AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pas par là

Aller en bas 
AuteurMessage
Needle

Needle

Messages : 5
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Pas par là   Lun 12 Mar - 1:42

Un chat se promenait le long du mur, la queue dressée et l'air hautain propre aux félins. Il s'arrêta un instant pour frotter sa joue contre le recoin d'une porte avant de repartir d'un pas nonchalant. Il était presque qu'arrivé à portée de Needle lorsqu'un éternuement le fit sursauter. Il se plaqua au sol, les oreilles en arrière et les yeux écarquillés. Anshin éternua à nouveau et le chat crachat son indignation avant de détaler, évitant de peu les mains de Needle qui tentaient de se refermer autour de son cou.

Needle claqua la langue et lança un regard mécontent à Anshin. Elle était presque sûre qu'il l'avait fait exprès. Il détestait quand elle chassait leur nourriture. Bien qu'ayant été enfermé dans une cage, il avait toujours reçu de beaux morceaux de viande comme repas. Leur ancien maître avait toujours insisté sur ce point. Et il n'avait jamais eu besoin de se soucier des dépenses. Or quelques notions de la valeur des choses auraient été les bienvenues à ce moment. Après avoir acheté de quoi calmer le trou sans fond qui servait d'estomac au loup-garou, la bourse de Needle était presque vide. A peine deux pièces d'argent et dix sous. De quoi tenir encore quelques jours si ils économisaient, mais pas plus. Il allait falloir qu'elle se trouve une clientèle.


Needle se gratta la tête. Ce n'était pas le moment de penser à ça. La nuit les avait surpris sans qu'ils aient trouvé un endroit où Anshin pourrait se transformer sans se faire remarquer. Pour l'instant il semblait tenir le coup. Il était peut-être légèrement plus poilu qu'avant et de temps à autre ses yeux semblaient refléter un peu trop vivement la lumière, mais il avait toujours forme humaine. Pour l'instant.

"Nosse futur dîner s'casser en courant, on dirait. On f'reût bin d'se remettre dé roter avant ki ti n'divnih trop poïou. Ils n'ont pas l'air d'aveûr de parc par ici... Mais ils ont forcément un cimetière. S'non, 'y a toujours lès égouts."

Elle allait se remettre en route lorsque Anshin déclara que si c'était un cimetière qu'il leur fallait, il suffisait de demander à quelqu'un. Needle haussa un sourcil, invisible derrière ses cheveux, et regarda autour d'elle. Ils étaient encore dans une ruelle. Sombre et surtout complètement déserte. Ils étaient loin des quartiers animés et ça faisait un bout de temps qu'ils n'avaient plus croisé quelqu'un.

"Y a pas bêcop d'monde à qui demander dans l'coin, on d'vreu p'têtre chercher ine tavienn ou..."

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que Anshin partait déjà en courant en disant qu'il avait entendu des voix qui venaient d'une autre ruelle quelques maisons plus loin. Needle sortit une plume de sa poche et commença à jouer avec. Mieux valait qu'elle attende ici, les gens seraient plus enclins à adresser la parole à Anshin si elle n'était pas avec lui. La ruelle où il avait disparu semblait encore plus sombre que celle où elle se trouvait. Ce qui n'est pas peu dire étant donné qu'elle avait du mal à distinguer ses pieds. Mais c'était peut-être parce qu'à force de marcher dans les crasses, ils avaient pris la même couleur que les pavés. Needle tendit l'oreille. Elle n'entendait rien, aucune voix ne venait de la ruelle. Elle claqua la langue. Anshin était probablement sur le point de se transformer si ses sens étaient déjà si aiguisés.

Les mains de Needle s'immobilisèrent et ses yeux retournèrent se fixer sur l'entrée de la ruelle. Des gens en pleine nuit qui discutent dans une ruelle sombre? Les poils dans sa nuque se hérissèrent. Elle n'aurait pas du laisser partir Anshin. Elle fit un pas en direction de la ruelle. Elle eut à peine le temps de poser le pied par terre qu'un cri lui fit faire un bond en arrière. Le bruit d'une altercation suivit et Needle commença tout doucement à reculer. Elle était entrain de deviser sur le meilleur endroit où se cacher quand Anshin déboula hors de la ruelle et fonça vers elle à toute allure.

Ses yeux étaient définitivement trop luisants et ses oreilles commençaient à être trop pointues pour pouvoir passer comme humaines. Et elle n'aimait pas la façon dont il courrait, à moitié courbé et beaucoup trop vite. Vraiment trop vite. En quelques instants, il l'avait rattrapée, saisie par la taille et jetée sur son épaule comme un sac de patates pourries. Tout ça sans ralentir d'un poil.

Derrière eux, deux hommes sortir en courant de la ruelle. Ils étaient trop bien habillés pour faire partie du genre de vermine qu'on trouve habituellement dans ce genre d'endroit. Le regard de Needle s'attarda sur leurs épées. Trop bien habillés et trop bien équipés. Elle se cramponna à son sac.

Qu'est-ce que Anshin avait encore fait?

_________________
Artisanat: Apprenti[2] | Médecine: Premiers Soins[1] | Larcin: Discrétion[1] | Autres: Res. aux Maladies[2]

"Attention, ça va piquer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anshin

Anshin

Messages : 5
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Pas par là   Ven 23 Mar - 19:19

Les ombres avaient commencé à s'étirer. Au début subtilement, pour finalement envahir la moindre rue et la moindre ruelle. Pas de doute, la nuit était tombée. Malgré tout, le chat se découpait nettement dans la pénombre des ruelles, s'approchant doucement de sa mort. Sauf si.. Anshin fit semblant d’éternuer pour faire déguerpir le matou décrépi. Pas qu'il eu pitié du chat, mais plutôt que si Needle l'attrapait, il risquait de devoir s'en contenter pour son prochain repas... Et pour l'instant, il n'avait pas faim. Il voulait se remettre en route, et trouver un endroit calme.

La lune n'était qu'à ses premiers croissants, l'un de ceux que l'ont voit clairement mais qui ne nous semble pas bien épais. En tout les cas, c'était ça qui rendait Anshin nerveux et qui le poussait à chercher un coin tranquille pour la nuit. Il se contrôlait, mais peu, et dans des endroits calmes où il pouvait passer la nuit à se concentrer sur sa tache de non-transformation. Devoir penser à d'autres choses, rendait l'exercice bien plus difficile...

Au moins, il n'avait pas faim. Needle lui avait payé un repas un peu plus tôt, ensuite, ils avaient erré à la recherche du dit, coin tranquille. Sans résultat.

"Nosse futur dîner s'casser en courant, on dirait. On f'reût bin d'se remettre dé roter avant ki ti n'divnih trop poïou. Ils n'ont pas l'air d'aveûr de parc par ici... Mais ils ont forcément un cimetière. S'non, 'y a toujours lès égouts."

''Bah, on n'a qu'à demander à quelqu'un, les gens savent bien où s'trouve le cimetière.''

En disant cela, il tendit l'oreille, il était certain d'avoir entendu du monde parler un peu plus loin. Il voulait un endroit calme, et vite. N'importe qui était capable d'indiquer où se trouvait un cimetière. ( Sauf si ce n'importe qui était aussi paumé qu'eux, mais il y avait peu de chances qu'ils croisent ce genre de n'importe qui précisément à cet endroit, à cette heure ci... ). Needle parlait, mais il ne l'écoutait déjà plus.

''Attend j'ai entendu des gens là bas ! ''

Il n'attendit aucune réponse pour filer en direction du bruit. Anshin était trop content d'avoir trouvé quelqu'un susceptible de lui indiquer la route. Il courut quelques ruelles plus, si il avait été moins préoccupé, il se serait sans doute rendu compte plus tôt qu'il aurait du rebrousser chemin. Mais il fallait que ce soit sous son nez pour qu'il le comprenne. Au sens propre, car c'est celui-ci qui lui avertit en premier que quelque chose clochait, par cette odeur de sang et de viande.

Anshin resta un instant tétanisé devant la scène, dans laquelle jouait un cadavre, deux autres personnages portaient ce cadavre pendant qu'un troisième surveillait. Sur le coup, ça lui avait donné très faim, le Loup ne faisait pas vraiment de distinction entre les viandes, même si Anshin lui, si. C'est pour cela, d'ailleurs, qu'il resta un instant sans bouger, car il essayait de régler ce dilemme intérieur, en quelque sorte... Pendant ce court instant, les acteurs de la scène observèrent Anshin, certainement que l'information remontait jusqu'à leur cerveau. En fait, tout ceci sembla durer très longtemps pour tout ce petit monde, alors qu'en réalité, ce ne fut que l'histoire de quelques secondes.

Finalement, le premier à réagir et à sortir de ce blocage dans l'espace temps, fut celui qui portait le cadavre du coté de la tête. Il s'écria juste '' Attrapez le !!'', ce qui suffit à débloquer tout le monde quasi simultanément. Celui qui était le plus près d'Anshin ( Celui qui aurait dû surveiller la rue mais qui fut visiblement trop surpris pour réagir au moment opportun ) se jeta sur lui pour tenter de le ceinturer, obéissant d’instinct à l'ordre donné par son compatriote. Heureusement pour Anshin car il put l'envoyer valser d'un coup de poing et prendre les jambes à son cou. La tâche aurait été plus ardue si l'assaillant s'était souvenu qu'il portait une arme à sa ceinture.

Son contrôle se faisait de moins en moins bon, tout son esprit partagé entre celui-ci et sa fuite. Car il avait bien remarqué qu'on le suivait, il l'entendait, il le sentait. Le Loup aussi le sentait, et il n'aimait pas ça, il s'agitait, et se faisait plus présent.

Il attrapa Needle au passage, sans y penser, juste par ce qu'il le devait. De toute façon, il n'avait pas le temps de se poser de question à ce sujet.

Il aurait très bien pu se transformer, là, ses chances de réduire les types en charpie auraient été plutôt élevés et il n'aurait pas à détaler comme un lapin. Mais Anshin préférait fuir en premier lieu, et s’opposer lorsqu'il n'avait pas le choix, on appelait ça l'instinct de survie. Parfois lorsqu'on obtient une réponse positive à un comportement agressif, et bien on passait plus rapidement au dit comportement agressif, c'est comme ça que certains animaux déraillent et attaquent tout de suite. Mais les normaux eux, ils fuient, et mordent quand c'est le dernier recourt, évitent les conflits et font tout pour les régler sans passer par la castagne. Et c'est précisément ce qu'Anshin faisait, car des réponses positives à des comportements agressifs, il n'en n'avait jamais eu. ( Sauf peut être une fois quand on a oublié sa cage ouverte, mais ce n'est pas suffisant contre des années de conditionnement dans le sens inverse. ).

Il avait perdu depuis un moment le nombre de rues et ruelles qu'il avais pris, le temps depuis lequel il courrait. Sans doute pas très longtemps, mais il savait qu'il avait presque distancé ses poursuivants. C'est toujours dans ces moments là qu'on finit par tomber sur un cul de sac, et Anshin n'y échappa pas. C'est complètement essoufflé, avec Needle sur l'épaule, qu'il lança un regard affolé tout autour de lui. Et il n'hésita pas une seconde lorsqu'il vit une vielle porte, et elle non plus n'hésita pas une seule seconde à s’ouvrir. En fait, le bois était complètement moisi et Anshin y était allé peut-être un peu fort sans s'en rendre compte...

Il repoussa la porte derrière lui. On distinguait des étagères avec des trucs dessus, des paniers, des sacs, et d'autres choses accrochées aux murs, et n'importe qui aurait senti les odeurs de fruits, et de viande sèche, quelqu'un ayant le nez plus fin sentait tout de suite que tout ce qui se trouvait ici y était depuis trop longtemps ... Anshin laissa tomber Needle sur ce qui semblait être des sacs de patates, et il partit dans le coin opposé de l'arrière boutique. Il s’assit et mit sa tête contre ses genoux, retenant ceux ci avec ses bras pour contenir ses tremblements.. Et il marmonnait pour lui même '' Juste deux minutes le temps de te calmer... Après on repart.. Tout le monde dort personne n'a certainement rien entendu... On les a semés, c'est bon...'' car pour Anshin, entendre sa propre voix lui prouvait qu'il avait encore forme humaine.

Même si dans sa panique, il n'avait pas prêté attention à autre chose que ses poursuivant, à cet instant précis, il aurait été incapable de vous dire si il avait croisé d'autres personnes dans sa course effrénée, ou si les lieux étaient déjà occupés par quelqu'un d'autre que Needle et lui ( sans compter les hypothétiques propriétaires qui se trouvaient sans doute au dessus, mais là encore il n'aurait pas su dire si ils étaient réveillés ou non ). Bref, il n'avait pas assuré ses arrière, reste à savoir si ce sera sans conséquence.


[HRP : Needle a oubliée de préciser que c'était ouvert à tous ^^ ]

_________________
Compétences communes :
- Res. Maladie : 1
- Perception : 1

Compétences Loup-Garou :
- Contrôle du corps : 1
- Contrôle de l'esprit : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pas par là
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Rues et ruelles-
Sauter vers: