AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Myssili Ean'dreing

Aller en bas 
AuteurMessage
Myssili

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Myssili Ean'dreing   Mar 10 Jan - 0:11

Prénom : Myssili
Nom : Ean'dreing
Surnoms : Multiples !

Sexe : Féminin
Race : Tiefling
Age : 21 ans

Apparence physique :

Myssili apparait au premier regard comme une jeune femme tout ce qu'il y a de plus ordinaire, avec deux jambes, deux bras, deux cornes... Ah, vous auriez donc remarqué cette fantaisie sur son front ; c'est que le bandana qui recouvre habituellement ces deux excroissances est pour l'heure absent, et qu'un souffle d'air en aura écarté le voile sombre de la chevelure. Vous remarquez à propos de cette dernière quelques notes colorées sur les pointes, d'une teinte rouge propre à la race éteinte des Tiefling, une teinte que votre regard retrouve encore une fois dans celui de l'inconnue ; vous la dévisagez.

L'étrangère a la pigmentation bronzée, sinon orangée, et présente un grain de beauté sur la joue droite (Oui, vous êtes quelqu'un d'observateur.). Elle n'est pas bien grande, ou du moins, pas plus que la moyenne. Sa silhouette est travaillée et laisse pressentir un bon métabolisme, ou plus probablement une tendance prononcée pour les exercices physiques. Elle s'avance d'un équilibre certain, presque félin, de l'agilité d'un être qui sait user de tout son corps pour naviguer dans le flot tumultueux de la foule. Ses habits sont sombres, discrets, et ne recouvrent parfois pas sa taille ou ses jambes lorsqu'elle peut profiter d'un peu de chaleur du soleil. Ces étoffes sont justement serrées au corps et n'expriment aucune richesse. Selon les moyens en sa possession et le climat, une lourde cape ou un manteau bien chaud peuvent s'ajouter à l'ensemble. Toutefois, rien de superflu.
Concernant son visage, eh bien, la Tiefling est plus expressive qu'elle ne voudrait le paraître. Un regard songeur, un sourcil arqué, une morsure à la lèvre, les signes qui la trahissent ne sont pas rares et font d'elle une potentielle très mauvaise négociatrice. Cela dit, méfiez-vous des mimiques jouées.

Caractère et défauts:

Rassurez-vous, la jeune femme que vous voyez là n'a rien d'un être diabolique ayant pactisé avec quelques obscurs démons. Elle semble même de prime abord une personne curieuse, bien qu'habituée à une juste méfiance. Trop longtemps éduquée dans un monde comme placé sous une épée de Damoclès, Myssili a régulièrement l'impression d'étouffer sous une sorte de contrainte propre à sa race, un quelque chose comme "cache toi à jamais ou la mort te frappera". Elle a ainsi appris que, sous la sagesse évidente de ce genre de paroles, se cachait un avenir vide et dénué de toute fantaisie qui pouvait à peine valoir à la vie la peine d'être vécue. Ainsi donc, elle déambule, elle explore, elle recherche l'aventure et tout ce qui pourrait éloigner de son esprit l'éreintante fatalité que les Anges ont placé sur son nom. Cela lui a donné un petit coté farouche, qu'on pourrait voir notamment lors des rixes de taverne où elle aurait tendance à parier sur sa propre victoire face à des adversaires ivres, et humains (oui, elle n'est pas très courageuse). Autant dire que moralement parlant, elle est loin d'être la personne parfaite et se confond ainsi sans trop de mal dans toute la pègre environnante, qui n'intègre en son sein qu'un code d'honneur très relatif et réinterprétable.

En ce qui la concerne, elle essaye d'être fidèle à son entourage, n'entrevoyant que trop bien les faiblesses d'une femme isolée dans un monde de brutes, majoritairement masculines. Elle n'aime pas beaucoup la compagnie de gens trop éduqués, et s'y mêle d'ailleurs très mal. En revanche, elle peut faire preuve d'une incroyable bonne volonté lorsqu'il s'agit de s'intégrer dans une bande de malfrats peu recommandables, quand bien même n'espère t-elle pas voler et taillader toute sa vie pour se faire un nom. Ses compétences dans le maniement des lames sont aussi accidentelles que non-désirées, et le fait est étrange, mais elle en est une virtuose à son grand regret. Il est après tout des gens qui vivent très bien de leur talent pour la couture, la maniement des aiguilles étant certainement moins dangereux que celui d'un coutelas. Malheureusement, une fois emportée dans l'action, il est difficile pour la Tiefling de nier qu'elle n'en reçoit pas une certaine ivresse, et ne provoque pas parfois la malchance pour sentir de nouveau l'adrénaline... Une tendance suicidaire, en somme.


Histoire :

Les navires n'ont jamais été porteurs de bonnes nouvelles pour la petite communautés de Tieflings dans laquelle à vécu Myssili. Quand ils arrivaient, la crainte de voir débarquer un contingent de la marine était toujours forte, et les oiseaux dans le ciel devenaient subitement les spectres des anges, avec leurs armes maudites. Réfugiés dans des habitations temporaires dans les montagnes, ou en pleine forêt, les membres de la tribu meurtrie n'ont emprunté les eaux que pour changer d'île, lorsque l'implantation de nouvelles colonies et le déploiement de patrouilles les y obligeaient. Ils s'enfoncèrent ainsi dans les méandres de l'océan tant et si bien que le stress, la peur et l'amertume achevaient le travail de sape du moral, créant alors des conflits internes que la solidarité fraternelle ne suffisait pas à éteindre. Non, Myssili ne vécu définitivement pas dans un cadre propice à l'épanouissement.

Les membres de sa famille, du nom d'Ean'dreing, n'étaient pas très influents au sein de la communauté. Leurs tâches étaient plutôt tournées vers la cueillette, la chasse, et les autres activités quotidiennes qui faisaient vivre le clan. Quand Myssili, leur fille, atteignit sa quinzaine et gagna en souplesse physique, elle se démarqua du groupe d'enfants par une dextérité étonnante et un certain talent pour éviter les projectiles (des fruits à coque molle) qui faisaient à la fois office de jeux, et d'entrainements pour la jeunesse. Déjà toute jeune, le maître mot qu'on lui répétait était de savoir fuir.
Comble de malchance, le maître d'arme de la troupe remarqua qu'elle savait aussi se battre. Elle rejoignit ainsi le cercle très réservé des apprentis du maître, et apprit de son expérience les plus habiles façons de se déplacer, louvoyer, et porter de sournoises attaques à ses assaillants. Quand elle échouait ses feintes, des bleus se formaient sur ses épaules et ses jambes, endolorissant son corps pendant des semaines sous les courbatures et les ecchymoses. Quand elle réussissait à atteindre sa cible, elle n'éprouvait alors tout juste qu'une brève satisfaction, celle du travail bien fait. Ce qu'elle appréciait en revanche par dessus tout, c'était ce moment indistinct, où l'échange était amorcé, les deux adversaires se mouvant de façon à créer une opportunité, placer une frappe, céder l'initiative pour se mettre en parade... La sensation en était grisante. Mais la victoire n'éveillait qu'à peine sa compétitivité, ce n'était pas sa finalité, et cela frustra grandement son mentor qui abandonna pratiquement son enseignement quatre ans plus tard, trouvant de meilleurs élèves sur lesquels s'investir.

Elle devait avoir vingt ans lorsque le souffle de l'aventure lui titilla les narines au moins autant que l'ennui la faisait languir. Écartée du cercle privilégié du maître d'arme, elle avait du reprendre une bonne partie des activités quotidiennes du clan, ne participant plus qu'aux entrainements hebdomadaires collectifs, les tensions entre certaines familles rendant ces moments de plus en plus pénibles. Quand l'absence évidente d'avenir devint trop pressante, l'asphyxiant chaque jour un peu plus, Myssili vint s'écrouler au pied de ses parents pour leur avouer son désespoir et l'irrépressible appel que le monde extérieur lui adressait. Elle voulait voir de ses propres yeux s'il n'y avait pas d'autres ouvertures possibles, d'autres desseins pour un peuple décimé et en proie à sa propre paranoïa.
Comme le désespoir n'avait pas encore rongé leur âme et que la sagesse les habitaient encore, ils consentirent à la laisser partir si elle acceptait de rester encore un an pour qu'ils lui apprennent comment se cacher aux yeux du monde, et l'instruire des rudiments des cultures extérieures, un apprentissage qu'elle n'avait pas encore pu avoir. Croyant d'abord à une ruse polie pour lui faire oublier son désir, la jeune Tiefling accepta finalement cet échange et garda en elle son amer impatience les quatre saisons suivantes. Elle apprit quelques rudiments de géographie, du monde de l'Homme et des dernières bribes de son histoire qui ont caractérisé le monde connu, et reçu par ailleurs quelques leçons pour s'effacer aux yeux des autres en dissipant sa présence. Au fil de ces séances, la jeune femme se rendit compte malgré elle comme l'univers était compliqué et vaste, à quel point toutes ces notions lui seraient utiles, et combien d'autres lui manqueraient cruellement... Mais quand vînt l'heure quasi inespérée du départ, le doute laissa place à une franche détermination.
Les voyages formeraient sa jeunesse.

Compétences :

Raciales :
Agilité (2)
Furtivité (1)

Communes :
Bases Offensives : Lames courtes (2)


Profession : ... Selon ce qui sera trouvé en débarquant ?


Dernière édition par Myssili le Mer 11 Jan - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Myssili Ean'dreing   Mer 11 Jan - 2:50

Bonsoir, Myssili, sois la bienvenue sur Maynlie !

Ma foi, on dirait que c'est un personnage plutôt bien construit que tu nous proposes là. Avec une fiche bien écrite, en passant... Et comme je vois que tu as modifié le seul point qui me gênait à la première lecture, je ne vois pas plus de raisons de te faire attendre davantage.

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Myssili Ean'dreing
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: