin de la rue. Dul'aag eut un temps d'arrêt, le temps de tomber amoureux.

-OUAIS! Vas-y tue le! Tire! TIRE!

-Pas tirez! Toucherait la Minotaure!

Le mousquetaire s'était mit a couvert à l'angle de mur et avait amorcé l'idée de visé. Au bruit de pas et de respiration, le docker et l’épéiste arrivaient sur le lieux. C'est à ce moment là que la minotaure dans un geste héroïque pour touché son adversaire se fit grièvement blessé à la jambe.

-Mais tire bon sang! Rien ne t'arrêtera! De notre ennemis tu triomphera!

Le loup laissa là sa proie sans l'achevé et bondit sur les toits. On pouvait encore le voir se carapaté. Le minotaure leva son canon.

-Espèce de tête de !

PAOM

-JERONIMO !!!

Le recul de l'arme se ressentit dans tout son corps, ses sabots glissèrent sur le pavé. Dul'aag s'était débarrassé d'un problème. Pour en crée d'autres. Tiré au canon ne se faisait jamais sans dégâts, surtout en ville. Quel que soit la cible que le boulet à tête de minotaure atteindrait, une maison sera toujours sur son passage. Dul'aag se retourna pour voler au secours de la Minotaure blessé à la jambe. La plaie saignait abondamment mais Dul'aag pensait à beaucoup de choses contradictoires à ce moment là. La taille fine et le jolie minois ne le laissais pas indifférent.

*ça fait un bail que je n'ai pas vus femme! Une vrai en plus.*

Mais ce n'était pas le moment de baver. S'essuyant le coin de la bouche, il s'agenouilla près de la blessé.

"Ne bouge pas je vais m'occuper de toi."

Il lui avait parlé dans sa langue. Ce devait être plus rassurant comme mode de communication. Même quand il y a des accents. Le minotaure défit la ceinture de son pantalon et retira ce dernier. La situation lui rappelait vaguement un passage avec un crocodile dans les égouts qui s'était ensuivit par un combat acharné. La suite était différente cette fois là, même si Dul'aag aurait aimé un tel corps à corps pour le coup. Il déchira le vêtement pour en faire une bande de tissus qu'il serra autour de la blessure pour faire une compresse et maintint le tout avec sa ceinture.

"Ça te soignera pas mais t'arrivera en meilleurs forme chez le soigneur."

S'il parvenait à entré dans ses bonnes grâces il pourrait peut être lui demander son petit nom. En attendant Dul'aag se retrouvait de nouveau la bite à l'air avec un demi pantalon à sa portée. Il s'en fit un pagne en jetant un regard aux alentours. Ses compagnons avaient fait leurs petit bonhomme de chemin tout seul. Le docker était en train de piller les affaires de son feu copain Hal et les deux autres les attendaient pour repartir à la poursuite du loup garou. La quasi même composition de leur groupe se trouvait étalé sous la forme de sac d'entrailles fumantes un peu partout autour d'eux. L’épéiste et le mousquetaire trépignaient sur place. Soit ils étaient inconscients, soient ils s'enfonçaient dans un espoir buté. Dul'aag désigna les cadavres autour de lui.

"Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne méthode."

_________________
membre du M.E.U.H.
Mouvement Exécrable Utilisant des Humains.

Forgeron: Apprenti (4) - outils et fignolage (2) - matériaux et approvisionnement (2)
Tir: base offensive (1) (canon)
Minotaure:
Haltérophilie (2) / Résistance (2) / Pilier (1) /Intègre (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeVen 27 Juil - 22:18

« Bien entendu, son destin sera, lui aussi, prêt à affronter l'Élue. Après une brève baston de regards, le Loup-Garou passera à l’assaut. Comme ça, sans prévenir. Et comme ça, sans prévenir davantage, le Vampire, cherchant à honorer son alliance avec la Minette, surgira d’une ruelle pour violemment frapper le sol derrière le Loup-Garou. Sans doute une tactique d’intimidation, mais Eden Séléné Brunehilde devra bien en reconnaître l’inefficacité flagrante, la dangereuse créature ne déviant pas sa trajectoire d’un pouce.

Heureusement pour elle, la guerrière ne se sera pas préparée en vain à contenir le choc : barrant la route du lycanthrope avec le manche de sa hache, elle s’évitera ainsi une mort instantanée. Hélas, la créature se révélera malgré tout trop puissante pour permettre à la Minette de contre-attaquer. Toutefois, l’accord passé avec l’homme en rouge portera finalement ses fruits : comme prévu par celui-ci, son appartenance à l’engeance des Vampires attirera le Loup-Garou, qui se détournera alors de sa proie, lui laissant ainsi une belle ouverture dont elle profitera aussitôt.

Ou du moins, elle essaiera. Et elle apprendra alors à ses dépends qu’il existe des êtres contre lesquels aucun espoir n’est permis : la soif de sanguin du lycanthrope sauvera la mercenaire, qui s’en sortira avec une simple blessure mortelle à la jambe. Rien de grave.

Épargnée par son adversaire, la Mifloue pourra tout juste le voir partir sur les toits, sans doute à la poursuite de son ennemi héréditaire, tandis qu’elle-même en sera réduite à tomber au sol. Sa deuxième défaite aura été plus fulgurante encore que la première. Pourtant, elle n’y verra pas la même humiliation, les deux situations étant radicalement différentes, les deux adversaires n’ayant rien de comparable. Et puis, au fond, pourquoi appeler « défaite » une improbable victoire par abandon ? Ah oui, parce que ça ne suffirait pas à récolter la prime…

Suite au départ prématuré de la Bête, Eden Séléné Brunehilde n’aura pourtant guère l’occasion de se reposer ou de se concentrer sur sa blessure. Alors que la Minotaure à terre plaquera ses mains contre sa cuisse, une puissante détonation se fera entendre non loin : la surprise la plus forte sera pourtant celle de voir un autre Minotaure, un roux à poils longs et une corne aux reflets étranges, tenir le canon responsable du vacarme. Accompagné par trois humains, il n’y aura guère de questions à se poser sur sa motivation première en arrivant sur la place : sans aucun doute la même que pour la Minette. Sa motivation seconde, par contre, sera sans aucun doute la Minette elle-même. S’approchant de l'Élue, il lui parlera dans leur langue natale, probablement pour s’assurer que les Humains ne le comprennent pas :

« Ne bouge pas je vais m'occuper de toi. »

Arrivé au niveau de la belle, il retirera alors son pantalon, afin… »


~~~~~~~~~~~~~~~~

« Attendez, attendez… Quoi ? »

« Ah ouais, quand même ! C’est sympa, l’ambiance dans la ville des pirates, là ! »

Esbareich et Soumaintrain avaient réagi en même temps. La stupeur se lisait clairement sur leurs visages.

« Excusez-moi, quel est le problème ? »

« Sérieusement ? Attendez, je dis pas que je n’aime pas voir l'Élue dans des situations, disons fâcheuses, mais quand même, je dois dire que son sort a l’air plutôt cruel, vous ne trouvez pas ? »

« Ben qu’est-ce qu’il y a ? On sait pas encore ce qui lui arrive, jusque là, si ? »

« Attends, Bibeleskaes, elle vient de perdre un combat inégal, elle est grièvement blessée et ce qui arrive, c’est un Minotaure qui s’apprête à la violer. Et toi, tu trouves que tout va bien ? »

« Pour un viol, faut qu’elle soit pas d’accord. Même blessée, si elle est pas d’accord, je suis pas certaine qu’elle soit du genre à se laisser faire, tu vois. Donc si c’est bien son intention, soit elle veut pas et il risque d’en subir les conséquences, soit elle veut bien et c’est pas un viol. Et s’il pense à autre chose, j’attends de voir : comme je disais, je vois pas le problème, d’autant que la phrase était pas finie… »

« Je te remercie… Il est vrai que vous avez peut-être jugé un peu hâtivement : vous allez voir, cette rencontre sera en fait la meilleure chance de l'Élue de s’en sortir. »

~~~~~~~~~~~~~~~~

« Arrivé au niveau de la belle, il retirera alors son pantalon, afin d’en faire une compresse, serrée au moyen de sa ceinture. Eden Séléné Brunehilde le laissera faire, trop heureuse de trouver un allié fiable dans son état, lequel allié lui indiquera toutefois que ce pansement ne serait qu’une étape avant de trouver un véritable soigneur.

Bien qu’intriguée par la vue d’un Minotaure avec une corne artificielle, l’étrange reflet étant dû à une prothèse métallique, et armé d’un canon, une arme pas vraiment conventionnelle pour son peuple, elle laissera davantage traîner ses yeux vers le bas-ventre de son compatriote… Un regard qui n’échappera apparemment pas à ce dernier, puisqu’il se confectionnera rapidement un pagne avec les restes de son pantalon, sans pour autant faire de commentaire là-dessus. Avisant les traces du massacre autour de lui, il s’adressera alors aux Humains.

« Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne méthode. »

« Je ne suis vivante que parce qu’il a trouvé un gibier plus alléchant. La mort nous attend tous si nous cherchons à le combattre. »

Libre à ces chasseurs de primes de décider de l’importance de l’avis de l'Élue. S’appuyant sur sa hache pour tenter de se relever, celle-ci aura de toute façon d’autres chats à fouetter. S’exprimant à son tour dans la langue des Minotaures, elle fera alors une chose rare : elle demandera de l’aide.

« Je vais avoir du mal à marcher. Peux-tu m’emmener chez un soigneur digne de ce nom ? »

Déjà incapable de poser la jambe, Eden Séléné Brunehilde n’aura d’autre choix que de se fier à son providentiel allié. Ce sera un des rares moments de la vie de l'Élue où elle laissera ses faiblesses prendre le dessus. »

_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
Slayn valentine

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 15:03

Sous estimer l'intelligence de la bête fut une erreur fatale. Ne se fiant qu'aux combats qu'il avait déjà eu contre d'autres loups garous moins puissant, jamais il n'aurait pu lui venir à l'esprit que le contrôle de leur instinct bestial évoluait en même temps que leur puissance. Ainsi lorsqu'il s’aperçut que la bestiole ne s'était pas contenté de le suivre de la manière la plus primaire qui soit, il comprit également que sa stratégie ne fonctionnerai pas et dans quel danger se trouvait à présent sa camarade de chasse. Il entreprit alors de revenir sur ses pas afin d'éviter un drame.

La punition de cet échec ne se fit pas attendre. Une vive douleur traversa son épaule gauche pour se répandre à tout le bras. S'efforçant de maitriser au mieux cette souffrance, il ne put que constater, impuissant, qu'il venait de se faire proprement harponner par la bête qui le fixait avec avidité depuis les hauteurs, et commençait déjà à le remonter à elle.

Difficile d'expliquer ce que pouvait ressentir Slayn en cet instant. Si ce n'est la fureur envers lui même de s'être fait piéger de la sorte.

Pas question de mourir aussi stupidement, c'était encore trop tôt. Il lui restait encore tellement de chose à réparer. Il venait à peine de reprendre pied et avait encore tellement de chose à prouver.

Alors qu'importe la douleur, il devait se sortir de là. Son envie de vivre était plus forte que n'importe quel monstre.
Se débattant comme et se tortillant comme un beau diable au mépris de la souffrance qui faisait défaillir sa conscience, il planta ses crocs dans la chair de son agresseur, encore et encore, jusqu'à ce que la prise de cette dernière de moins en moins stable finisse par se relâcher. Le vampire se sentit alors chuter au sol juste avant de défaillir totalement.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Était-ce un rêve ? une hallucination ? était-il mort ?

Slayn se retrouva assis au pied d'un grand tas d'ossement humains. Sa blessure était guérie et les lacérations de ses vêtements avaient disparus. En fait, tout le sol était tapissé d'ossements. Le loup garou, les maisons... toute la ville de Clavinia avait disparu. Seul restait ce paysage lugubre. La totalité du décor était recouvert d'un ciel obscur et nuageux. Seuls quelques rayons de lumière blafard perçaient ce voile épais, permettant au moins de distinguer à quelques pas devant soit.

Était-ce le royaume des morts ?

Relevant la tête, le vampire put voir une silhouette imposante se dresser face à lui. Un homme à la stature robuste, portant d'épaisses bottes renforcées, suivit d' un pantalon de toile de couleur sombre. Un gilet beige, au tissu épais et parsemé d'épais bouton recouvrait une chemise en lin qui avait subit les outrages du temps, le tout se tenant sous un long manteau de cuir brun.
Alors qu'il s'apprêtait à découvrir son visage, Slayn reconnu une courte barbe fournie et d'un blanc immaculé sur un visage bourru et volontaire. Ce qui le frappa furent ces yeux bleus et pénétrants qui le fixaient avec mépris. Un regard d'un turquoise glacé qu'il aurait reconnu entre mille. Abraham Sullivan se tenait face à lui, le jaugeant de toute la haine qu'il avait eu pour le vampire, et c'est comme une guillotine en train de chuter sur lui que Slayn entendit alors ces paroles


"Pitoyable No-Life-King."

Le vampire ainsi nommé ne semblait même plus surpris de se trouver là, face à celui qui fut son ennemi juré, et la cause principale de ses nouveaux engagement. Comme résigné, il répondit alors calmement à ce dernier.

" ... Quelle ironie que ce soit toi qui vienne m'accueillir... Qu'importe... Emmène moi vite.

" Qu'est-ce que tu raconte ? Je suis juste venu pour me moquer de toi !
Tu croyais réellement pouvoir vaincre ta folie et redevenir l'homme que tu étais avant ? "


" Je le crois toujours. Si seulement on m'avait accordé plus temps...

Il sert alors son poing devant lui et ajoute grimaçant

" ... Plus de temps et de puissance !

Abraham détourne alors le regard et affiche une mine incrédule aux propos du vampire.

" Ce n'est pas ce qu'il m'a semblé voir ! A mes yeux tu es toujours une bête déchainée. Tu as juste changé de cible... Tu te justifie en prétextant honorer ma mémoire en plus ! "

N'étant pas surpris, mais ne pouvant accepter d'être ainsi jugé, il se relève alors d'un coup.

" Et j'ai reconnu mon erreur ! Parce que je n'ai compté que sur moi même, j'ai bien faillit perdre la personne qui pouvait me sauver ! Je ne me suis lancé dans cette chasse que pour me donner les moyens de la retrouver et me prouver à moi même que je valais mieux que ça !

Le simple fait que je souhaitais apprendre de mes fautes est le signe que je pouvais reconquérir mon honneur et faire taire ma noirceur !


" Tu crois vraiment en ce que tu dis ? "

" Sans conteste, oui !

Abraham arbore alors un large sourire moqueur avant de répondre.

" Bah... Il est trop tôt de toute façon. Alors autant tuer le temps en voyant si tu as raison ! "

"Que veux tu dire ?

Rapide comme l'éclair, Abraham sortit des plis de son manteaux un genre de pistolet à silex pour tirer sur Slayn en pleine tête. Prit totalement par surprise, celui-ci ne put que recevoir le coup sans comprendre.

Tout devint noir, tandis qu'il pouvait sentir un véritable coup de tonnerre traverser tout son être.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lorsque Slayn rouvrit les yeux, il était au sol serrant fermement son épée de sa main droite. un monstre sur le toit lui faisait face tentant de l'atteindre. Il n'avait même pas dû se passer une à deux secondes entre le moment où cette dernière l'avait lâché et maintenant.

Le vampire comprenait à peine ce qu'il faisait là et ce qu'il s'était passé. Sentant juste sa blessure et les muscles de son corps alimentés par une foudre qu'il n'avait plus ressentit depuis des siècles. Son corps semblait bouger tout seul, ainsi il se releva d'un bond avec une facilité déconcertante.

Tout lui paraissait plus intense, la douleur, la puissance qui jaillissait en lui, la brise qui soufflait à travers la ruelle, l'odeur du sang, le souffle de la bête, les battements de son cœur qui pulsaient jusqu'au plus profond de son cerveau.

Il ne cherchait même pas à comprendre s'il avait rêvé, ou s'il avait atteint les frontières d'une autre réalité. Un seul commandement raisonnait en lui : Survivre. Survivre à n'importe quel prix !
Et c'est un bruit sourd suivit d'une explosion qui venait de donner le signal de ce nouvel ordre qui s'imposait à lui.


(h.j : Rédaction de subtile en cours)

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25


[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Bannia10
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

MJ

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeSam 25 Aoû - 6:11

PAOM

Voilà bien une entrée en scène fracassante. Propre à réveiller les bœufs et décorner les morts. Le moins que l’on puisse dire c’est que le rouquin au long poil ne faisait pas dans la dentelle, à l’aide de son gros calibre il sonnait le troisième round de cette chasse nocturne fort disputée. Le score était le suivant : Loup-garou 5 – Chasseurs 0

Il convient alors tout d’abord d’observer le résultat de l’engagement du joueur Dul’aag et de sa puissante frappe. Encore largement novice dans l’usage de son canon à main (la précision est importante), le minotaure lançait un solide défit au hasard. Les dés se chargèrent donc de le relever. Visée : échec critique.
Touche : réussite critique.

WOUSCH ~~ fit le boulet en passant à plus de quatre mètres du loup.
CRACK # fit la chaloupe amarrée à un des quais du port.
BLOUB~BLOUB~BLOUB fit l’eau dans la chaloupe.

On ne sait pas, peut-être que c’était celle du loup-garou qui serait bien ennuyé pour aller à la pêche au petit matin. Mais le tir étant hors-jeu, cette ruse ne rapportera pas de point à l’équipe de Dul’aag. Bien essayé.

****

Mais revenons aux deux principaux adversaires encore en lice dans ce combat. Vampire contre Loup-garou, Sanguin contre Lycan, perpétuant ainsi une tradition millénaire, un antique et solennel cérémonial…
Enfin pour le moment cela ressemblait surtout à un gros chat en train d’essayer d’attraper une très grosse souris.

À peine réveillé, Slayn ne pris même pas le temps de se recoiffer et bondit sur ses deux pieds pour employer sa vigueur retrouvée à éloigner le loup du piège étroit où il s’était lui même fourré. Pour cela il agita donc son épée en tout sens.
Bien sûr on pourra arguer que le MJ résume un peu hâtivement, mais étant donné l’étroitesse de la rue, la démesure de l’arme du vampire et le handicap de celui-ci pour la manier, toute attaque impliquant un mouvement large comme un grand arc de cercle en l’air revient vite à agiter son arme en arrachant des morceaux de moellon et de charpente. Ce que le vampire fît et dont sa lame pâtit.

Le loup-garou fut-il effrayé par cette soudaine dépense de puissance ? Fut-il distrait par le passage d’un boulet de canon ? Ou bien, malmené par le souffle du coup d’épée, était-il partit retoucher son brushing ? Personne ne le saura jamais. Toujours est-il que le museau de la bête disparut pour laisser place au ciel étoilé et que le seigneur Valentine y vit l’ouverture désirée pour s’échapper.
Le vampire déboucha très bientôt dans une rue de taille plus décente et se prépara à rejoindre la place où avait eu lieu le massacre à toute blinde. Cependant, un détail le gênait dans sa fuite : il souhaitait garder le vent dans le dos, afin de ne pas diffuser son odeur. D’après le MJ, deux choix s’offrait alors à lui pour réaliser cela :
1.Slayn s’arrête à l’angle de chaque rue, humecte son doigt et le tient en l’air pour sentir le vent.
2.Pour éviter de perdre du temps avec la solution précédente, il décide plutôt de courir en arrière.
Après avoir pondéré les différentes manières de faire, Slayn dut probablement se rendre à l’évidence qu’à la vitesse où il courrait le vent resterait frontal partout ou presque et que de toute façon ses inquiétudes étaient superflues car le loup-garou atterrit directement devant lui. Sa position privilégiée sur les toits et ses sens canins ne laissaient aucune chance au fuyard.

Loin de se démonter, le sanguin laissa ses artères parler et continua droit sur son ennemis juré, avant de bondir au dernier moment sur le côté tout en délivrant un large coup d’épée pour se dégager un passage. Son bras chargé de puissance vibra légèrement et un subtil parfum de sang flotta un instant à ses narines. Il avait touché quelque chose. Un simple coup d’œïl derrière lui suffit à lui faire comprendre que ce quelque chose en était à peine ralentit.
Rassemblant toute l’´énergie qu’il pouvait encore déployer dans ses jambes, Slayn Valentine fit une nouvelle fois usage de sa capacité vampirique retrouvée, bien décidé à laisser derrière lui le fauve par un sprint infernal. En trois seconde il avait parcouru la quasi totalité du chemin inverse. À la quatrième une douleur sourde commença à s’insinuer dans ses membres. Désorienté, le vampire chercha à s’assurer que son adversaire était semé en traversant un bâtiment de part en part (en passant par portes et fenêtres, malgré une certaine affection pour les murs dans ce genre de situation). Une idée brillante qui aurait probablement gagnée à être utilisée plus tôt, genre au début.
À la sixième seconde, tout son corps brulait atrocement.
À la huitième seconde, Slayn s’arrêta brutalement de courir et chuta lourdement au sol.

Panne sèche.

Sa manche gauche et toute une partie de son veston était à présent baignées de fluide pourpre. Ses yeux injectés de sang dans son visage émacié pouvaient aisément le constater. Un petit détail que le vampire avait omis avant de se lancer dans une folle dépense d’énergie. Blessé et diminué il avait dépensé sans compter comme s’il était au meilleur de sa forme, au summum de sa puissance.
Il était temps de payer l’ardoise et l’addition risquait d’être salée.

****

Sur la place du massacre, le groupe de patrouilleur s’apprêtait à faire retraite avec la blessée, frustrés d’être encore en vie mais heureux de ne pas avoir pu en découdre. C’est alors que l’épéiste lachâ un hoquet de surprise.

« Là regardez ! »

Elle désignait une forme dans la ruelle du côté d’où était partit la bête. Tout le monde leva ses armes, prêt à vendre chèrement sa peau, sa viande et la mœlle de ses os.

« C’est quoi ce truc ? Ça n’a pas l’air dangereux… »

Le truc en question rampait faiblement et à l’aide d’un seul bras en direction des cadavres qui tiédissaient. Décharné, comme vidé de toute substance, le seigneur Valentine avait quelque peu perdu de sa prestance. Certainement parce qu’il avait dut laisser son épée à l’endroit de sa chute.

Du loup-garou plus aucune trace. Seule la Lune savait où il était à présent.

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
Slayn valentine

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeJeu 13 Sep - 17:33

Survivre... Survivre à n'importe quel prix. Aucun autre leitmotiv n' hantait l'esprit de Slayn en cet instant. Il était vidé de toute énergie et rampait au sol tel une bête blessée. Sa respiration rauque résonnait jusqu'à l'intérieur de lui même tandis qu'il accrochait sa main au pavé et forçait sur son unique membre qui acceptait encore de bouger. Tout cela afin de gagner quelques centimètres vers une odeur sécurisante qui l’appelait et emplissait ses narines : Celle du sang frais répandu au sol. Sa vision était à présent trop troublée pour pouvoir distinguer quoi que ce soit, mais il était revenu sur le place. Il le sentait.

Le fait qu'il ai perdu sa si précieuse épée était bien loin de le préoccuper pour le moment. Tout ce qu'il voulait était que ces efforts n'aient pas été vain. La douleur qui parcourait tout son corps était insoutenable... Mais ce n'était rien à côté des décennies de souffrances et de privations qu'il avait enduré, enfermé dans sa crypte. Chaque mouvement de son unique bras valide était une nouvelle torture qu'il s'infligeait. Mais s'il ne persistait pas, il cesserai d'exister, il le savait.

*BOUGE! ... BOUGE! ... BOUGE!* hurlait il sans cesse à lui même. Le salut n'était plus qu'à quelques coudées de lui. Mourir si prêt du but, c'était trop bête...

Il avait conscience d'être observé, mais par malheur, ou par miracle, personne n'osait interrompre sa progression. Sans doute trop intrigués par cet animal blessé qui grognait à chaque mouvement et dont la dentition inquiétante était un avertissement à quiconque oserait approcher ses sales pattes.

Petit à petits, il avait finit par parcourir une distance suffisante pour tourner de l’œil et laisser sa tête choir contre le sol. Ce dernier était imbibé du précieux liquide qu'il convoitait et cela eu pour effet de réveiller ses sens au dernier moment. Péniblement il sortit la langue et commença à lécher le dallage. Une notion aussi ridicule que la dignité n'avait plus sa place lorsque l'on regardait la mort en face et c'est donc sans retenu qu'il récupéra le maximum de sang de cet exercice honteux. Chaque lampées étaient comme une bouffée d'air frais à l'intérieur de son corps qui était en feu. Cet oasis salvateur lui avait redonné la force de bouger son bras et de ramper plus sûrement vers le cadavre qui n'était pas loin.

S'accrochant au tissu de son pantalon, il se hissa jusqu'au moribond et planta ses crocs dans la chaire morte afin d'atteindre une artère. Par chance, l'homme ne s'était pas énormément vidé de son sang et cette fois ci, c'est un véritable jet d'eau glacée qui venait éteindre l'incendie qui s'était déclaré en lui.

La douleur s'estompait peu à peu et enfin il ressentait la force de se relever. Il distingua alors plus clairement les hommes qui étaient autour de lui, ne sachant trop comment réagir, trop intrigués ou horrifiés par la scène qui venait de se produire.
Par sûreté, il se saisit de la seule arme qui était à portée de lui. L'étoile du Matin en argent abandonné là quelques instants plus tôt.

Il interpella alors les témoins de la scène afin d'annoncer la couleur, tandis qu'il se relevait. Espérant bluffer suffisamment ces spectateurs pour qu'ils croient qu'il était dangereux d'avoir de mauvaise idées à son encontre.

" Écartez vous de mon chemin !
Je ne tue pas les humains... Mais ça peux changer si vous comptez faire ce que vous imaginez."


A sa grande surprise, ils changèrent d'expression. Cette dernière se rapprochait plus à présent de la surprise et l'un d'entre eux plus courageux que les autre lui offrit même le loisir de s'expliquer.

Après avoir dissipé tout malentendu sur les intentions de chacun et le but de leur présence ici, Slayn finit par obtenir l'adresse d'un médecin prêt d'ici. La chasse était terminée pour ce soir de toute façon, et c'est sans plus de cérémonie qu'il quitta la placette. Il s'accorda cependant le luxe d'un léger détour afin de récupérer malgré tout son épée qui était un peu plus loin.
Celle-ci avait beau être de qualité suffisamment exceptionnelle pour avoir résisté aux outrages du temps, son dernier combat ne semblait pas lui avoir fait de bien, ce qui conforta le vampire dans l'idée d’abandonner la partie pour cette nuit.
Demain à la première heure, il chargerait un membre de son équipage en qui il avait toute confiance, probablement Smith, de l'emmener chez un forgeron avec des instructions. A dire vrai, l'étoile du matin qu'il avait également récupéré lui donnait une idée qui pourrait s'avérer utile pour la suite.

Mais il était trop tôt pour préparer sa prochaine expédition. Pour l'heure, il sentait que quelque chose ne se remettait toujours pas au niveau de sa blessure à l'épaule, et il devait trouver au plus vite le médecin qu'on lui avait indiqué.

Spoiler:
 

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25


[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Bannia10
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dul'aag
Hyperactif
Dul'aag

Messages : 91
Date d'inscription : 23/04/2011

[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitimeMer 19 Sep - 21:09

*Retenons nous d'en profiter. Ce ne serait pas très minotoresque.*

Dul'aag était en train de se dire cela tendit qu'il aidait la jolie vachette à passer un bras sur ses épaules. Quand il s'agissait des femelles, Dul'aag jouait toujours les gros bras. Même si pouvoir soutenir le poid d'un autre membre de sa race n'était pas si difficile -pour un autre minotaure entendont nous bien-, il mettait du coeur à alléger le déséquilibre de ses bras puissants. Simple pavanement masculin.
Ainsi, côte à côte, il nota qu'une fois de plus un congénère avait une corne de plus que lui. Au sens propre comme au figuré. Sa taille le complexait parfois. Dans ce genre de situation il se posait des questions. Etait-il beau? Une petite voix dans sa tête lui suggéra que ce n'était pas le moment.

Pendant ce temps, quelque part à Clavinia, quelques remous venaient recouvrir la barque pulvérisé par un boulet perdu. A un autre endroit une fusée traversaient des maisons pour finalement venir s'aplatir dans la rue dans un "splotch" sourd. Les chasseurs de prime trop lâche pour poursuivre le loup garou -comprendre: tout le monde- sursautèrent par cette subite apparition. L'épéïste fut la dernière à se retourner, ce pour quoi elle fut la première -pour se rattraper sans doute- à prévenir ses partenaires prévenus.

« Là regardez ! »

Epées, mousquets et poings braqués vers cette menace s'abaissèrent peu à peu lorsqu'on se rendit compte que ce nétait pas le loup garou recherché.

« C’est quoi ce truc ? Ça n’a pas l’air dangereux… »

Le Docker avait parler, et effectivement ça n'avait pas l'air dangereux. On aurait dit une épèce de bestiole se trainant sous un grand manteau noir. A y regarder de plus près c'était une main désséché qui se tendait sur les pavés.

*Retenons nous d'en profiter. Ce ne serait pas très minotoresque.*

La petite voix était revenus. Des images de sabots aplatissant la forme de vie sans force par pur sadisme traversa l'esprit du minotaure. La petite voix était vraiment sadique parfois. Dul'aag aimait ça. Pouce bleu.

Il allait quand même l'aidait en demandant à ses compagnons de lui donner à boire lorsque le... la... l'humain? se mit à lécher une flaque de sang qui ruisselait dans les interstices des pavés.

-Il devait avoir très soif. murmura t-il pour lui même.

L'humain se traina vers le propriétaire du sang répandut un peu partout au sol et se mit à le sucer. Oui oui, à lui sucer la... gorge. Un préssentiment lui signifiait qu'il n'était pas tout à fait un humain. En apparence peut être, mais ses actions étaient très étranges.
Dul'aag regarda ses compagnons et y trouva la preuve de son intuition. Ils semblaient horrifier et dégoûter. Surtout le Docker. Il devait en vouloir un petit peu au buveur de sang de sucer Hal, le guerrier désarticulé aux multiples fractures ouvertes. Un peu lassé du spectacle Dul'aag allait proposer de se mettre en route lorsque la nouvelle créature de cette nuit se releva et projeta des menaces. En l'air bien entendus. Il n'était pas vraiment en position de les appliqués. Les autres chasseurs de primes semblaient s'intéresser à son sort. Dul'aag entendit "Vampire" dans une conversation entre eux, mais il avait un blessé sur les bras. Il emmena sa blessé clopin clopant pour sortir de la placette où s'était dérouler le carnage. Il glissa un mot à un de ses associés qui finissait de piller un des morts, comprenant lui aussi que la nuit était finit pour l'instant.

-Je pars pour soigner. Venez quand vous avoir finit.

Le Docker se joint à eux assez rapidement, laissant les deux autres derrière avec le vampire.

-Tu nous emmène où maintenant?

-Chez le capitaine du Chocard.

Les deux autres les rejoignient peu de temps après dans la rue, les bras chargés des anciens équipements des vaincus.

*Charognard.*

-C'est par ce que t'a perdu un boulet de canon et un pantalon ça.

*Chut, j'ai une nana qui pisse le sang dans les bras. C'est le meilleur butin de la nuit moi je dit.*

_________________
membre du M.E.U.H.
Mouvement Exécrable Utilisant des Humains.

Forgeron: Apprenti (4) - outils et fignolage (2) - matériaux et approvisionnement (2)
Tir: base offensive (1) (canon)
Minotaure:
Haltérophilie (2) / Résistance (2) / Pilier (1) /Intègre (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Empty
MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.   [Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Loup-Garou] Inspection de la dernière scène de crime.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Rues et ruelles-
Sauter vers: