AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ænima Abnormis

Aller en bas 
AuteurMessage
Ænima

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Royaume des belges

MessageSujet: Ænima Abnormis   Dim 4 Mar - 15:52

[Personnage né en l'an de grâce 2003, mon bébé ; si quelque chose ne va pas ; je serai ravie de lire vos conseils et de tenter d'en tenir compte :)
C'est parti !]

Prénom : Ænima
Nom : Abnormis
Surnom : Nima
Sexe : Féminin
Race : Vampire
Age : 1032 ans
Mordue, donc non pure

Alignement
Chaotique neutre

Profession
Alchimiste complètement dépassée ayant tout à réapprendre. Peut-être choisira-t-elle une autre voie.

Armement
Une dague courte qu'elle cache dans ses bottes.
Une autre dague courbe en effilée sans garde aucune, argentée et au manche incrusté de lapis lazuli dessinant des traits étranges

Points de compétences
Déchiffrage II
Athlétisme I
Absorption II
Résistance au soleil I
Sens II





Apparence physique
Ænima a l'apparence d'une femme d'une petite trentaine d'années. Elle a un visage ovale, une mâchoire carrée, des joues creuses, des pommettes hautes, un nez fin légèrement retroussé, une bouche généreuse et des yeux émeraudes remarquablement éclaircis par sa transformation qui lui confèrent un air énigmatique. Ses cheveux longs et lisses sont châtain foncé reflétant de l'auburn et parsemés de mèches noires [HRP] comme les miens. J'adore ma couleur naturelle alors je la lui offre [/HRP].
Elle est svelte et mesure un mètre soixante-quinze. Elle a un port noble, bien campée sur ses longues jambes, qui lui donne un charisme classieux que son air d'énigme vivante n'arrange guère. C'est une aura d'un immense calme qui plane autour d'elle.
Elle est toujours d'une grande élégance assaisonnée d'un brin de sensualité quand l'envie lui prend. On la voit souvent couronnée d'un couvre-chef ou l'autre. Elle adore cet accessoire de mode qui lui est de surcroît bien utile la journée. Elle n'aime pas porter de couleurs criardes et se contente donc de noir, de marine, de vert bouteille, kaki, marron, beige, pourpre...
Mais lorsqu'elle part à l'aventure elle troque volontiers ses vêtements guindés pour des tenues plus confortables : pantalon et chemise de lin, de coton ou de cuir lui conviennent parfaitement ainsi que des bottes et une besace en cuir.

Caractère
C'est une femme extrêmement calme et convenablement confiante en elle-même. Elle est honnête et engagée dans les causes qu'elle défend. Elle ne s'emporte pas facilement mais ne se gène pas de dire ce qu'elle a à dire. Elle a un caractère fédérateur qui l'a souvent placé à des postes à responsabilités. Elle n'hésite pourtant jamais devant une tâche si ridicule soit-elle.

Elle aspire au calme et évite les gens qui parlent trop et/ou trop fort. Cela dit, elle aime partir à l'aventure car ça défoule, ça secoue, ça brise la routine...
Elle aime la musique et tire la chansonnette dans son bain plutôt deux fois qu'une. Elle adore blaguer...
C'est une épicurienne ayant un faible particulier pour le Bloody Mary, l'Absinthe, l'Hypocras, le chanvre, l'opium, certains champignons...

C'est une scientifique. Son érudition a plut à ses maîtres eux-mêmes très éduqués et lui ont apporté du savoir à leur tour.
Dans son labo, elle a cependant tenté des expériences plus occultes pour éprouver ce qu'elle sait de la science. Elle a tenté d'assurer la transmutation des métaux, c'est-à-dire qu'elle était alchimiste.

Sous ces airs de personne bien dans le corps et l'esprit, elle vit « l'angoisse des mille ans ».
L'Histoire qui se répète, les gens qu'elle apprécie qui disparaissent, s'adapter, changer, encore, encore et encore.
La perte de ses derniers amis l'a ruinée. Mais ça ne se voit pas.

Qualités
Loyale, posée et fiable (on peut compter sur elle, si elle s'engage, c'est pour de bon, pas à moitié)

Défauts
Franche, perfectionniste et rêveuse (quand son esprit n'est pas assez stimulé, il s'emporte dans la rêverie. Elle en est consciente et cherche la plupart du temps la stimulation. Mais elle peut bien souffler, des fois !)

Histoire

Sa "première vie" est un mystère qu'elle tait. Ce que je peux vous dire, c'est que c'était une vie mouvementée et chaotique, et que c'est lors de cette vie-là qu'elle appris à lire, et qu'elle acquis des compétences scientifiques. A la fin de celle-ci, elle poursuivit une très longue quête liée à ses maîtres qui la mena dans un pays nommé Burden. C'était une terre ancrée sur une steppe sauvage, séparée de sa rivale Dyaerth par une chaîne de montagnes. Dyaerth était hérissé de superbes forêts et zébré de cours d'eau.
Après avoir été divisés par une longue période de troubles, les deux pays rivalisèrent (le plus beau, le plus évolué, le mieux géré, le meilleur commerce...). Le temps fit son oeuvre et l'on finit ensuite par pouvoir passer d'un pays à l'autre car la frontière s'ouvrit. C'est en cette période qu'arriva AEnima.
Tout changea très vite et les deux pays n'en formèrent plus qu'un : Lavalia.
AEnima rencontra des gens intéressants là-bas, dans les steppes de Burden, qui vivaient en fait à Dyaerth. Amatsu, Galathorn et Hébus. Désireuse de faire une petite pause au milieu de sa quête, elle les suivit à Dyaerth où la vie était plus agréable d'après eux. Elle y rencontra bien d'autres gens comme la guérisseuse Anilgalia, Holloway un autre vampire, Keiko, Artémis l'archère...
Ces gens devinrent ses amis alors que Lavalia se dessinait sur les cartes. Lavalia est donc un pays.

Le village, extrêmement bien situé, attirait la convoitise de pas mal de monde. Il était donc souvent attaqué. Elle l'a défendu bec et ongles avec ses amis, chaque fois. Tant et si bien qu'elle abandonna sa quête. Elle mit en place un laboratoire de fortune, avec les moyens dont elle disposait dans ce coin archaïque de la planète. Elle y repris les recherches qu'elle avait abandonnées pour poursuivre sa quête. Des erreurs en fioles explosèrent plusieurs fois. Elle se servit de ces erreurs pour fabriquer quelques composants explosifs qui aidèrent les guerriers du village lors des batailles. Cela dit, les explosifs ne l'intéressent pas le moins du monde et ne se penchera pas là-dessus de si tôt.

Mais le temps passe, elle le traverse avec succès, elle.Ce n'est cependant pas le cas de tout le monde. La vieillesse emporta certains de ses amis ; un véritable cataclysme emporta lui aussi une partie des amis qui lui restaient, et les autres quittèrent Lavalia. Sauf Sane, Ketsue etLiz, une lycanthrope autiste qui suivait AEnima partout. A quatre, ils refusèrent d'abandonner le village qui fut reconstruit, à terme, grâce à une succession d'évènement sans importance ici.

AEnima a retrouvé certaines sensations à Lavalia. Elle ne se l'explique toujours pas. Anilgalia disait que son coeur se ramollissait. Cette explication ridicule leur suffisait. Le plus important était qu'elles étaient bien là où elles se trouvaient, malgré les embûches. AEnima souffrit du départ d'Anilgalia après ce fichu cataclysme. Elle n'oublia jamais cette guérisseuse au dévouement remarquable.

Bref. Le village (dont le nom est tût) reconstruit attira de nouveaux habitants, comme Emelia, Carmike, Léo et sa soeur Penny, Kalystah, Geillis, Edwyn, Eloviel et Siley. Mmm, Siley...
La vampire se "lia d'amitié" (du moins autant qu'elle le puisse vu son état de vampire) avec la plupart d'entre eux et les nombreuses aventures qu'ils vécurent ensemble resserrèrent ces liens très étroitement. Cela dura de nombreuses années puis il y eu une guerre. Une guerre affreuse lors de laquelle dût se montrer particulièrement vicieuse et meurtrière pour en sortir indemne. Cette guerre emporta certains de ses amis et fit fuir les autres. Ne restèrent que des personnages sans importance aucune pour la vampire.

Plusieurs personnes personnes de ce village montèrent sur le trône de Lavalia.
Huit à vrai dire, au cours des années. AEnima elle, a toujours refusé ce rôle. Et pourtant, beaucoup de lavaliens auraient voulu qu'elle l'endosse. Elle ne sait pas pourquoi et n'a pas besoin de le savoir. Chacun de ces huit Seigneurs ont pris AEnima pour chevalier. Elle a été chevalier huit fois, presque la totalité du temps qu'elle a passé à Lavalia. Elle faisait presque partie des meubles du château. Ca non plus, elle ne sait pas pourquoi, et n'a pas non plus besoin de le savoir.
Elle connaissait toutes les cachettes où les seigneurs avaient caché les meilleures bouteilles, les mets les plus fin conservés qu'ils ont ramenés de leurs périples ou reçues en cadeau. Parfois , elle y emmenait une personne ou l'autre pour chiper une bouteille ou un jambon séché...Elle faisait ce qu'elle avait à faire, mais en dehors de ça, elle savait aussi très bien profiter de ce qui l'entourait. Ce qui faisait d'elle un chevalier respecté et apprécié. On fermait les yeux sur ses manies plus sombres de vampire que vous découvrirez tôt ou tard.

Après trois siècles hauts en couleurs passés à Lavalia, AEnima décida de s'endormir en espérant ne jamais se réveiller. Elle estimait avoir tout vu, tout vécu, et ce plusieurs fois ; il était temps qu'elle en finisse. Ou du moins qu'elle fasse une pause.
Elle s'endormit dans le sous-sol de son petit manoir, situé à l'écart du village ; le manoir qui abritait son laboratoire de fortune.

Elle s'éveille en son sous-sol après huit années de sommeil. Elle est faible, désorientée et elle a terriblement soif. Cette soif l'empêche de se concentrer et elle met un certain temps à se rappeler où elle se trouve et ce qu'elle doit faire.
Soit elle se rendort soit …
Elle a si soif ! Et cet état la met dans un état bestial réduit à l'état brut (ou état temporaire de sangsue décérébrée assoiffée de violence et de sang) qui lui fera honte tôt ou tard.
Elle se retourne péniblement et tente de se rendormir mais elle n'y parvient évidemment pas.
Il n'y a rien à boire ici et c'est plus d'un mois qu'elle attend dans cet état déseché pitoyable, incapable de faire autre chose. L'attente est longue et pénible et lui fait bien comprendre qu'elle n'est rien qu'une misérable damnée. Plus d'un mois, donc, jusqu'à l'arrivée d'un humanoïde de petite taille, difforme et très laid qu'elle reconnaît vaguement. C'est une fille, sa servante. Oui, c'est cela, sa servante, Hermine, qui vient faire sa ronde.
La petite est d'abord effrayée par ce qu'elle voit ; sa maîtresse sortie de son linceul toute sèche, fripée et grisâtre. Elle s'apprête cependant à filer faire ce qu'il faut pour celle qu'elle prend pour sa bienfaitrice. Mais cette dernière lui murmure quelque chose d'une voix si basse qu'elle ne comprend rien. Elle approche donc pour mieux entendre et s'approche en fait trop. AEnima rassemble toutes ses forces pour l'attraper, la vider et la laisser exsangue.
Elle doit rassembler toutes ses forces pour attraper un humanoïde de petite taille et de petite constitution. Elle n'aurait rien pu faire d'autre pendant ce mois d'attente.

Alors fiche n° deux : Hermine (qui semble si intéressante).
Elle a été engagée par l'éleveuse de chevaux nommée Geillis quand la femme qui l'a sortie de la misère en l'engageant s'est endormie dans son sous-sol. Hermine, tellement reconnaissante, va voir régulièrement si tout va bien pour AEnima. Pas tous les jours, point de zèle n'en faut, mais régulièrement. Y'avait encore des gens qui avaient du coeur à l'époque. Même avec Nima qui elle, n'en avait presque pas. Elle était polie, calme et correcte alors pourquoi pas ?

Pour en revenir à celle qui nous intéresse vraiment, elle retrouve des forces mais le sang d'Hermine ne suffit cependant pas. Ce n'est pas normal. La vampire abandonne le petit corps où il est et se dirige fébrilement vers l'escalier de pierre. Une fois au rez-de-chaussée, elle cherche la sortie sans se soucier de sa nudité.
Ses deux prochaines victimes seront les bonnes.
La première se rend au village, et le manoir se trouve sur son chemin. C'est une chamane tatouée des pieds à la tête, aux cheveux blonds tressés en dreads locks. Surprise de voir son amie réveillée, dans un drôle d'état et complètement nue, elle ne se méfie pas. Hélas. AEnima ayant perdu momentanément tout contrôle l'attaque et profitera de la stupeur d'Eloviel pour s'en nourrir.
Puis elle approche le village, grâce aux forces que lui offre le sang d'Eloviel et étanchera complètement sa soif en attaquant une autre blonde, dénommée Geillis, qui passait voir ses bêtes avant d'aller se coucher et que les Abnormis ont toujours pétrifiée de peur. C'est une proie facile mais les scrupules d'AEnima sont encore un peu trop loin pour qu'elle s'en soucie.

Ayant enfin retrouvé sa composition, elle se rend compte du carnage qu'elle vient de commettre et c'est bien plus gênée par ceci que par sa nudité qu'elle retourne précipitamment au manoir. Elle cherche des vêtements, s'habille et rassemble dans la hâte quelques affaires qu'elle fourre sans ménagement dans un sac.
Puis elle s'enfuit vers la côte où elle trouve un bateau. Elle embarque en douce.

Au large, cette fois, c'est pour de bon qu'elle dit adieu à ce village. Adieu aussi à ses maîtres, croit-elle ; les frères Abnormis, ces sangs purs qui lui ont appris tant de chose et ont fait d'elle ce qu'elle est et depuis cet interminable millénaire.
Elle se souvient alors pourquoi elle a plongé dans ce sommeil de huit ans. Il est temps de songer à sa troisième vie.

Ses pensées sont interrompues par un mousse qui l'a débusquée par hasard, cachée au fond de la cale, derrière un tas de caisses.
Lui aussi vit là ses derniers instants. Elle a encore soif et sa mort occupera l'équipage loin d'elle, si elle s'y prend bien.
Ce n'est pas le cas. C'est elle ou eux, elle n'a pas le choix. Elle doit tuer chaque matelot qui la trouve et il n'en reste plus qu'une douzaine à bord lorsque le bateau accoste elle ne sait où.

« Trouvez-moi ce monstre ! » hurle le Capitaine alors qu'elle s'éloigne déjà du bateau. Elle l'échappe belle, elle s'en rend bien compte.

La nuit s'achève. Il est temps de se mettre à l'abri. (ça c'est écrit depuis le début) Elle cherche une auberge qu'elle trouve sans trop de mal et s'y installe grâce à l'argent chipé sur ses victimes. Elle apprend également se trouver à Clavinia.

Cachée dans cette chambre miteuse des docks, elle se rend compte qu'elle n'est plus ce qu'elle était.
Elle tâche de retrouver son calme pour mieux faire le point. Elle se trouve donc dans un endroit inconnu, privée de vie sociale et de ses pouvoirs. Elle a perdu en agilité, en force... Ce n'est plus la même. C'est peut-être lié aux mille ans...


Dernière édition par Ænima le Dim 17 Fév - 20:29, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Ænima Abnormis   Mar 6 Mar - 2:49

Bonsoir, Ænima, je te souhaite la bienvenue sur Maynlie. ^^

Bon, la difficulté avec les vieux persos, c'est qu'il est toujours un petit peu difficile de les faire rentrer dans le moule d'un univers pour lequel ils n'ont pas été conçus, mais on va essayer de voir comment on peut faire ça...

Un des soucis ici est qu'on ne sait ma foi pas grand-chose sur son passé. Tu alignes une tripotée de noms qui ne représentent pour nous rien de plus que des suites de lettres. Je ne te demande pas bien sûr de nous détailler tout ce qu'elle a pu vivre, mais ça pourrait être utile de savoir, au fond, qui elle est.

J'attire particulièrement ton attention sur les elfes, un concept étranger à l'univers de Maynlie, ainsi que sur sur les lycans qu'elle a connus. Si tu parles de lycaons, ça ne pose pas de problème, mais si, comme je le pense, tu parles plutôt de lycanthropes, ça va m'en poser un que tu n'expliques pas du tout comment une Vampire a pu se retrouver à élever un Loup-Garou, sachant qu'il s'agit par "nature" de son pire ennemi.

L'âge, à la limite, on peut s'en arranger, mais je pense qu'il serait plus simple de faire venir Ænima d'une époque plus récente et mieux maîtrisée dans l'histoire de Maynlie.

D'ailleurs, elle a des connaissances en explosifs : il s'agit là d'une technologie relativement récente (relativement, car elle a certes quelques belles années derrière elle) et, ailleurs que sur le Continent (où des Vampires n'auraient jamais été les bienvenus), encore plutôt mal maîtrisée.

Bon, je ne chipoterai pas au point de dire qu'avoir des reflets noirs dans les cheveux est un phénomène physique étrange, non plus que de me demander en quoi son air énigmatique est si utile, ou même de faire remarquer qu'il me paraît difficile de combiner "fiable" et "rêveuse" tant que tu ne développes pas ces points, mais j'avoue avoir hésité à ne pas parler.

Du coup, il me semble que j'ai fait en gros les remarques que j'avais à faire. N'hésite pas à demander de l'aide en cas de besoin pour remanier ta fiche, ni de prévenir quand tu auras fini d'éditer. ;)

MJ

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ænima

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Royaume des belges

MessageSujet: Re: Ænima Abnormis   Mar 6 Mar - 12:24

Le MJ a toujours raison. J'ai donc édité sa fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Ænima Abnormis   Mer 7 Mar - 21:49

Alors, voyons cela...

Bon, tu as le droit de préférer taire la vie humaine de ton perso, mais je trouve dommage qu'on ne sache strictement rien sur sa transformation, du coup. D'après ce que je vois, rien ne la rattache à son créateur. Bon, s'il estimait pendant tout ce temps qu'elle était à sa place, pourquoi pas, au fond... ^^"

Globalement, les compétences (mentionnées dans l'histoire) de scientifique et d'alchimiste d'Ænima me semblent difficilement pouvoir correspondre avec l'époque où elle a vécu, mais bon... Pour les compétences, tu le justifies par le fait qu'elle soit dépassée, mais n'oublie pas que "Manipulation des explosifs" ne te permet pas d'en créer. ^^

"Après avoir été divisés par une longue période de troubles, les deux pays rivalisèrent." J'avoue ne pas très bien saisir la phrase. Après avoir guerroyés, ils ont recommencé ?

Concernant Liz, j'ai encore du mal à l'accepter en l'état. L'opposition entre un Vampire et un Loup-Garou est plus ou moins instinctive : tu "pues" la mort si l'on peut dire, ça leur revient pas et inversement, les Loups-Garous "puent" le monstre et la bestialité, ce qui ne revient pas aux Vampires. Le simple fait qu'ils ne lui aient rien fait n'est pas une raison suffisante : effectivement, l'existence d'une malédiction peut représenter un point commun, mais le malaise va normalement au-delà de ça et il faut quelque chose de plus fort pour le surmonter. Expliquer qu'elle s'entend bien avec l'un d'entre eux parce qu'il est autiste est, je trouve, maladroit : un autiste peut être très violent, notamment lorsque quelque chose (comme un Vampire, par exemple) ne lui convient pas...

"Elle faisait ce qu'elle avait à faire, mais en dehors de ça, elle savait aussi très bien profiter de ce qui l'entourait. Ce qui faisait d'elle un chevalier respecté et apprécié. On fermait les yeux sur ses manies plus sombres de Vampire que vous découvrirez tôt ou tard." Je trouve ça très classy de pouvoir tuer impunément des gens sous prétexte d'être chevalier...
Sinon, en comptant large (avec trois siècles à Lavalia, plus, sans doute, un peu de vécu avant ça), j'arrive seulement à 600 ou 700 ans. Sur 1032, j'ai pas le compte, là. ^^"
D'ailleurs, j'ai l'impression que tu t'es un peu embrouillée dans tes écrits, Lavalia est un village ou un pays ?

"Plus d'un mois, donc, jusqu'à l'arrivée d'un humanoïde de petite taille, difforme et très laid qu'elle reconnaît vaguement. C'est une fille, sa servante. Oui, c'est cela, sa servante, Hermine, qui vient faire sa ronde." Quand je lis ça, je me demande quel intérêt avait la servante à rester sans personne pour la payer et surtout à servir depuis 8 ans et un mois. Et aussi comment la Vampire a pu résister un mois à sa soif sans partir en chasse...
D'ailleurs, si je comprends bien, les lieux sont déserts (ou presque) lorsqu'elle se réveille... Il s'est passé seulement 8 ans depuis qu'elle s'est endormie : que s'est-il produit entretemps ?

Sinon, je te rappelle qu'il te faudra prendre garde à éviter le jour tant que tu n'auras pas de point dans la compétence correspondante : les risques ne sont pas vraiment mineurs.

Du coup, une fiche plus longue signifie aussi plus de points à relever : rien d'insurmontable à mon avis, mais ça fait partie de ce à quoi je pensais en disant qu'il était toujours difficile de faire rentrer un perso dans un moule dont il n'était pas issu. Sur ce, je te laisse donc reprendre ta fiche et n'oublie pas de me prévenir une fois terminé. ^^

MJ

EDIT : Ah, au fait, j'ai oublié de le rappeler, mais les elfes n'existent pas sur Maynlie. Il faudra donc modifier aussi ce passage.

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ænima

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Royaume des belges

MessageSujet: Re: Ænima Abnormis   Mer 7 Mar - 22:47

Fiche revue. Je vais peut-être expliquer en quoi ici pour éviter au MJ de devoir tout relire, peut-être.

1. La transformation de Nima. Y'a pas 36 solutions pour être transformé en vampire. En fait si, mais sûrement pas pour Maynline. Donc à quoi bon l'expliquer ? De plus, ça, c'est écrit dans un roman qu'il faudra lire pour le savoir.
Mais si c'est son état de pureté que tu veux savoir : c'est une sale impure mordue :)

2. On oublie ses compétenses en explosifs, je mets tout en agi. Les explosifs ne l'intéressent pas elle aurait juste voulu pouvoir travailler dans un labo.

3. La rivalité entre Dyearth et Burden : le plus beau pays, le plus peuplé, le mieux dirigé, le plus riche, le plus avancé "technologiquement" (je ne trouve pas le bon mot, y'avait pas vraiment de technologie à l'époque sinon qu'on sache faire des catapultes ou des palans...).

4. Je peux sucrer Liz on s'en fout. Mais faudrait savoir, on veut l'histoire de Nima ou on la veut pas ? Or Liz, c'est toute l'histoire de Nima à Lavalia. Mais c'est pas bien grave. Là c'est moi qui ait du mal. La gueguerre lycans vampires c'est depuis Underworld et ce crétin de Viktor. L'histoire nous prouve que c'est lui le fauteur de trouble et pas les lycans et depuis le fin-mot de l'histoire, on lui on n'en veut plus vraiment aux lycans. Donc j'ai du mal, personnellemment, à faire haïr n'importe quel lycan à n'importe quel vampire. Au pire je les évite.

5. Lavalia est un pays. Le nom du village n'a pas d'importance ici. Ca ne change rien à l'histoire.

6. Hermine (PNJ).
Elle a été engagée par l'éleveuse de chevaux nommée Geillis quand la femme qui l'a sortie de la misère en l'engageant s'est endormie dans son sous-sol. Hermine, tellement reconnaissante, va voir régulièrement si tout va bien pour AEnima. Pas tous les jours, point de zèle n'en faut, mais régulièrement. Y'avait encore des gens qui avaient du coeur à l'époque. Même avec Nima qui elle, n'en avait presque pas. Elle était polie, calme et correcte alors pourquoi pas ? ^^

7. Nima évite le jour, c'est écrit sur sa fiche depuis le début "la nuit s'achève, il temps de se mettre à l'abri" :)

8. Exit les elfes

9. AEnima n'a tué personne d'autre que des ennemis sous prétexte d'être chevalier. Elle ne se nourrit pas d'humains non plus,et pas par sympathie pour eux, c'est bien plus simple que ça. Elle n'aime pas ça, c'est tout.
Les vampires sont justes fadas de tout ce qui n'est pas bien, comme forniquer par exemple... A l'époque c'était très mal vu mais on fermait les yeux dans son cas ; en plus la vilaine, elle est mariée. Mais elle a toujours refusé de dire avec qui. Elle a ses petits secrets la petite dame.

10. Elle est très liée à ses maîtres c'est pour eux qu'elle est partie en quête. La pause s'éternise c'est vrai ...


Dur dur, moi qui préfère amener les détails par le RP... ça me coûte de tout dire déjà ici xD Observez l'effort dent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Ænima Abnormis   Jeu 8 Mar - 0:23

Bon, je vais reprendre tes points dans l'ordre, je pense que c'est le plus simple.

Citation :
1. La transformation de Nima. Y'a pas 36 solutions pour être transformé en vampire. En fait si, mais sûrement pas pour Maynline. Donc à quoi bon l'expliquer ? De plus, ça, c'est écrit dans un roman qu'il faudra lire pour le savoir.
L'acte en lui-même est certes du même ordre, mais ce qui a amené un perso à le vivre et les effets que ça a eu sur lui restent des points potentiellement intéressants. Cela dit, vu l'âge d'Ænima, je comprends que tu considères ce passage peu important, ce pourquoi je disais qu'il n'était pas nécessaire.

Citation :
2. On oublie ses compétenses en explosifs, je mets tout en agi. Les explosifs ne l'intéressent pas elle aurait juste voulu pouvoir travailler dans un labo.
D'accord.

Citation :
3. La rivalité entre Dyearth et Burden : le plus beau pays, le plus peuplé, le mieux dirigé, le plus riche, le plus avancé "technologiquement" (je ne trouve pas le bon mot, y'avait pas vraiment de technologie à l'époque sinon qu'on sache faire des catapultes ou des palans...).
Merci pour l'explication, je n'avais effectivement pas compris ça comme ça. ^^

Citation :
4. Je peux sucrer Liz on s'en fout. Mais faudrait savoir, on veut l'histoire de Nima ou on la veut pas ? Or Liz, c'est toute l'histoire de Nima à Lavalia. Mais c'est pas bien grave. Là c'est moi qui ait du mal. La gueguerre lycans vampires c'est depuis Underworld et ce crétin de Viktor. L'histoire nous prouve que c'est lui le fauteur de trouble et pas les lycans et depuis le fin-mot de l'histoire, on lui on n'en veut plus vraiment aux lycans. Donc j'ai du mal, personnellemment, à faire haïr n'importe quel lycan à n'importe quel vampire. Au pire je les évite.
Pour te répondre, oui, je veux l'histoire de ton perso. Mais son histoire adaptée à l'univers de Maynlie : si tu dis que tu sucres Liz, c'est que Liz n'a jamais existé, donc je pense que, contrairement à ce que tu dis, elle n'est pas toute l'histoire d'Ænima à Lavalia.
Et sinon, je me fous complètement de savoir ce qui peut se passer dans Underworld ou pas. Ce qui m'intéresse, c'est ce qui se passe dans Maynlie, qui définit que les Vampires et les Loups-Garous sont des ennemis naturels. Si d'après toi, Ænima n'a rien contre les Loups-Garous parce qu'ils ne lui ont rien fait, je suis certain qu'on peut arranger ça en une nuit de pleine lune... ;)

Citation :
5. Lavalia est un pays. Le nom du village n'a pas d'importance ici. Ca ne change rien à l'histoire.
Non, ça ne change rien au fond, en effet. Mais ça m'intéressait de savoir, je ne comprenais pas pourquoi tu parlais tour à tour d'un pays et d'un village. ^^

Citation :
6. Hermine (PNJ).
Elle a été engagée par l'éleveuse de chevaux nommée Geillis quand la femme qui l'a sortie de la misère en l'engageant s'est endormie dans son sous-sol. Hermine, tellement reconnaissante, va voir régulièrement si tout va bien pour AEnima. Pas tous les jours, point de zèle n'en faut, mais régulièrement. Y'avait encore des gens qui avaient du coeur à l'époque. Même avec Nima qui elle, n'en avait presque pas. Elle était polie, calme et correcte alors pourquoi pas ? ^^
D'accord.

Citation :
7. Nima évite le jour, c'est écrit sur sa fiche depuis le début "la nuit s'achève, il temps de se mettre à l'abri" :)
Je me suis sans doute mal exprimé : il s'agissait là d'un conseil pour tes futurs RPs, en fait, pas d'une remarque pour des corrections à faire sur ta fiche. Au temps pour moi si tu l'as mal compris, donc.

Citation :
8. Exit les elfes
D'accord.

Citation :
9. AEnima n'a tué personne d'autre que des ennemis sous prétexte d'être chevalier. Elle ne se nourrit pas d'humains non plus,et pas par sympathie pour eux, c'est bien plus simple que ça. Elle n'aime pas ça, c'est tout.
Les vampires sont justes fadas de tout ce qui n'est pas bien, comme forniquer par exemple... A l'époque c'était très mal vu mais on fermait les yeux dans son cas ; en plus la vilaine, elle est mariée. Mais elle a toujours refusé de dire avec qui. Elle a ses petits secrets la petite dame.
D'accord sur le principe. Cela dit, avec 0 point en absorption, seul le sang humain peut la nourrir efficacement : on peut donc s'attendre à des faiblesses liées à ça...

J'ai l'impression que le serveur de la base de données est KO, je te copie donc la description de la compétence, au cas où.
Absorption :
 

Citation :
10. Elle est très liée à ses maîtres c'est pour eux qu'elle est partie en quête. La pause s'éternise c'est vrai ...
D'accord.

Citation :
Dur dur, moi qui préfère amener les détails par le RP... ça me coûte de tout dire déjà ici xD Observez l'effort dent
Je comprends aussi ce point de vue, mais en tant que MJ, j'aime bien savoir qui je valide ou non. ;)

Bon, je pense que j'ai vu les principaux points que je voulais voir, ça devrait passer pour le reste. Dans la mesure où tu connais sans doute ton perso, je pense qu'on peut passer à la suite sans relever tous les points.

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ænima Abnormis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ænima Abnormis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: