AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sergueï Présentation

Aller en bas 
AuteurMessage
Sergueï

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Sergueï Présentation   Jeu 1 Sep - 21:04

Prénom : Sergueï

Nom : Radpoti ... kof kof Radpotistinov.

Surnom : L'vieux, l'ancêtre, enfin j'en ai à la pelle d'autres surnoms aussi sympas.

Sexe : Homme

Race : Homme

Age : J'ai arrété d'compter à 70.

Apparence physique :

C'est sûr, les années t'ont pas arrangées. A une époque t'en faisais tomber des dames. Aujourd'hui tes années se comptent au nombre de rides au dessus de tes yeux. D'ailleurs ces yeux commencent un peu à se fermer tous seuls, à ramollir. Quand tu penses qu'avant, tu pouvais faire chialer un gosse rien qu'en le fixant de tes deux pupilles...

T'as beau t'maintenir, faire toujours du sport, c'est plus de ton âge. Et pourtant tu t'bats chaque jour pour garder du muscle et un peu de vigueur. Tu caches les rides de ton front sous une longue barbe blanche, parce que non, il te reste plus un ch'veux coloré. Mais pourtant tu gardes l'allure d'un gosse de dix ans. Les épaules en avant, tu bombes le torse. Oui mais voilà t'as perdu quelques centimètres, ton crane se dégarnit un peu plus chaque jour, et on pourrait continuer.

Depuis tes dix neuf ans, y'a peut être un truc qu'a pas changé, c'est ton look de bohème.
T'aurais pu troquer tes vieux shorts troués contre quelqu'chose de plus classe, mais t'y tiens bien de trop pour les jeter. On va pas dire non plus que ta vieille veste en laine te va bien. D'puis le temps, elle en a perdu d'la couleur. Ses longues lignes bleus sont devenus grises et et le reste censé êre blanc, bah tu pourrais pas dire de quelle couleur c'est, mais c'est pas du blanc. Elle te quitte quand même quasiment jamais cette marinière. C'est sûrement sa poche interieure et son ouverture facile qui te plait.
Dessous, tu portes toujours un vieux haut de tissus fins et sales, jamais le même, mais toujours sale. Des signes de révolutionnaires aux sans motifs, t'en as à la pelle de hauts, alors pourquoi t'en as aucun de potable? Tu t'en fous c'est ça? T'as pas quitté la bourgeoisie pour te faire emm*** sur une question de mode ?! Ton coté vieux raleur ultra violent qui ressort en somme.

Caractère et défauts :

Oh toi, il n'y a pas à dire, t'es une grande gueule. A croire que que tu voudrais détruire le monde à coups d'insultes. Forcément t'as jamais réussi, mais c'est pas faute d'avoir essayé. Le peu de personnes qui te connaissent te l'accorderont, tu t'es un peu calmé avec l'âge. Ils te diront aussi que t'as bien fait, parce qu'autrement une croix porterait ton nom depuis longtemps. Tu te rappelles? Quand tu te mettais à injurier une vingtaine de pirates en même temps et que tu leur fonçais dessus? T'avais vraiment l'cul bordé de nouille, tu t'en sortais toujours. Tu te cassais une dizaine de côtes, passais une semaine à l'hosto et le lendemain tu recommençais.

Ah ça pour avoir la haine, tu l'avais! Bien sûr tu l'as toujours, cette envie de détruire la moitiée des personnes que tu croises. Mais... tu t'retiens, t'es trop vieux maintenant. Tu en serais presque lasse, de te battre. Parfois tu réfléchis même à t'ranger, à finir au placard comme on dit, mais ça serait trop triste hein? A quoi bon vivre si tu sers plus à rien?

C'est vrai que si t'avais une famille, tu te serais posé avec elle. Mais voilà t'as sûrement quelques gosses éparpillés, mais tu sais pas où. C'est vrai qu't'a voyagé, batifolé, mais t'as jamais pu rester. La famille, ça t'a toujours fait flipper, même si tu te l''avoueras jamais. Enfin avoir quelque gosses quand même, ça doit être quelque chose ... Parfois t'en imagines d'aussi bêtes que toi et ça te fait marrer. T''aurais des fois, aimé être quelqu'un d'posé, pouvoir supporter d'rester au même endroit, sous un même toit. Mais au bout d'quelques mois, ça te viens comme une envie d'pisser, et tu remontes sur ton bateau. Cette fois la mer t'as appelé et tu ne reviendras pas. A quoi bon dire au r'voir? T'en as brisé des coeurs, mais d'un côté l'tient doit pas être mieux, il ne faut pas se leurrer. T'as toujours eu la rage et tu l'emmèneras au fond de ta tombe.

Histoire :

T'es né loin d'ici toi. D'ailleurs tu voudrais retourner là bas que tu retrouverais pas la route. Tu te rappelles de quelques souvenirs de ton île natale, quelques brides et encore, c'est un grand mot ...

Y'a quand même quelques trucs dont tu t'souviens, et qui te font toujours marrer. Ou pleurer.

Spoiler:
 


-------------------------------------

T'as à peine dix printemps que t'es déjà la racaille des bacs à sable. Quand on t'énerve, c'est à coups de poings que tu réponds. Et tes coups de poings, ils font mal ...Non pas mal physiquement hein, mais c'est juste que quand tu t'bats, t'as tendance à oublier qui tu es. Parce que oui, quand on a les parents que t'as, on s'écrase et on est adorable. Sauf que toi, tu refuses de t'écraser, et plus tu t'en prends par tes parents, plus tu te rebelles. Tu t'en rends compte au moins ? T'es un peu comme un cheveu sur la soupe, tu salis le tableau. Tes géniteurs t'avaient tracés un avenir, toi tu t'amuses à le détruire. Qui à part toi aurait refusé de vivre en tant que noble ? Pourtan,t de temps en temps t'écoutes les cours, et ça te plait. C'est juste que t'as pas envie d'être comme toutes ces enflures, à rester cloîtré dans un chateau toute ta vie. Toi t'as le sang qui bouillonne, tu insultes, tu te bats et t'as que dix ans. Tu vas jusqu'à pourrir la bonne réputation qu'avaient tes géniteurs. Ils essayent de te calmer, tentent de t'enfermer, te donnent un nombre incalculable de coups. Mais tu résistes, encore, et encore.
Tu resteras toi, car déjà à cet âge, t'as comprit qu'ils ne vivent pas vraiment. Ils ne se voient qu'à travers le regard de leurs voisins.
Dans la glace, ils imaginent ce que verront les autres nobles. Quand ils s'habillent, ils pensent à la couleur préférée de ceux qu'ils côtoieront. Tout ça, ça te fais vomir.
T'aurais même pas assez de bile pour leur montrer le dégout qu'ils t'inspirent.

-------------------------------------

A quatorze ans, tu commences à fuguer pendant de plus en plus longs moments. Tu te réfugies dans des bars, des tavernes, où tu écoutes les pochards et brigands. Tous les coins malfamés de la ville, tu les connais. Tu te fais des amis qui ont dix ans de plus que toi. La plupart ont été pirates et ils ont plein d'histoires à débiter. Un amas de mensonges ou la vérité? A vrai dire, tu t'en contrefous. Le plus important c'est que ce qu'ils disent, ça vend du rêve. Eux ils sont libres, font ce qu'ils veulent et t'en crèves de jalousie.

-------------------------------------

Au bout de quelques jours, tu retournes toujours chez tes géniteurs, parce qu'au fond, c'est eux qui t'ont fait. Une partie de leurs sermons est passée, une infime. C'est la partie comme quoi les enfants doivent aimer leurs parents. Ils ont beau être irréfutablement violents, totalement écervelés, tu réussiras à leur faire comprendre. T'as même pas quinze piges, tu veux parler politique avec des adultes, et tu t'rends pas compte du ridicule? T'as toujours pas compris qu'ils ne changeront jamais, tu restes encore un gosse naïf.

-------------------------------------

T'as maintenant vu une petite vingtaine d'hivers passer. T'as toujours pas changé. La semaine dernière tu t'es encore battu. Le problème c'est que là, le bourgeois tabassé, il n'a pas qu'un oeil au beurre noir. Des passants l'ont découvert dans un endroit sordide, à moitié mort. A son réveil, il ne se rappelait rien. La débile de flicaille en fait toute une histoire. Toi tu t'en fous, le portrait robot est vraiment moche, ça t'ressemble à peine. Le gars, tu pensais l'avoir laissé mort, et tu te surprends à t'en vouloir que ce ne soit pas le cas. Tu t'en souviens de la raison de cette bagarre? Ce sale gosse de riche s'amusait à tabasser tous les non-nobles sous prétexte que c'était le fils du roi, ou quelque chose du genre. Quand t'as commencé à vouloir l'frapper, il s'est planqué derrière ses gardes du corps. Ils étaient nombreux ces cons. Et plutôt balèzes. Mais t'es pas du genre à prendre peur comme ça, alors t'as foncé dans l'tas. Un des gorilles s'est avancé vers toi. Ah c'lui là, il t'a fait peur avec son sourire à faire pâlir le plus gros des marins ... C'était pas un manchot avec son couteau, il aurait pu t'avoir mais t'étais bien d'trop énervé pour te laisser faire. Tu esquivais comme un fou ses coups qui partaient à grande vitesse. Dès que tu l'as vu baisser sa garde, t'en a profité pour lui asséner un bon coup dans l'estomac. Sauf que fallait pas rêver, les autres gardes du corps ont réagis. Tu t'es vite retrouvé à te battre comme un fou contre une dizaine de gorilles. T'as beau être plutôt fort quand il s'agit de cogner, là, tu ne faisais pas l'poids. Au bout d'une petite minute tu t'es fait mettre à terre par une attaque plus forte que les autres. Heureusement t'avais des fans. A croire que tous les habitants n'attendaient que ça, ils se sont tous rués vers toi pour t'aider. Ils étaient une trentaine facile, et ont foncé vers la demi douzaine de gardes. Quand tu t'es réveille, un grand nombre de civils se battait contre les gardes. La moitié d'entre eux s'était déjà bastonnée avec toi, mais leur estime pour ta personne était montée d'un coup. Grâce à toi, ils allaient pouvoir massacrer ce p'tit fils du roi qui les humiliait tant.

A la fin du combat, tu pouvais plus compter l'nombre de cadavres par terres, toi t'étais encore debout mais bien amoché. Ton visage était recouvert de sang et tu savais même pas si c'était l'tient. T'as regardé l'fils du roi un court instant.

Bien sûr tu t'en es occupé. Mais le problème, c'est que tes parents se doutent du coupable. Ils t'ont vu rentrer en sang, les habits en lambeau.

-------------------------------------

Là, tu l'sens mal,. Tu t'rends compte que t'as quand même tabassé un gars de la couronne. Et puis, les dommages collatéraux sont plutôt élevés ...Tes parents laisseront pas passer c'coup là. T'as toujours réussit à passer entre les mailles du filet, mais cette fois, t'as attrapé un trop gros poisson.

-------------------------------------

Le lendemain

Ca fait un moment que tes parents discutent dans leur chambre, en sourdine. C'est bizarre, d'habitude t'entends toujours toute leur conversation, mais là, rien. A peine un chuchotement. Mû par un pressentiment, tu t'approches de la porte, à pas feutrés. Tu glisses l'oreille contre le verrou, et te concentres pour écouter.

_"Là, il est vraiment allé trop loin, il faut le dénoncer ...

_Mais... c'est notre fils ...

_Non, non et non, on va pas supporter ça plus longtemps. On a tout ess...."

T'écoutes pas la suite, ça sert à rien. Pis à force de chercher la mouise, on la trouve. C'est déjà un miracle que t'ai pas finit dans un trou vu toutes les embrouilles que t'as cherché.
La moitié de la ville voudrait voir ton corps criblé de balles.

Dans ce genre de situation, faut pas polémiquer, ni être trop bête. T'as beau avoir tous les défauts du monde, t'as cette qualité d'avoir ton cerveau à peu près en place. Tu rassembles quelques affaires, discrètement et sans te faire entendre des géniteurs. Tu sais où ils cachent l'argent gagnée d'la journée. Tu prends l'enveloppe posée dans le quatrième placard de la cuisine. Maintenant, il te faut partir loin, t'as assez de billets pour survivre un bon mois, et tu peux facilement voler un bateau de pêcheur. C'est ce que tu fais. C'est le milieu de l'après midi, alors les p"tites coques sont là. Leurs proprios sont partis pécher avec toute la nuit, et maintenant ils ronflent dans leurs pieux ou cuvent leurs alcools. Et puis, le port où sont mis les navires de présence se trouve d'l'autre côté de la ville, en amont de la rivière. Grâce à ça, l'endroit où tu rends est complètement désert. Même pas un marin trop beurré pour se rendre compte qu'il n'aura pas l'temps de poser son cul dans son lit avant de r'tourner bosser. T'as d'la chance, c'est rare.

-------------------------------------

Tu montes dans la première coque que tu vois. Quatre ou cinq heures plus tard, te voilà à l'embouchure du fleuve. Tu entres dans l'océan et commence le premier d'une longue série de voyages en mer. Par obligation tu d'viens pêcheur, histoire d'avoir quelqu'chose dans la bouche. Tu vogues comme ça un long moment. La barque se dirige toute seule et tu t'en contrefous un peu à vrai dire. Après tout, tu n'sais même pas où aller. Au bout d'un moment, tu t'arrêtes sur une île où tu y vends d'la poiscaille pêchée la nuit. Le jour où t'en as mare, tu montes sur ton bateau sans te retourner, et tu pars pour de bon. tu feras ce manège pendant cinquante ans. De temps en temps tu t'embarqueras sur un bateau pirate, histoire de foutre sur la tronche avec quelques enflures. Y'a rien d'mieux que ça pour te calmer. La castagne.

-------------------------------------


Aujourd'hui t'as plus de soixante dix piges. Depuis plusieurs semaines maintenant, t'es en mer. Il te reste plus d'eau d'puis un moment et tu passes ton temps à dégobiller. C'est con tu t'dis, c'liquide, t'en as à perte de vue, et pourtant tu peux même pas boire sans en être malade. La vie est mal foutue quand même. C'est peut être ton heure, les nouilles se sont barré d'tes fesses, ta bonne étoile t'as quitté. A moin que ... Une île, tu crois rêver, t'y croyais plus depuis longtemps, mais là, tu vois à l'horizon, y'a une île.

Profession : Pêcheur.

Points de compétences :

Navigation : Marin (2)=> Orientation en mer.(1)

Physique : Endurance (2) => Dur-à-Cuire.(1)

Voilà, à vous de me dire ce qui ne va pas!


Dernière édition par Sergueï le Mer 26 Oct - 2:02, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   Sam 3 Sep - 2:02

Bonsoir, Sergueï, et bienvenue sur Maynlie !

Alors je vais commencer par une remarque générale : tu fais beaucoup de fautes, qui peuvent rendre la lecture moins agréable. Parfois, la prononciation même n'a rien à voir, ou bien tu sembles confondre des mots ("Mugis par un préssentiment" ? Ou "Mû par un pressentiment" ? Ces deux verbes n'ont pas du tout le même sens. ^^"). Ce serait bien que tu arrives à améliorer ça : n'hésite pas à te servir des outils de ton ordinateur, voire de ceux qui existent en ligne, pour t'aider.

Si on en vient à la fiche elle-même, maintenant, j'ai d'abord un très léger souci avec les vêtements : des jeans et des tee-shirts, ça correspond moyennement à l'univers de Maynlie, je trouve... Surtout si ton perso a vécu si loin du Continent, donc dans un pays qui ne bénéficiait même pas des progrès inhérents au steampunk. Là encore, c'est juste un détail, mais bon...

Sur l'histoire, même en admettant toute la chance que Sergueï semble avoir eue en de maintes occasions, je dois admettre que je suis assez surpris que le propre fils du roi ne soit même pas un peu mieux protégé quand il sort en ville pour tabasser des gens (et donc risquer de se faire tabasser aussi). Je veux dire, c'est une société très extrémiste que tu proposes, il est donc probable qu'il y ait de la violence à l'encontre de ceux qui ont toute la richesse et tous les pouvoirs... Faudrait voir à ce qu'un des principaux représentants de ce pouvoir soit pas non plus si facile que ça à avoir.

Sinon, pour parler des compétences... Tu mentionnes à un moment que Sergueï a fait des études de médecine dans sa jeunesse : ça supposerait probablement quelques points en Connaissance et en Médecine, à mon avis.

Ah, et oui : quand tu indiques tes compétences, indique le niveau de maîtrise, pas le nombre de points investis : ce sera tout de même plus pratique pour se faire une idée des capacités du personnage.

Voilà, il me semble que c'est tout ce que j'ai à dire pour l'instant, je te laisse donc corriger ta fiche tranquillement. N'oublie pas de prévenir quand tu auras fini d'éditer. ;)

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergueï

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   Lun 5 Sep - 13:33

Yop yop yop.

Alors voilà, j'ai essayé de tout corriger ce qui était marqué, c'est vrai que pas mal de fautes traînaient, j’espère que moi et Bon Patron les avons toutes vues.

Autrement, au niveau de son passé et de ses études de médecin, Sergueï a passé cinquante ans en mer à pêcher et à se battre. Alors même si les humains n'oublient jamais (cf les règles); ça m'aurait parut gros de lui donner des compétences intellectuelles.

J'ai préféré insister sur sa connaissance de la mer et son aptitude à se battre malgré son âge avancé.

Bon je pense que même avec tous mes efforts, il reste quelques fautes. Dîtes moi tout Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   Lun 5 Sep - 20:11

Dans l'ensemble, c'est tout de même plus lisible, merci pour cet effort. ;)

Pour ce qui est de LA bagarre, je pense que ça irait encore mieux en ajoutant que Sergueï n'a pas été le seul à réagir, du coup : à partir du moment où il s'est contre le nobliau (bon, ok, le fils du roi), c'est sûr que son escorte a eu beaucoup de mal à contenir la foule qui a suivi Sergueï dans sa lancée... Disons que ça me paraît un peu plus vraisemblable, une escorte royale étant généralement du domaine de l'élite (sinon, c'est con, quand même).

Et sinon, en tant qu'humain, tu as droit à 6 niveaux de compétences au départ : tu peux donc en ajouter un (et remettre le "Dur-à-Cuire" que tu as enlevé, par exemple).

On n'est plus très loin, allez. ;)

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergueï

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   Mar 6 Sep - 13:40



Hoy hoy!

Bon j’avoue détester ça. J'essaye de régler un soucis (l'histoire du fils du roi sans surveillance) et en crée deux autres dans la foulée.

Le 1er problème, c'est la concordance des temps. Lorsque je reste au présent ça va, mais j'ai du écrire le combat au passé, et je ne suis vraiment pas sûr de moi. Ton avis? Si ça ne passe pas, je trouverais un moyen de tout réécrire au présent.

Le 2eme problème, c'est la fin du combat. Une mini émeute s'est créée, mais Sergueï en réchappe par on ne sait quel hasard. J'aime pas, ça parait trop facile. La deuxième solution serait que l'émeute dégénère en révolution et que Sergueï profite de toute l'agitation pour s'échapper. Si ma modification n'est pas crédible, je ferais ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   Mar 6 Sep - 22:24

Pour le premier problème, ça se laisse lire, je trouve, ça ne m'a pas choqué. ;)

Pour le deuxième problème, une fois la mêlée entamée, en se débrouillant un minimum, je dirais qu'il y a moyen de la quitter et d'attendre que ça se tasse avant d'y retourner... Après, je suis effectivement pas certain que ce soit le genre de Sergueï d'éviter la baston, surtout vu la manière dont il l'a causée... Cela dit, comme tu le proposes toi-même, son instinct de survie peut le lui avoir subtilement suggéré : puisque ce point te gêne, je te laisse le corriger vite fait et je pense que je pourrai te valider ensuite. ^^

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergueï

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   Mer 26 Oct - 2:06

Bonjour bonjour.


Franchement j'ai honte. Je suis vraiment désolé, des aléas ont fait que je ne viens que maintenant finir ma présentation.

Du coup, je m'excuse encore pour le retard occasionné et viens demander si ce n'est pas trop tard pour venir rpiser sur votre bon forum.

J'ai normalement réglé le dernier problème qui trainait sur ma fiche de présentation.

Encore désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   Jeu 3 Nov - 14:21

Bon, c’est à notre tour de nous excuser pour le retard. Les MJs ont été très occupés ces dernières semaines.

Bien évidemment tu peux t’intégrer au forum peut importe le temps mis pour finaliser ta fiche. Donc, le dernier détail étant réglé, je ne vois aucune raison d’allonger encore un peu plus le délai de ta validation. Encore que… y a bien une petite faute d’accent que j’ai repéré quelque part… ;)

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]


_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergueï

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   Sam 5 Nov - 18:18



Merci beaucoup, et pas de soucis pour le temps d'attente, ça m'oblige me consacrer à l'IRL, c'est donc tant mieux xD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sergueï Présentation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sergueï Présentation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: