AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ouvert à tous] Dans les rues

Aller en bas 
AuteurMessage
Nihil

Nihil

Messages : 14
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: [Ouvert à tous] Dans les rues   Mer 8 Fév - 15:46

* De l'air frais, enfin. Quand bien même ssse début d'après midi était chaud, nous avions tousss besoin d'essspassse. Je dis bien "nous", car chacune des multiples fasssette de ssse bienveillant Naga que nous sssomme ssse trouvaient dans un état .... dans un état entre la haine irrépresssible et la dépresssion profonde… Dans ssse coin là. *

Nihil venait de sortir de l'échoppe du marchand d'étoffe. L'ultime surprise de cet homme n'avait pas eut l'air de l'amuser. Dommage, jamais l'on n'avait vu de plus beau Jack-in-the-box . Enfin, nous ne somme pas tous égaux face à l'humour, n'est ce pas ? Nihil ne disposait pas de la capacité de certain de ces congénères à avaler de gigantesque proie d'un seul tenant. Il avait donc du, comme à son habitude, débiter sa proie en de plus petit morceaux, avant de les ingurgiter, et d'achever la-dite proie. Lorsque celle ci n'avait pas l'extrême mauvais gout de décéder d'elle même, fut elle savoureuse.

* Il faut sssavoir que sssi la blague sss'était vu réalisée par ssselui que je nome le Chassseur - éternel polissson - c'était désormais mon essstimé colocataire aux moeurs sssi peu prévisibles qui avait pris les rennes. Ssse qui est agréable avec ssse dernier, sss'est que l'on est toujours épaté par ssse qu'il est capable de déployer d'ingéniosité pour rien, sss'amuser ou tout bonnement ssse fourrer dans les intrigues les plus innexssstricables. L'imprévu, quoi de plus exaltant ?! De plus tachez de vous rappeler sssi vous le pouvez que les villes ne nous étaient guère familière, jusssqu'isssi.*

Donc notre Naga était en ville. Si le besoin de digéré se faisait sentir, la curiosité de Nihil quand à elle était bien plus forte pour le moment. Même pour lui, force était de s'apercevoir que la majeur partie des êtres vivants présents ne détalaient pas devant lui. Chose bien étrange, certes mais bien moins passionnante que toutes ces drôles d'odeurs qui lui chatouillaient la langue. Sans se soucier de ce que l'on pouvait l'observer, il goutait l'air, se dressant sur sa queue ou serpentant à ras le sol.

Nihil marmonnait, on s'exclamait, s'agitant dans la portion de rue où il était sortit. Un flux d'air lui apporta un effluve qui devait être particulièrement intéressant, puisqu'il ne bougea plus, humant l'air très haut. Puis il reprit une altitude globalement plus normal, en éclatant d'un rire discordant et de s'éloigner rapidement.

* En effet, quelle ne fut pas notre sssurprise de découvrir des effluves Nagas en ssses lieux. Nihil n'était donc pas le ssseul de son éssspèssse en ssses lieux. *

Nihil serpentait entre les passants, leur tournant autour pour les observer ou les gouter, ou les ignorants superbement, quitte à les bousculer de sa queue. Son faciès affichait ce qui devait être un sourire de ravissement, qui se traduisait par une expression à mi chemin entre la folie et l'hilarité. En d'autre temps et d'autre lieux, d'aucun aurait pu le comparer à un bouffon se promenant au milieu des passant, zigzaguant, amusant et imprévisible. A ceci près que Nihil aurait pu se targuer d'être inquiétant oui, mais difficilement "amusant".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Dim 19 Fév - 1:18

Après un bon bol d'air et un petit verre d'eau, le vieux prêtre retourna à l'intérieur, mais attendit toutefois un moment avant de rentrer dans la salle où l'attendaient ses disciples : il voulait d'abord vérifier quelles étaient leurs réactions au petit avant-goût qu'il leur avait servi. S'approchant discrètement de la porte, il tendit l'oreille… Il put donc entendre les jeunes gens lui ouvrir la porte pour l'inviter à entrer et continuer sa lecture… Bon, apparemment, il n'était pas assez discret. Tant pis, il jouerait les écouteurs une autre fois…

« Bien, je suppose que vous avez eu le temps d'assimiler cette première partie. Si vous le voulez bien, je vais reprendre la suite maintenant, vous pourrez en parler plus tard. »

N'attendant pas de savoir si Esbareich, Soumaintrain et Bibeleskaes étaient effectivement d'accord avec le programme, il rejoignit sa place et reprit le Livre de la Prophétie en main, afin de poursuivre là où il s'était arrêté.




~~~~~~~~~~~~~~~~




« Fraîchement débarquée à Clavinia, l'Élue devra se mettre en quête d'un abri. En effet, consciente de se trouver dans la ville des pirates, elle préférera prendre ses précautions afin d'éviter de se faire voler tout son argent, ce pourquoi elle cherchera un lieu sûr pour le garder. Là où d'autres le dépenseraient, l'Élue aura juste envie de le posséder, sans l'utiliser pour autant. Après tout, il y a des gens comme ça…

Heureusement pour elle, sa connaissance de la société humaine lui aura déjà appris le concept de banque, ce qui lui évitera probablement bien des déboires. Cela étant, elle doutera malgré tout de la fiabilité d'une banque en pareille ville. De toute façon, faute d'avoir le choix, elle décidera tout de même d'en chercher une pour entreposer ses biens. Au moins pour voir ce que ça donnerait.

Mais avant cela, Eden Séléné Brunehilde devra déjà s'habituer à l'ambiance de ce port. Certes, elle en aura déjà traversé d'autres auparavant, mais Clavinia étant une ville très cosmopolite, la Minette n'aura jusque là jamais eu l'occasion de croiser des gens de nature aussi variée… Surtout au même endroit ! Un sourire satisfait sur le visage, elle se dira simplement que cet endroit lui plairait sûrement, car elle verra surtout dans tant de diversité la promesse de nombreuses occasions de s'enrichir et mettre ses talents à l'épreuve. Autrement dit, de se battre.

Quelque peu émoustillée à l'idée de tout ce qu'elle vivrait ici, l'Élue s'avancera alors au hasard des rues, prête à se perdre dans cette immensité inconnue : la banque, elle y penserait quand elle aurait fini de s'émerveiller devant la taille de ce dédale. Oui, on peut le dire : à ce moment-là, l'Élue passera clairement pour une bouseuse. Pourtant, les gens autour d'elle ne chercheront pas à lui faire sentir un quelconque mépris : il faut dire que déranger une Minotaure qui, en plus d'un lourd sac, porte à la vue de tous une chaîne autour d'un bras et une hache de combat dans l'autre main est une idée qui ne passe pas par la tête de tous les passants…

Pas tous, mais au moins un… Un Naga un peu étrange qui ne se sera guère plus préoccupé de la présence de la Minette que de ses autres concitoyens, jusque-là, mais qui y sera plus ou moins forcé après l'avoir bousculée… Car Eden Séléné Brunehilde réagira au quart de tour, appuyant un lourd sabot belliqueux sur le bout de la queue de l'homme-reptile afin d'arrêter son mouvement. »


« Hé, le serpent ! Fais un peu attention, tu vas finir par t'attirer des ennuis ! »

« Et des ennuis, il est certain que quelqu'un en aura trouvé, mais à cet instant, il restera encore à voir qui, au juste. »




~~~~~~~~~~~~~~~~




« Quand je vous disais que cette prophétie était remarquable de précision, j'espère que vous n'avez pas pris ça à la légère ! Vous vous rendez compte qu'en plus de ses pensées, le prophète a même pu prévoir jusqu'aux paroles précises de l'Élue ? Moi, je trouve ça simplement magnifique… Mais excusez-moi, je reprends… »

_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihil

Nihil

Messages : 14
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Ven 24 Fév - 14:48

* A ssset un inssstant, Nihil fut saisi d'un fulgurant acsssès de douleur. Ssse fut exssstrèmement désagréable, je vous le consssède. Mais consssstater que l'énergumène qui ssservait de conssscienssse à Nihil à ssset inssstant ssse crissspait était bien plus inquiétant.*

En effet le Naga était ... tendu. Son expression était passée de ce pseudo-sourire de ravi à une crispation qui déformait son faciès, les yeux écarquillés, dents serrées, cou tendu... D'aucun aurait dit un frénétique lorsqu'il se mit à se retourner, animé de sorte de convulsions qui fessaient frémir ses muscles alors qu'il amorçait tant bien que mal un demi tour. Secoué de spasme, il suivait sa queue du regard, et du mouvement. Il serpentait, se superposant à son propre corps.

Quelle ne fut pas sa surprise de tomber sur un sabot fendu de belle taille pressant l'extrémité de son appendice caudale. La partie humaine de son corps était pratiquement aussi rampante que le reste de son corps reptilien. Il se redressa lentement.

* Il est interesssant de noter qu'à ssse momen présssis, jamais nous n'avions eut conaisssanssse de l'exissstenssse d'autres humanoides. Alors un Minotaure ... imaginez notre sssurprise ! *

En effet, merci de le souligner. Si Nihil avait était saisi par la douleur quelques instant auparavant, cette fois, ce fut de surprise. Un Bovin ... debout. En l’occurrence, une bovine, mais ce n’était guère le genre de "détail" auquel le Naga avait pour habitude de s'attacher. Il partit d'un rire nerveux, ses mèches flottantes sur son visage.
Il se mit alors à serpenter autour de la Minotaure, l’examinant comme l'aurait fait un novice amateur de belle mécanique découvrant une machine à vapeur au milieu d'un champ. Plusieurs expressions semblaient se disputer le droit de se poser sur ses traits : l'exaltation, le ravissement, la curiosité ...

Bref notre Naga était tout à fait obnubilé par la belle découverte qu'il venait de faire.

" He... HeheHEeh ! Tu as des cornes ! Tu as vu ?! HiIhaiaHIAahaih .... DES CORNES ! Sssur ta tête ! " s'exclamait Nihil, qui avait tout bonnement oublié que sa queue était encore prise entre le pavage et le sabot de la Minotaure. Si certaines phrases étaient inéligibles, les sons discordants qui les ponctuaient n'était rien moins qu'inquiétant.

* Hrmm... Voilà : nous rencontrons la première représentante d'une éssspèssse inconnue pour nous, et ... et sssa! Non mais comment est-ssse diable posssible que je partage la même enveloppe que ssse phénomène ?! *

Nihil ne quittait plus les yeux de la Minotaure de son regard jaune. Il "ondulait", riant et marmonnant pour lui même, un trop large sourire plaqué sur ses trait. Et comme toujours, son regard fixe, au paupières immobile laissant comme deux trou vide d'émotions sur le masque élastique lui servant de visage. Si son visage était trop expressif, son regard quand à lui ne l'était aucunement.

Son bras supérieur droit sortit de sous sa pèlerine. Sa tête penchait étrangement sur la gauche, et son regard remonta aux cornes de la bovine. Son bras se déplia lentement, et un doigt se tendit en direction d'une des protubérance pointue qui ornait la tête de cette inconnue. L'on aurait dit un enfant fasciné par la flamme d'une bougie... Mais à vouloir toucher cette dernière, il risquait de s'y brûler...

_________________
Informations:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Needle

Needle

Messages : 5
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Sam 25 Fév - 7:11

Œuf. S'il y avait un œuf, un oiseau ne devait pas être loin. Et un oiseau voulait dire deux ailes et un tas de plumes.

Accroupie dans le coin d'une ruelle, Needle observait le nid qu'elle venait de découvrir. Elle fit tourner une aiguille entre ses doigts, essayant d'estimer si elle arriverait à escalader le mur jusqu'au nid perché dans la corniche. Elle pencha la tête et se lécha les lèvres. L'aiguille tourna de plus en plus vite jusqu'à devenir floue.

C'était une petite ruelle très étroite, les maisons y étaient si serrées et si hautes qu'elles penchaient et qu'au sommet, les toits de chaque côté se touchaient presque. Les habitants auraient pu s'échanger un poignée de main d'une fenêtre à l'autre. Si on levait la tête en bas dans la ruelle, on apercevait juste un mince ruban de ciel.

Le mur qui intéressait Needle avait des pierres mal ajustées qui saillissaient légèrement, elles faciliteraient l'escalade. Mais à partir du deuxième étage tout était en bois, il offrirait peu de prises. Elle devrait s'agripper à la poutre de droite et prendre appui sur la fenêtre, c'était réalisable...

"Qu'est-ce que tu regardes, t'as trouvé à manger?"

...Ou pas. L'aiguille arrêta brutalement de tourner. Elle n'avait pas entendu Anshin arriver. Imprudent ça. Elle claqua la langue.

"Juste un œuf."

Elle jeta un dernier coup d’œil à la maison pour mémoriser son emplacement. Elle pourrait toujours revenir la nuit, elle aurait plus de chance d'attraper l'oiseau.

Rasant les murs et évitant les habitants aux visages blafards à cause du manque de soleil, elle déboucha sur une rue plus large. Son attention fût aussitôt attirée par un attroupement qui bloquait le passage à quelques mètres de là. Elle repéra un tas de débris parmi lequel un tonneau éventré tenait encore debout et se percha dessus pour essayer de voir ce qui se passait. Les quelques personnes qui s'étaient arrêtées tout près s'éloignèrent en fronçant le nez.

Au milieu du large cercle de badauds se tenait un, ou plutôt une, minotaure, un naga avec une queue spécialement longue ondulant autour d'elle en sifflant. Needle fronça les sourcils et souleva le tas de cheveux collants qui pendaient devant ses yeux.

" He... HeheHEeh ! Tu as des cornes ! Tu as vu ?! HiIhaiaHIAahaih .... DES CORNES ! Sssur ta tête ! "

Le naga se comportait de façon dangereusement erratique. L'ancien maître de Needle avait quelques nagas pour esclaves. Certains d'entre eux étaient relativement aimables, d'autres étaient carrément étranges, mais celui-ci semblait atteint d'une folie assez inquiétante. Le regard de Needle sauta entre la hache imposante et le sabot du minotaure qui écrasait la queue du naga. Elle claqua la langue et se mit à triturer un bord de sa chemise. Ça sentait le roussi. Un minotaure qui charge fait rarement attention à ce qui l'entoure et le naga... elle jeta un regard rapide au sourire trop large et aux yeux étrangement inexpressifs. Needle se retourna brusquement et chercha Anshin.

Mieux valait ne pas traîner ici trop longtemps.

_________________
Artisanat: Apprenti[2] | Médecine: Premiers Soins[1] | Larcin: Discrétion[1] | Autres: Res. aux Maladies[2]

"Attention, ça va piquer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anshin

Anshin

Messages : 5
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Dim 26 Fév - 20:16

Anshin était persuadé que Needle ne l'avait pas devancé de plus d'une centaine de mètres. Mais elle avair dû tourner ou se faufiler quelque part. Il tentait de se mettre à sa place et d'imaginer quelle route sa comparse aurait emprunté, mais les rues plus sombres et étroites ne lui plaisaient pas. De plus l'habitude qu'avait Needle de se rendre la plus discrète possible n'arrangeait en rien sa situation. Anshin soupira bruyamment.

* Dire que je l'ai peut être déjà dépassée. Sinon je pourrais toujours demander aux passants si ils ne l'ont par remarquée... « Bonjour avez vous vu une fille qui pue et qui fait peur ? »... Mauvaise idée.. *

En se disant cela, Anshin retournait sur ses pas, il fronçait des sourcils sans s'en rendre compte et manqua à plusieurs reprises de marcher sur les gens. Oui cette situation le contrariait, qu'elle perte de temps était-ce que de chercher quelqu'un qu'on avait sous la main un instant plus tôt.
Comme il regardait au loin, et entièrement concentré sur son but il ne vit pas l’espèce de vieux machin qui clopinait sur sa route. Une sorte de vieillard avec trois poils sur le caillou, armé d'une canne redoutable et qui sentait l’alcool de très loin. Anshin fut aussi surpris que lui lors de la collision, mais il ne se retrouva pas les 4 fers en l'air.
Bien sur, sa première action fut d'essayer d'aider le vieux machin à se relever, tout en bafouillant des excuses, mais c'était sans compter la canne. Et puis le vieux truc faisait preuve d'une agilité redoutable puisqu'il réussi à se remettre sur ses jambes tout en tapant sur Anshin et en hurlant des trucs du genre « Tu es poussière et tu redeviendras poussière ! Elle nous vaincront toute ! Toi le premier ! Car elle sont partout ! ».

Bref, Anshin, devant les vieux à canne qui racontent des trucs bizarres, il préfère encore battre en retraite. Et la retraite c'était une vielle ruelle moisie juste derrière lui, alors il y alla. Et comme le vieillard semblait trouver que taper sur les gens à coup de canne était une activité fort joyeuse, il suivait plus ou moins Anshin. Quelqu'un tenta d’empêcher le vieillard de mener sa tache à bien, et devint sa nouvelle cible, mais notre loup garou était déjà deux ruelles plus loin.

Adossé à un mur, il vérifiait à l'angle, qu'il n'était pas suivit ( Ce qui aurait été peu probable, vu la vitesse moyenne des vieux, avec ou sans canne. ) Rassuré, il resta un instant là à se masser le haut du crâne qui avait souffert de cette rencontre fortuite. Il était dans de petite ruelles étroite et peu fréquentée. Anshin les trouvait juste étouffantes, et si il avait eu le choix il n'aurait jamais choisi ce genre de chemin. Il se remit en route, ayant dans l'idée de rejoindre des rues plus larges.

En faite, il ne s'était presque pas éloigné de la rue d'où il venait, car il avait surtout tourné en rond, c'est donc pour cela qu'il pu tomber presque par hasard sur Needle. Elle avait l'air d'un prédateur qui guette sa proie. Il s'approcha tranquillement d'elle, intrigué par ce qu'elle observait

"Qu'est-ce que tu regardes, t'as trouvé à manger?"

Son interruption sembla l'agacer. Pourtant il n'avait rien vu filer, et personne ne les avait remarqué maintenant qu'ils parlaient..

"Juste un œuf."

Anshin suivit le regard de Needle jusque la corniche où se trouvait le nid et il eut tout juste le temps de l’apercevoir qui repartait. Mais cette fois, il la suivait et ne comptait pas se laisser distancer. Et ce fut d'ailleurs avec soulagement qu'il la suivi dans des rues plus larges, mais bouchées. Visiblement il se passait quelque chose d’intéressant, et Anshin imagina tout de suite un vieux armé d'une canne assommant tout ceux qui oserais s'approcher. Il se frotta la tête, ses bosses ne s'étaient pas encore faite oubliée. Mais il fut rapidement détrompé lorsque que quelque personne fuirent l'odeur de Neddle. Une Minotaurette et un Naga. Ce qu'ils faisaient, il n'en n'avait aucune idée, mais l'armement de la Minotaure ne lui échappa pas, ni le fait qu'elle écrasait la queue du Naga. Et il n'ignorait pas, que généralement les gens appréciait peu se faire marcher dessus ( et encore moins sur la queue, lui même savait à quel point la sienne était sensible ), l'un allait certainement répondre, et ensuite l'autre, et ainsi de suite, et ceux autour n'avaient pas qu'à être là.

* Ou alors ils s’échangeront des politesses et tout rentrera dans l'ordre.*

C'est la deuxième option possible qui retint Anshin de partir tout de suite.
Le Naga se tortillait, sifflait, observant la vache bipède. Jaugeait-il sont adversaire ? Essayait-il de communiquer ? En plus, il ne semblait pas plus préoccupé que cela par le poids qui pesait sur sa queue, mais il ne semblait pas non plus mécontent, ce qui était déjà bien.

" He... HeheHEeh ! Tu as des cornes ! Tu as vu ?! HiIhaiaHIAahaih .... DES CORNES ! Sssur ta tête ! "


La voix du Naga donnait la chair de poule, sans compter son air enchanté. Le demi-reptile souriait jusqu'aux oreilles, ondulait de plus belle en riant, fixant la vachette, globalement il était vraiment trop angoissant au goût d'Anshin.

Il fut distrait du spectacle par Needle qui se tournait vers lui.

« Tu crois qu'il veut la manger? »

A croire que tout tournait autour de la nourriture.

_________________
Compétences communes :
- Res. Maladie : 1
- Perception : 1

Compétences Loup-Garou :
- Contrôle du corps : 1
- Contrôle de l'esprit : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Dim 26 Fév - 21:04

« Ayant attiré l’attention du Naga, l'Élue observera alors la réaction de son futur adversaire, puisque c’est bien là l’issue qu’elle espérera pour cette situation. Et en voyant ce reptile fort bizarre s’approcher pour l’observer à son tour, cet espoir se verra renforcé par un sentiment de répugnance, tant l’énergumène interpellé se révélera dérangeant et angoissant dans sa manière d’être. Si la stupeur en découvrant la « démarche » erratique de son opposant la laissera d’abord figée, laissant ainsi le temps à l’homme-serpent de la regarder sous plusieurs angles, l’idée que cette créature la touche la fera toutefois revenir à la réalité lorsque le Naga tendra un doigt vers une des cornes de la Minette, se demandant ostensiblement le pourquoi d’un tel attribut.

« J’ai des cornes sur ma tête et des armes dans mes mains, je vais te montrer comme c’est utile. »

Faisant un pas pour s’écarter et libérant ainsi la queue du verdâtre personnage, la Minette tournera alors tout son esprit vers le combat à venir : oubliant la réputation de « ville des pirates » des lieux, elle posera simplement son sac sur le sol, sans lâcher cette inquiétante étrangeté des yeux, puis laissera la chaîne autour de son bras se dérouler. »


« Attendez, elle veut le tuer juste parce qu’il l’a bousculée et que sa tête lui revient pas, c’est ça ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~

Interrompant sa lecture, le vieux prêtre leva les yeux vers ses disciples.

« Excuse-moi, tu as dit quelque chose ? »

« Ben je trouve juste que l'Élue, là, sera pas quelqu’un de très fréquentable : un peu tendance à attaquer les gens pour pas grand-chose, non ? », répondit Esbareich.

« Nan mais c’est normal, ça : on le sait, qu’elle sera belliqueuse. »

« C’est vrai, Soumaintrain, mais tu avoueras qu’il lui en faut pas beaucoup, là. », intervint Bibeleskaes.

« D’un autre côté, on parle de l'Élue, donc une Minotaure, mercenaire fidèle au plus offrant, celui-ci pouvant changer, chasseuse de primes, qui est dans la ville des pirates : faut pas s’attendre à ce qu’elle soit forcément gentille. »

« Oui, je suppose que tu as raison… Et puis, c’est vrai que c’est lui qui la bousculera en premier, en plus. »

« N’empêche, je la trouve pas très commode… »

« Et je trouve qu’on a jamais dit qu’elle devait l’être, je vois pas où est le souci. »

« Je suis content de voir que vous réagissez tout de même un peu, mais de toute façon, si vous le voulez bien, je propose de voir ce que tout cela va donner avant de commenter davantage la situation. Je peux continuer ? »

Aucun de ses trois disciples ne semblant manifester d’opposition à l’idée de poursuivre, le vieux prêtre reprit donc sa lecture.

~~~~~~~~~~~~~~~~

« Débarrassée de son sac et prête à commencer un combat que nul à part elle n’aura réellement désiré, l'Élue laissera peser ses armes dans ses mains, évaluant le Naga en face d’elle, retrouvant déjà l’excitation et la tension précédant chaque combat d’arène. »

« YOUBAYAAAA ! »

« Et sur cette belle parole, le duel pourra commencer… »

_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihil

Nihil

Messages : 14
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Lun 27 Fév - 12:52

Alors que le petit attroupement qui les entourait s'épaississait - sans pour autant susciter la moindre attention de la part du Naga - la nouvelle répondit à Nihil. Réponse qu'il ne sembla pas entendre le moins du monde.

* Dans le sssimple cadre de la présssision, il ne l'entendit absssoluement pas comme une réponssse. Ssserte, il dû ourdir le ssson de la voix de ssson asssaillante, sssans que toutefois ssson ésprit dérangé sssemble en mesure d'en exssstraire un sssensss quelconque. Je ne sssuis guère plus sssertain qu'il eut sssaisi les intensssions de la bovine lui faisant fassse, à ssse moment là.*

Merci de cet éclaircissement. Je disais donc, avant d'être interrompu, que Nihil ne fut guère affecté par l'attitude de la demoiselle minotaure lui faisant ostensiblement et hostilement face. Il s'était retrouvé "le bec dans l'eau".

Il se retrouvait un bras déroulé, l'index tendu vers l'endroit où se situait précédent la corne si intéressante à ses yeux. Cette dernière s'était retirée au dernier moment, s'éloignant de quelques mètres. La déception et la frustration avaient transformé son étrange expression béatement curieuse en une autre bien moins ... légère. Il était resté un instant dans cette position, comme figé, avant que son seul regard se refixât sur les cornes de la minotaure, à quelques pas de là.

" Non, non, non noN nON NON NOON !! " le naga était passé aussi rapidement de la curiosité à la déception, que de cette dernière à la haine la plus aveugle. Comment je le sais, me demanderez-vous ?
Et bien, lorsque quelqu’un vous regarde, la bave aux lèvres, les dents grinçantes d'être si puissamment serrées et un rictus aussi mauvais que celui d'un homme dont l'on aurait mutilé ses enfants sous ses yeux en retrouvant le tortionnaire... Voilà, ce visage-là. Et bien je pense que qualifier l'émotion en question de "haine" n'est pas un emplois abusif du mot.

* Vous conviendrez j'en sssuis sssur qu'il est fort frussstrant de voir sssa découverte prendre le large, non ? *

Hmm, je ne sais pas si cela est frustrant, comme je ne sais pas si vous tenez là des propos ironique rendus inique par votre incessant sifflement sarcastique, mais cette haine viscérale semblait en effet trouver sa source dans le fait que cette corne se soit déplacée à cet instant précis.
Cependant, une chose aussi étrange qu'étonnante vint alors à se produire. Ce faciès enragé, ce corps raidi par la hargne, toute l'habitude de Nihil changea en un instant.

Il ne tressaillait plus sous quelques spasmes que se soit. Ses traits détendus étaient d'un sérieux parfaitement opposé au regard fou que lançait le Naga la seconde précédente. Son regard froid observa la minotaure de pied en tête, avant que ses yeux n’entrainent de léger mouvements de son cou lui autorisant un rapide état des lieux de ce qui l'entourait. Pendant que ses yeux analysaient la situation, sa langue bifide goutait l'air.

" Tssssssss .... " un sifflement d'agacement, accentué par la prononciation si particulière du Naga vint fendre l'air devant lui alors qu'il refixait une calme attention sur celle qui devait être sont adversaire. Une créature étrange, semblant doué d'une belle force physique, manipulant deux armes lourdes. Une proie de taille.

* A cet inssstant, je tiens à rappeler une chose que l'on a tendanssse à trop vite oublier, en ssse qui conssserne Nihil. Il est inteligent, et rusé. Ssse n'est sssertes pas un géni, mais, malgré sssa ... ssses folies, il n'en ressste pas moins doté d'un exssselent potensssiel cognitif.*

En effet, on aurait tendance à l'oublier, hrmm hrmm... Une proie de taille donc.

* Beaucoup de musssscles... Armes puisssante, moyenne et longue allonge... Pourra pas bouger très vite, mais mouvements amples... Sssi mouvements amples, sssera dur de coordonner les deux... Ne dois pas ressster immobile, doit l'obliger à tourner... * Nihil observa la chaine.

* Tourner du mauvais coté... * se dit-il se mettant à ramper en suivant un cercle centré sur la minotaure. Il tourné dans le sens opposé au bras soutenant la chaine. Son analyse était juste : si un geste offensif venait de ce lourd instrument, il serrait mal aisé de le manipuler en refermant le bras sur son propre corps de minotaure, plutôt qu'en ouvrant le geste.
Ce fesant, il avait ramené sa queue derière lui,dans le prolongement de l'axe créé par l'alignement de son adversaire et de son tronc humain. Il se déplaçait dons latéralement, en ondulant sa queue sur les pavés.

* Pied pas sssouple, tsssssss, pas ssstable sssa.... * Remarque le serpent alors qu'il jetait un bref coup d'œil aux sabots fendus servant de pied à celle qui lui faisait face. En effet, ces pieds la ne semblaient guère conçu pour pratiquer des pas rapides et délié. Et ce pied ne permettrait pas de rattraper un faux pas par la souplesse des orteils ou encore de la voute plantaire.
Si, comparé à un Naga les Humains ne disposaient guère d'appuis leur offrant une trop grande stabilité, il en était de même en opposant un humain à ce bovidé.

* Pas ressster loin, armes trop dangereuses... Mais pas pratiques sssi je suis trop près... * à la suite de cette réflexion, le cercle se mua en une spirale, qui visait à le rapprocher lentement de sa cible. Seule sa langue bifide venait littéralement rompre le faciès figé fixant la bovine.

Il continuait son mouvement, et n'allait pas tarder à se retrouver sur le flanc de sa proie, et non plus en face de celle-ci. Son stratagème était de l'obliger à tourner sur elle-même, rendant l'exercice de sa chaine moins aisé, qui plus est sur une cible mobile.

Sous sa pèlerine, ses mains s'étaient déjà pourvues de ses couteaux.... * Combat tout près, tout collé.... Tssss " De sa remarque, seul le sifflement final fut audible…

_________________
Informations:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Needle

Needle

Messages : 5
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Jeu 1 Mar - 2:59

Needle ne prit pas la peine de répondre à la question d'Anshin. Elle se contenta d'agripper son bras et de l'entrainer dans sa fuite. Elle avait à peine parcouru quelques mètres lorsque le cri de guerre du minotaure retentit, lui faisant accélérer le pas.

Les rares badauds possédant assez de bon sens pour savoir qu'il vaut mieux ne pas se retrouver mêlé à un combat entre un naga fou et un minotaure belliqueux, la dépassèrent rapidement et elle dut raser les murs pour ne pas se faire bousculer. On n'avance pas très vite lorsqu'on traine un loup-garou derrière soi.

Pendant qu'elle avançait, Needle songea avec inquiétude que la ville était plus dangereuse que ses estimations si des combats pareils éclataient à tous les coins de rue. Espérant que ça resterait relativement rare, elle prit mentalement note d'être extrêmement prudente si jamais elle devait recroiser le naga ou la minotaure.

Elle ralentit quelques rues plus loin et prit conscience des protestations d'Anshin qui essayait de récupérer son bras. Il aurait pu simplement tirer un bon coup pour se libérer, mais il était tellement docile que ça ne lui était probablement pas venu à l'esprit. Needle claqua la langue et lâcha son bras. Il devrait apprendre à se rebeller un peu. Mais d'un autre côté, ça le rendait plus gérable lorsqu'il était transformé. Elle n'aurait jamais réussi à le contenir la nuit sur les bateaux s'il n'avait pas eu cette tendance à la soumission.

Elle inspecta rapidement l'endroit où ils s'étaient arrêtés. Cette rue-ci était plus large et mieux pavée que les précédentes. Ils devaient se rapprocher du centre. Pas une bonne direction pour trouver un coin tranquille et isolé, mais un bon endroit pour trouver des boutiques qui vendent à manger. Elle jeta un œil à Anshin. Il avait le nez en l'air et semblait essayer de trouver l'origine d'une odeur qui lui plaisait.

Ce garçon avait tout le temps faim, depuis le début du voyage, probablement plus de la moitié de leur argent était passée dans sa nourriture. Ça coutait cher de le nourrir, mais un loup-garou affamé aurait été pire.

Le noyau dur et froid de l'instinct de survie de Needle lui murmura à nouveau qu'elle ferait mieux de se débarrasser lui, mais elle l'ignora et se remit en marche en faisant signe à Anshin de la suivre.


_________________
Artisanat: Apprenti[2] | Médecine: Premiers Soins[1] | Larcin: Discrétion[1] | Autres: Res. aux Maladies[2]

"Attention, ça va piquer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anshin

Anshin

Messages : 5
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Lun 5 Mar - 19:20

Anshin s'était de nouveau tourné vers les deux protagonistes voir si effectivement l'un avait décidé de manger l'autre. En passant il se demanda si les minotaures avaient le même régime alimentaire que les vaches, bien qu'il ne soit pas un très grand connaisseur dans le domaine, il était presque sur que celles ci se nourrissaient d'herbe. Quoi que cela n'avait aucune importance...

C'est à ce moment là qu'il fut brutalement arraché de ses pensées par Needle qui venait de lui voler son bras. Sa priorité fut de récupérer et de garder son équilibre, Needle voulait aller vite mais il n'était pas aussi à l'aise et rapide qu'elle dans ce genre de déplacement. Il se laissa entraîner en protestant qu'il était parfaitement capable de la suivre. Jusqu’à présent il avait été très distrait c'est vrai, même si ce n'était pas dans ses habitudes, il était un peu fatigué d'être sur ses gardes.

Il voulu lancer un regard en arrière lorsque que la minotaure rugit mais la traction de Needle lui rappela rapidement qu'il devait plutôt se concentrer sur l'endroit où il posait ses pieds. Anshin était bien curieux de savoir ce qui allait se passer a présent, où plutôt qui allait manger qui. Maintenant qu'il était clair que ça allait se taper sur la tronche là bas. Mais Needle avait sans doute raison de s'éloigner après tout... Il continua de la suivre à travers les rues ( en même temps, il n'avait pas vraiment le choix ), son attention partagée entre son équilibre, ses esquives, et ses tentatives de récupération de son bras.

C'est seulement après ce qui semblait être à Anshin un bon paquet de rue que Needle consentie enfin à le lâcher.

Il pu enfin se concentrer sur ce qui avait attiré son attention sur leur chemin à tout juste quelque mètres, une bonne odeur de viande grillée. Certainement un endroit où l'on vendait à manger. Sans aucun doute, Needle ne pourrait pas être contre une petite pause histoire de se rassasier.

_________________
Compétences communes :
- Res. Maladie : 1
- Perception : 1

Compétences Loup-Garou :
- Contrôle du corps : 1
- Contrôle de l'esprit : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

MJ

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Sam 10 Mar - 21:13

Il était deux téméraires
Deux aventuriers des mers
À l’estomac bien accroché
Et aux lames fort bien huilées

Fier bovin au poil soyeux
Serpent au sourire délicieux
Apprendrons qu’à force de rage
On peu finir en potage

Le chef hésite encore sur le menu du jour, voyons voir ce qu’il en est.

Les deux plats se jaugeaient vaillamment. Le rôti beuglant et la saucisse ondulant, c’est Eden Séléné Brunehilde qui, telle une cuisinière expérimentée, commença la préparation.

Recette pour un combat :

    1. Attendrissez la viande

La minotaure était bien remontée, elle n’attendit pas que son vis-à-vis s’approche beaucoup et profita de sa formidable allonge pour envoyer un large coup circulaire du plat de sa lame. La surface de frappe était large, dure à éviter, à hauteur de corps du naga. Et raté.
Le serpent retira la partie dressée de son corps vers l’arrière et l’énorme hachoir ne brassa que du vent.

    2. Coupez les parties non comestibles

Nihil sentit la bourrasque et vit là son ouverture, s’engouffrant sous la garde de la vachette, il se faufila, plongeant vers les jarrets de la beste, toutes lames dehors. Il avait bien l’intention d’apprendre à l’élue le dicton disant que "plus ils sont grands, plus ils tombent de haut". Sa cible était en pleine ligne de mire, elle se rapprochait vite ! Trop vite non ?
Le psychopathe avait oublié quelques calculs à son équation, l’esquive l’avait forcé à s’éloigner d’Eden rendant sa manœuvre bien longue. Alors si l’on ajoutait à cela que la température ne le favorisait pas et qu’en plus il avait le ventre plein (situation dans laquelle tout serpent sain d’esprit aurait été se planquer dans un endroit chaud – attention il y a un indice dans cette phrase) Eden Séléné Brunehilde avait eu le temps suffisant pour reprendre son assiette. Et, s’apprêtait à mettre le couvert.

    3. Faites revenir au petits oignons

Si le reptile se rapprochait si vite du jarret c’était donc parce que le jarret, avec son copain le sabot, se rapprochait lui aussi très très vite du reptile. Vous l’aurez compris, la Minette tatana méchamment le psycho. Celui-ci en voyant arriver ce léger inconvénient n’eut pas le temps de prononcer l’allocution habituelle des situations désastreuses. Il n’eut que celui (de temps) de tenter de parer le coup à l’aide de deux de ses couteaux, tentative louable mais quelque peu risquée quand on est loin de maitriser lesdits couteaux à un niveau suffisant. Cette parade entailla à peine le cuir du dessus du canon avant que les lames ne soient repoussées vers Nihil qui manqua de se les planter dans l’oignon le torse au moment où le coup faisait contact. Il fut violemment repoussé en arrière et, tel un culbuto dont la partie inférieure du corps est plus lourde, fit un bel arc de cercle (dont le ralentit fera des merveilles au montage) pour finir à terre, soufflé.

    4. Hachez finement (swedish style)

La Minette avait donc bien pris son pied jusqu’ici (oh, attendez, ne serait-ce pas là un subtil calembour ?). Elle retrouva le plancher des vaches avec un rien de déséquilibre et piétina un instant pour ne pas tomber bêtement sur le pauvre Nihil qui de toute façon regardait les nuages pour le moment. Cependant cet état n’allait pas durer et Eden le savait en le voyant tenter de reprendre du poil de la beste.
N’étant pas partageuse, elle décida qu’il était grand temps de mettre fin à cette altercation en prenant ses jambes à son cou. La Mifloue s’élança au moment ou le serpent allait se redresser et lui passa dessus, la coquine. Parce qu’ils sont comme ça les minotaures, quand ils courent c’est toujours vers l’ennemi.

    5. Servir, accompagné d’un côte de Casse-cogne à température ambiante

Autant le dire toute suite, la dernière action de Séléné déplu très fortement à Nihil. En fait il se sentit soudain bien las, on aurait presque pu dire qu’il était un peu raplapla. Il avait limité les dégâts en protégeant son torse de ses bras croisés sous sa pèlerine, mais ça faisait bien mal quand même. Surement une ou deux côtes cassées, sans comptez qu’il pissait le sang d’une grosse entaille sur le front (en forme d’éclair, oh oh oh !) car mine de rien "sous la pèlerine" protège assez mal le visage.
Le serpent allait avoir du mal à continuer ce combat, d’autant qu’à présent avec du sang dans les yeux et le choc au crâne il voyait son adversaire à moitié flou (ça, c’est fait) et que les os abimés de son thorax réclamaient avec véhémence une abolition des chocs dans leur circonscription sous peine de percer un organe en signe de protestation.

Eden Séléné Brunehilde allait-elle continuer à courir jusqu’à l’océan ?
Nihil'arktal allait-il laisser son égo être ainsi piétiné sans réagir ?

Vous le saurez dans le prochaine épisode.

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Sam 17 Mar - 4:34

« Alors que l’homme-serpent aura commencé à lui tourner autour, l'Élue entamera les hostilités sans hésiter en balayant l’espace devant elle de sa hache, dans l’espoir d’emporter son ennemi dans le mouvement. À cette distance, toutefois, il n’aura aucun mal à esquiver : ainsi que son espèce d’homme-serpent le lui aura laissé supposer, l’adversaire d’Eden Séléné Brunehilde ne sera donc pas précisément un balourd.

La réaction logique du Naga sera alors de profiter de l’ouverture laissée par son ennemie afin de se rapprocher d’elle et lancer une contre-attaque… Cependant, le monde ne connaîtra sans doute jamais la cible exacte de ses couteaux, car il ne sera pas assez rapide pour surprendre l'Élue : ayant repris son équilibre, elle l’attendra de pied ferme et il arrivera seulement à parer le coup de sabot qu’il recevra au cours de cette manœuvre, évitant ainsi de recevoir trop de dommages.

Bien sûr, la Minette n’en restera pas là : voyant le Naga au sol, elle n’hésitera pas à profiter de l’occasion pour confirmer son avantage et… Tout simplement lui courir dessus afin de l’écraser et ainsi l’assommer plus sûrement, un nouvel assaut qui sera assez mal encaissé par la créature. Une tactique surprenante quand on connaît ses armes et donc ses autres possibilités, mais néanmoins pas dénuée d’intérêt, ni d’efficacité.

Le style offensif de la Mifloue lui aura donc permis, moyennant un peu de chance, de prendre un net avantage sur son opposant. Lequel, il faut bien l’admettre, ne se sera pas non plus révélé un combattant de premier choix jusque là… Moi, par contre, je peux être redoutable quand mes disciples ne m’écoutent pas : qu’est-ce qu’il y a, encore ? »


~~~~~~~~~~~~~~~~

Esbareich se redressa en remarquant que la voix du vieux prêtre s’était tue.

« Oh, euh… C’est juste que je ne comprends pas la tactique de l'Élue, sur ce coup-là. Elle aura une hache dans sa main : pourquoi est-ce qu’elle ne va pas directement l’utiliser contre le Naga au lieu de lui courir dessus ? Elle pourrait gagner tout de suite, comme ça… »

« Pour ma part, je pense que c’est surtout un coup plus rapide sur un ennemi proche. En plus, après le premier coup de hache, se déplacer sera plus facile que de réarmer un nouveau coup… Elle ne connaîtra pas du tout son adversaire, donc elle préférera l’affaiblir le plus possible… Enfin, c’est comme ça que je le vois… »

« Je suppose qu’il y a de ça, Soumaintrain, en effet… Et puis, il faut bien admettre que c’est un choix qui peut surprendre, ce qui est souvent bon à prendre dans un combat, il pa… »

Bibeleskaes, pourtant assez calme jusqu’ici, ne put se retenir de couper le vieux prêtre.

« C’est pour ça qu’à mon avis, il ne faut pas y penser de cette manière : c’est un choix qui surprend et je pense qu’il pourra même l’avoir surprise, elle. Vous cherchez à analyser, mais je dirais qu’elle a surtout fait ce qui lui semblait le plus naturel sur le moment, je crois pas qu’elle ait pu prendre le temps de se demander de quelle manière ce serait plus efficace d’attaquer… »

« Ha, ha, tu as sûrement raison, mais c’est aussi ce qui fait la force de toute épreuve : être capable de réaliser les meilleurs choix stratégiques à tout instant afin de se donner le plus de chances. Et c’est surtout l’expérience qui peut y aider : celle de l'Élue sera encore faible à ce moment, mais elle sera déjà capable de se battre avec ses deux armes et elle aura vu quelques batailles, ce qui aura sans doute aiguisé ses réflexes. Bon, en tout cas, je vois qu’il est inutile d’espérer vous lire le Livre de la Prophétie calmement… Et au fond, vos questions apportent un éclairage intéressant, je le reconnais. Bon, je continue… »

~~~~~~~~~~~~~~~~

« Après ce premier échange, l'Élue stoppera sa course et se retournera vers son adversaire afin de constater les dégâts qu’elle lui aura causés… En le voyant quelque peu mal en point après son assaut, elle se sentira plutôt satisfaite du résultat et c’est pour cette raison, estimant l’issue du combat déjà pliée, qu’elle voudra alors laisser une chance à son adversaire, tant par arrogance que par vénalité…

« De l’or ou du sang ! Choisis comment tu me paieras ta vie ! »

Pour appuyer son propos, elle frappera le sol de sa chaîne, avant de la faire tournoyer dans sa main gauche, assez vite pour l’entendre chanter dans l’air…

« Tu entends cette musique ? Décide-toi vite ou je te prendrai tout ! »

Le ton de l'Élue laissera clairement transparaître le sérieux de ses paroles : son offre resterait sans doute valable jusqu’à ce que les pas de la Minette l’amènent assez près pour reprendre le combat. Après quoi, cette dernière menace scellerait le destin du Naga. »

_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Séléné Brunehilde
Personne Bannie
Eden Séléné Brunehilde

Messages : 28
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   Ven 11 Mai - 1:00

« Malheureusement pour lui, le Naga sera alors incapable de répondre, sans doute encore sous le choc après l’assaut de l'Élue. Elle aura beau s’approcher d’un pas lent, savourant la mélodie de sa chaîne sifflant dans l’air, l’homme-serpent n’aura toujours pas bougé, ni même répondu, lorsqu’elle arrivera à son niveau.

« Tu as perdu ta langue de serpent, on dirait… »

Un sourire cruel se dessinera sur son visage, tandis qu’elle se délectera de la vue de celui qu’elle sera sur le point d’achever…

« De toute façon, tu ne sembles pas avoir de quoi apaiser ma soif d’or : va donc pour celle de sang ! »

Faisant tournoyer sa chaîne de plus en plus près du visage de son adversaire, c’est finalement vers sa poitrine qu’elle l’abattra, lui coupant ainsi la respiration : de toute évidence, son intention ne sera pas de lui procurer une mort douce, ni rapide. Oui, je sais, Esbareich, c’est cruel, mais je crois que ça fait partie de l’idée… »


~~~~~~~~~~~~~~~~

« Hé, mais j’ai rien dit, cette fois ! », répliqua l’interpelé.

« Alors disons que tes yeux ont parlé pour toi. »

« Chochotte ! »

« Soumaintrain, je crois que c’était légèrement déplacé, par contre : après tout, je suis certain que tu n’aimerais pas te voir infliger ce que ce Naga a pu subir, n’est-ce pas ? »

Le disciple détourna le regard, mais garda son sourire narquois : à vrai dire, il semblait plutôt satisfait de son intervention…

« Mais c’est vrai, d’ailleurs, l'Élue n’était… pardon, elle ne sera pas obligée d’en faire autant, pourquoi faire souffrir le Naga comme ça ? », fit remarquer Bibeleskaes.

« Ça, ça me paraît évident, par contre : à peine arrivée dans la ville, elle voudra se forger une réputation. Les faibles ne devront pas la déranger : pour quelqu’un qui aime se battre, il est plus intéressant de trouver des adversaires de valeur, qui donnent du fil à retordre. Pis c’est que comme ça qu’elle pourra progresser, d’ailleurs… Donc autant n’encourager que ceux-là… »

Alors que la jeune fille assimilait cette idée, Esbareich ajouta son grain de sel.

« Marrant, moi, je suis persuadé que c’est juste gratuit, par pur plaisir de faire souffrir un faible, justement… Elle aura sûrement pas réfléchi à tout ça… »

« Euh… Oui, c’est crédible aussi. Le prophète a pas expliqué ce point, en fait ? »

« Non, je dois admettre qu’il n’a pas détaillé toutes les motivations de l'Élue pour chacune de ses actions… Cela étant, je pense que les deux points de vue sont un peu vrais : après tout, nous avons déjà vu qu’elle ne sera pas quelqu’un de très charitable, à ce moment-là… En tout cas, vous allez voir qu’elle n’épargnera pas vraiment celui-là… »

~~~~~~~~~~~~~~~~

« N’y allant pas par quatre chemins, c’est en bien plus de morceaux que la Minette dépècera sa victime… Arrachant certains bouts, en tranchant d’autres, y allant toujours progressivement, elle hésitera en arrivant au niveau du cou : voulant récupérer un trophée, elle se sentira pourtant repoussée à l’idée de garder cette tête hideuse sur elle. Se rappelant alors la réputation qu’elle se sera forgée dans sa prime jeunesse parmi les siens, l'Élue se résignera à achever le Naga, afin de prélever son cœur en toute tranquillité et l’accrocher à sa ceinture…

Cet incident clos, la bourreau des cœurs ramassa son sac d'or avant de finalement reprendre sa route, plutôt satisfaite de ses premières aventures dans la ville des pirates. Il sera alors temps de diriger ses pas vers la banque, afin de se mettre ses biens en lieu sûr… »


_________________
Crédit avatar : Robyn Lourie
L'Élue de la prophétie, d'accord, mais quelle est donc cette étrange prophétie ?
Base offensive / chaîne : 1
Intègre : 1 || Pilier : 4 || Haltérophilie : 1 || Résistance : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Dans les rues   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ouvert à tous] Dans les rues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Rues et ruelles-
Sauter vers: