AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mordreck Dran'Leïn

Aller en bas 
AuteurMessage
Mordreck Dran'Leïn

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Mordreck Dran'Leïn   Ven 20 Jan - 11:40

Prénom : Mordreck

Nom : Dran'Leïn

Surnom : L'Orphelin, Tête Brulée

Sexe : Mâle

Race : Tiefling

Age : Tout juste plus de 30 ans

Apparence physique : Mordreck est un Tiefling, bien hors norme pour qui serait coutumier de leur compagnie. Mordreck est plutôt grand, mais ce qui le caractérise, c'est sa musculature : si son but n'est pas de ressembler à un minotaure fanatique de la gonflette, il dispose d'un physique d'athlète. Sans que sa structure musculaire soit qualifiable de surdéveloppée, l’entraînement physique auquel il s'astreint a porté ses fruits.
Là où ses semblables sont sveltement musclés, taillés comme la lame de leurs poignards, Mordreck ressemblerait quand à lui à sa hallebarde. Imposant sans être une montagne de viande dure, Mordreck travaille sa puissance plus que sa rapidité naturelle.

Voilà pour ce qui le détache des siens. Pour ce qui l'en rapproche, il dispose d'attributs qu'il ne saurait être en mesure de dissimuler, quand bien même il en ferait le choix. Une peau rouge ocre et des cornes prolongeant sont front plus qu'elles n'en jailliraient. Deux cornes plutôt larges, et robustes.
Un front bas, s'achevant sur des arcades sourcilière saillantes : Mordreck est ainsi fait, un visage que d'aucun décriraient comme taillé à la serpe. Des pommettes marquées, une mâchoire carrée surmontée d'un nez angulaire achèvent de donner un aspect abrupt à son visage.
Deux yeux, plutôt petits, et enfoncés, s'incrustent dans ce faciès comme deux éclats d'obsidienne : entièrement noirs et brillants. Enfin, des cheveux de même coloris - bien que des reflets grenats soient visible lorsque le soleil s'en mêle - tombent jusqu'à ses épaules.
Une queue assez épaisse, s'achevant en mi-pointe, se balance souplement derrière lui, contribuant à son équilibre comme à son identification en tant Tiefling.

Mordreck est solidement et judicieusement harnaché : une tunique en cote de maille, s'arrêtant à mi-cuisse et au-dessus du coude, sur laquelle vient s'ajouter une armure composite. Faite de plaques ajustées les unes aux autres, cette dernière couvre l'intégralité de son dos. Un pectoral du même métal protège son torse jusque sous son sternum. La jonction entre le dos et le torse se fait au niveau des épaules, à l'aide de larges et épaisses spalières. Ses avant-bras sont quant à eux protégés à l'aide de bracelet de cuir qui auraient convenus au travail d'un forgeron.
Un solide ceinture de cuire garnie de poche ceint sa taille, et aide au support des protections de ses hanches.
Un pantalon de cuir souple disparaît sous des jambières démarrant mi-cuisse, et s'achevant aux chevilles. Enfin, de solides bottes de chasses complètes sa tenue de combat. Cette tenue le protégeait dans sa puissante façon de combattre, et laissait toute fois place pour ce qu'il restait de sa souplesse raciale. Il n'était plus ni aussi preste, ni aussi agile que l'étaient la majeur partie des Tiefling, plus encombré qu'il était de ses muscles saillant. S’il avait perdu leur légendaire rapidité, il les surpassait dans le Domaine de la force. Et de beaucoup. Mais il restait plus souple et agile que la moyenne des humanoïdes comme des humains.


Caractère : C'est ici que toute l'histoire commence en réalité. Mordreck est téméraire. Téméraire et libre. Mordreck n'a peur de rien. De rien. Malheureusement, la peur constitue un élément nécessaire de l'instinct de survie. Mordreck ne sait abdiquer, ne sait reculer. Une force de caractère hors du commun, une volonté sans commune mesure meuvent cet homme pour lequel le seul danger qui existe s'appel le renoncement.
Outre ce caractère que certain qualifie de suicidaire, d'autre de stupidité bornée, se cache un Tiefling libre avant tout, et perpétuellement optimiste. Il est capable de sourire au milieu de la tourmente, et de rire au nez de la mort. Un mental d'acier qui lui autorise une relative inconscience, la force de tout oser et de jouir d'une liberté assez méconnue de son espèce.
Mordreck est libre. Libre de la peur des Anges, libre de choisir sa vie. Liberté qu'il défendra jusqu'au bout du monde.
Ce caractère l'a mit au ban des siens, pour lesquels la discrétion est un art, et la fuite une seconde nature.


Histoire : Il n'y a que peut a dire le concernant. Du moins peu de fais marquant. Le principal étant la mise à mort de nombreux membres de sa famille. Ils venaient de trouver refuge sur une île plutôt sans intérêt, échappant à la poursuite de létale de l'armée du gouvernement. Ils n'y étaient pas installés depuis 3 jours que l’îlot se mit à grouiller de soldat. Et d'Anges. Ces créatures cruelles et impitoyables. Qui changèrent l'enfant méfiant et fuyant qu'il était alors en un véritable "bloc" de volonté.
Jamais il ne les oublierait tranchant vif les autres enfants. Pour les plus chanceux, ils décédèrent sur le coup, les autres achevèrent leur existence dans des gargouillis de douleurs inhumain. Lui avait survécu. Non par choix, mais par chance : il avait été saisi et traîné dans le creux d'un aplomb rocheux, à l’abri d'un adulte qui avait fait décroître la luminosité autour d'eux.
Ils n'avaient été découverts. Sans cette miraculeuse intervention, il n'y aurait eut qu'un survivant, en la personne de cet homme. Mais Mordreck ne l'avait pas vécu comme cela.
Tous avaient tenté de fuir. De se cacher. Et en dernier recourt, de se battre, sans véritable espoir de survis. Ce n'était pas la vie qu'il voulait. Ce jour là, Mordreck décida qu'il serait le premier Tiefling libre. Libre de vivre la vie qu'il voudrait. Jamais il n'accorderait aux Anges le droit de régir sa vie par la peur en leur absence. Jamais il ne leur donnerait la satisfaction de les craindre. Jamais il ne leur laisserait le loisir de le voir fuir.
Il lutterait, et il vivrait comme bon lui semblerait, sans accorder d'importance au gouvernement et à ses créatures. Les premières années, il vécut au coté de ce Tiefling qui l'avait sauvé autrefois. Quand il fut en âge de décidé de son sort, il entreprit de devenir plus fort, et de trouver d'autres Tieflings ayant les même aspirations que lui. Il quitta la communauté au sein de laquelle ils vivaient reclus, gouttant enfin à l'ivresse de la liberté.

Il passa les années suivantes à errer de-ci de-là, de petites communautés en camps de réfugiés. Partout il essayait d’insuffler un vent de révolte, de combativité et de liberté. Ce qui lui valait à chaque fois l'obligation de quitter son nouveau lieu de résidence, aux yeux des habitants duquel il apparaissait comme un danger : celui d'être retrouver par les Anges. Aux cour de ces années, il se forgea un physique aussi résistant et puissant que possible, à la mesure de la fermeté de sa volonté de vivre libérer du joug de la peur. Si les anges voulait sa peau, il ne faudrait pas l'attraper, non, mais faire en sorte que lui ne les attrape pas, eux.

Homme sociable, il vivait bien mal de se voir ainsi souvent seul, privé de toutes autres compagnies que celle de marin qu'il payait pour voyager d’îles en îles. Jusqu'à ce jour où il prit connaissance de l'existence de Clavinia : une ile sans Gouvernement, libre et fière de l'être. Il en fit sa destination, et c'est un sourire conquérant aux lèvres qu'il sauta sur le premier bateau venu qui y mettait le cap !


Profession : aucune pour le moment

Points de compétences :

Base offensive (Hache d’hast) :2
Endurance : 2
Parade : 1
Feinte et esquive : +1

20/02/2012 : reste 0.75


Dernière édition par Mordreck Dran'Leïn le Ven 24 Fév - 14:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Mordreck Dran'Leïn   Dim 22 Jan - 19:13

Bonjour et (re)bienvenue Mordreck,

Tu te lances dans un personnage difficile et gourmand en points de compétences, mais je pense que tu en es parfaitement conscient. En tout cas il a du potentiel et je ne vois aucune raison d’en refuser la validation.

Le seul détail qui m’ennuie est l’arme que tu lui a donné. À vrai dire le seul lien que j’arrive à obtenir avec google pour "hache d’hast" est une arme de World of Warcraft. Autrement la dénomination n’existe pas. Étant un peu tatillon sur le nom des armes, je t’inviterai donc plutôt à soit simplement désigner les "armes d’hast" en général, soit à faire [ton petit marché].

Sinon à part cela :

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordreck Dran'Leïn

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: Mordreck Dran'Leïn   Dim 22 Jan - 22:13

Ce sera donc une Hallebarde. Un énorme ouvre boite pour armure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mordreck Dran'Leïn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mordreck Dran'Leïn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: