AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Bassin de carrénage de l'Envergure

Aller en bas 
AuteurMessage
Jimmy Phénix
Canarticho
Jimmy Phénix

Messages : 63
Date d'inscription : 01/07/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeJeu 1 Sep - 0:48

Jimmy se baladais sur les quais, flânant de ci de là en saluant quelques personnes sans raisons apparentes. Il saluait toutes les bonnes gueules. Les plus sinistres comme les plus élégantes. Tous étaient de potentiels interlocuteurs, et il allait devoir passer le temps sur Clavinia pendant un bon moment. Derrière ce masque de bonne humeur tournait des méninges calculatrices où s'échafaudait des projets. Des projets de conquêtes.

*En attendant, il me faut mon oiseaux des flots et il ne saurait ressuscité de ses cendres tout seul.*

Sans compter son équipage qui attendait qu'on daigne les remorqués à bon port, ni la solde de leurs jours en mer. Ils les avaient laissé la veille tout près de Clavinia. La question était: devait-il d'abord trouver un contremaitre naval, ou une troupe de rameurs pour remorqué l'Envergure? Recruter une floppé de marin, ça prenait du temps. Mais arriver avec un bateau qui prenait encore l'eau dans le port sans pouvoir trouver une place à quai, voilà qui allait se révéler plus problématique. Mais si on avait de l'astuce, certains soucis devenait d'une simplicité enfantine. Et Jimmy en avait. Il s'approcha d'un navire qui finissait de déchargé et héla un marin. L'équipage finirait bientôt sa corvé, et allaient probablement jouir de leurs soldes ensuite.

« Hé l'ami, vous venez d'où? Ça vous dirais d'arrondir votre paie avec un petit bonus? »

Quelques pièces gagné facilement devraient alléchés leurs babines de marins. On était à Clavinia, une bonne partie étaitdes pirates, donc la loi de l'argent prévaudra toujours. Bon, il y a aussi le devoir de sortir des camarades d'un sacré pétrin, même si Jimmy doutais que l'humanitaire, tout ça, c'était vraiment de leurs ressort. Il fit une offre en bon vieux marchand radin manipulateur. La somme était modique, mais pas assez pour que ça ne vaille plus la chandelle. Il les laissa trouver de de quoi gagné leurs croûte -comme des embarcations, des rames et des cordes: ça pouvait toujours être utile, sauf s'ils voulaient tenter le coup de la natation.-

*PAR-FAIT! Maintenant il ne me reste plus que la partie du bassin de radoub.*

En longeant les quais, il devait forcement trouver son bonheur. Il se mit a marcher, louvoyant dans la cohue du port, et continuant son manège de salutations d'inconnus. Le soleil déclinait, il sentait un léger bien être dut aux deux bières qu'il avait bus plus tôt, et s'il n'y faisait pas attention, il en viendrais presque à zigzager. A moins que ce ne soit la foule qui le forçat. Quelques pas plus loins il aperçut un navire échouer sur la rive. Il devait déjà être aux limites du port. D'ailleurs plus loin se dicernait beaucoup plus de mâts hors de l'eau que la normal.

*Vlà le cimetière des prises, et l'hopital pour mon oiseau des flots.*

Le pavé des quais s'étaient transformé en plage de gadoue. Jimmy se dirigea vers ce qui semblait être un bassin de carénage. Il y avait, où il se trouvait, deux structures de carrénage dont l'un était occuper par un bateau de pêhce. C'était l'autre qui l'intéressait. Jimmy chercha un contremaitre parmis la foule -bien plus fluide sur le chantier- qu'il trouva après quelques questions bien sentit.

*Je n'ai pas trop de temps à perdre, les hommes du quais vont bientôt être prêt, il s'agirais de pas les faire attendre, sans quoi, envolé le remorquage de l'Envergure.*

Le viellard avait des arguments à faire valoir pour avoir cette place là, et il comptait bien y mettre son navire. Il désigna du doigt la place vide en reniflant. Il n'était pas un type jovial. Pas pour le contremaitre, les affaires sont les affaires.

"Bonjour. J'ai besoin de cette place là, pour dans quelques heures, pendant plusieurs mois."

Et plus vite que ça!

_________________
Marin (3)=> Orientation en mer (2)- Endurance (6) => Dur à cuir (6) - Perception (1) - base de tir au pistolet (1) - base combat main nue (1) - maniement de la Hache (4) -
[Couleur d'écriture #006699]

La plume a assez coulé sans terrain d'entente, il est grand temps de faire parler la poudre.


Dernière édition par Jimmy Phénix le Sam 18 Fév - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

PNJ

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeDim 4 Sep - 3:29

Être intendant, c'est plus cool qu'être docker. On se sent quand même un peu plus respectable. Plus responsable, c'est sûr... Et puis plus riche, aussi, du coup... Plus important, quoi.

Le truc, c'est que c'est pas pour autant qu'on a forcément un travail de tout repos. Quelque part, ça va sans doute avec les responsabilités, bien sûr, mais quand même, c'est lourd. Plein de personnel à gérer, en plus de traiter avec tous les capitaines qui passent par le port... Non, vraiment, c'est lourd.

Tiens, bah quand on parle du loup de mer, hein... En voilà un qu'a pas l'air commode. Les vieux, c'est vraiment quitte ou double : soit ils sont sympas, tout miel, mais dans ce cas, ils sont rarement capitaines, soit c'est vraiment des aigris qui sauront comment pourrir la vie des gens.


"Bonjour. J'ai besoin de cette place là, pour dans quelques heures, pendant plusieurs mois."

Le ton employé ne laissait aucun doute : vieil aigri... Tant pis ! Lui aussi pouvait être aigri. Il était même payé pour ça, c'est dire...

Bon, plus précisément, il était payé pour gagner des sous... Et parfois, ça demandait d'accepter de se faire parler de manière aigrie... Mais pour ça, fallait déjà voir la couleur de son or, à ce vieil aigri. Après, on pourrait voir à l'écouter plus sérieusement.


« Holà, doucement, mon vieux ! Faudrait voir à être capable de payer des services qu'on demande sur ce ton ! »

Non mais c'est vrai, quoi...

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmy Phénix
Canarticho
Jimmy Phénix

Messages : 63
Date d'inscription : 01/07/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeLun 12 Sep - 20:15

Et la réponse fusa. Sa demande était pourtant clair, et il n'était pas homme à se trimbaler avec son pécule sous le coude. bon, d'un autre coté, avec ses vêtements user, il ne devait pas paraitre crédible. Mais de nombreux capitaines avaient des haillons sur le dos, et lui était le capitaine Phénix. Il changea donc d'attitude et fut tout miel, sucre d'abeille d'où perçait clairement la raillerie.

"Dites moi mon brave, rappelez moi dans quelle ville nous nous trouvons? Clavinia n'est ce pas? Quel type sensé se baladerais avec une somme permettant d'acheter trois maisons? Mais peut être que je me suis trompé, peut être êtes vous trop inconscient pour que je vous confie le carénage de mon navire?"

Et quel type serais assez fort pour trainer des coffres d'argent pour payer en une fois le service. Un minotaure pourrais le faire. Un humain dans la fleur de l'âge en démoulerait plutôt des bulles carrés et parfumé. Dans tout les cas, le contremaitre n'étaient pas en passe de réaliser cette prouesse.

*Il doit d'ailleurs gagner une somme assez faible comparé à l'argent comptant qu'il reçoit.*

Jimmy avait vérifié, dés après l'accrochage ayant mit l'Envergure en lambeaux, que ses richesses étaient toujours à bord. Elles avaient effectivement bien prit l'eau, mais l'argent n'a pas trop tendance à rouiller. Si cela s'était avéré, il aurait fallut louer un navire, retrouver quelques îles où, tel une sauvegarde, il avait enterrer une ou deux caisses. Il y a bien les banques, mais le soucis des banques, c'est qu'elles ne se trouvent pas sur toutes les îles. On peut leurs dire "mais votre concurrent là, ben il a mon argent" ben elle vous en donnera pas. Et ils vous ont bien arnaquer. Tsk.

*Faudrait-il aussi que je retrouve l'île en question.*

Ben ouais, il en était bien venus à oublier comment rentrer chez lui. Quelques coups de canons au mauvais endroit, sur la boite à carte de navigation, et voilà tout éparpiller, dont quelques unes aux quatre vents.

_________________
Marin (3)=> Orientation en mer (2)- Endurance (6) => Dur à cuir (6) - Perception (1) - base de tir au pistolet (1) - base combat main nue (1) - maniement de la Hache (4) -
[Couleur d'écriture #006699]

La plume a assez coulé sans terrain d'entente, il est grand temps de faire parler la poudre.


Dernière édition par Jimmy Phénix le Sam 18 Fév - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

PNJ

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeMer 18 Jan - 23:16

[HRP : Je sais, j'accuse un très léger retard sur cette réponse, toutes mes excuses pour t'avoir forcé à patienter le temps de l'aventure qui me prenait vraiment beaucoup de temps. ^^" Bon, tu es remonté dans mes priorités, du coup, si ça peut te consoler... =p]

De toute évidence, le vieil aigri allait lui donner du fil à retordre... L'intendant devait bien lui reconnaître qu'il avait raison, mais quelque part, il oubliait que même la ville des pirates proposait des moyens pour transportait de l'argent en toute sécurité. D'un air blasé, il répondit :

« Ce sera pareil partout, hein : si vous êtes assez sage pour ne pas porter vous-même votre argent, on vous demandera tout de même de prouver que vous pouvez payer. Vous avez un document de la BORDEL, peut-être ? »

« Et pourquoi je devrais avoir un document de la BORDEL ? Je viens de te dire que mon bateau n'est même pas encore à quai, crédiou ! »

Bon, même si c'était un peu étrange d'arriver au port avant son bateau, cela pouvait arriver... Et c'est vrai que cela impliquait généralement que le bâtiment se fasse réparer, si c'était encore possible. Cela étant, il était un peu difficile pour un intendant de réserver ainsi une place sans avoir aucune garantie dans l'immédiat.

« Écoutez, je veux bien faire un effort, mais vous n'avez pas précisément l'air d'avoir les moyens de louer une place pendant plusieurs mois. Si vous pouviez montrer votre bonne volonté, je pense que cela simplifierait les choses, n'est-ce pas ? »

« Hé ben, voilà que maintenant on m'insulte ? Croyez que c'est une blague ? Je suis le Capitaine Phénix et à ce titre, j'ai un navire. Si je dis que j'ai besoin de cette place, c'est pas pour des clopinettes. Je veux pas vous apprendre votre métier, mais me semble que l'navire, en cas d'impayé, c'est déjà une monnaie de change. Donc l'est libre ou pas ? »

* Ouais, sauf que ça coûte pas mal de réparer un navire. J'aimerais bien au moins voir la gueule qu'il a avant d'accepter n'importe quoi... *

En accord avec ses pensées, c'est avec un grand sourire que l'intendant répondit au capitaine Phénix pour lui proposer une solution.

« Et ben vous voyez que vous pouvez faire preuve de bonne volonté quand vous voulez.
La place que vous vouliez est déjà réservée par un autre client... La deuxième, en revanche, devrait être libérée dès demain : si ça vous convient, on prendra votre rafiot à ce moment, on réglera les détails en temps utile. »


« Mouais. J'ai comme l'impression que ma bonne volonté, c'est de me forcer à faire votre boulot à vot'place. Et pourquoi vous donnez pas la place qui va se libérer demain au client qui a réservé, hein ? »

« Parce qu'il a payé d'avance, tout simplement. »

* Et bien sûr, toi t'arrives là avec pas un sou vaillant et tu voudrais que je te laisse la place, hein ? *

L'intendant devait vraiment faire appel à ses ressources de diplomatie pour garder son calme. Ce vieillard était décidément bien exigeant pour un type qui n'avait rien de concret à offrir dans l'immédiat...

« Ah ouais? Et il a payé d'avance pour cette place en particulier ? Parce que, à vue de nez, les deux se ressemblent pas mal, hein ? »

Accessoirement, il ne semblait pas comprendre que le nombre de places que l'intendant gérait était assez limité et que ça lui faisait déjà bien assez de boulot malgré tout. Faire des efforts, d'accord, mais pas si ça devait lui coûter une clientèle déjà acquise.

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmy Phénix
Canarticho
Jimmy Phénix

Messages : 63
Date d'inscription : 01/07/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeSam 18 Fév - 0:01

Exaspérant. Il était exaspérant. Exactement le genre de type que le capitaine avait du mal à supporter. Un commerçant imbue de lui même, et incompétent par dessus le marché. Pourquoi fallait-il qu'il faille que ça tombe toujours sur le coin de sa pomme, hein? Pouvez me le dire?
Si la place présente avait été réserver, le borgne ne voyait pas au final pourquoi ils en discutaient. Il avait pourtant été clair. Cette place, pour dans quelques heures pendants plusieurs mois.

*Quand je disait cette place, c'est une place dont tu a la gérance bougre de moule! Pas celle ci en particulier!*

Si cette place là ne correspondait pas ni l'autre à coté, il aurait put voir ailleurs plus rapidement. Mais non. Il fallait que l'autre prenne un malin plaisir à lui faire perdre son temps.

« Il a surtout réservé pour avoir une place aujourd'hui. À moins que vous ne repartiez ce soir, il lui faut donc cette place-là, monsieur Phénix. »

Résumons. Le mec n'avait aucune place de libre depuis le début, et il n'était pas foutus de le dire clairement. L'un arrivait le soir même et avait payer d'avance, l'autre partais demain, et lui en avait besoin presque de suite. Sans quoi avoir rejoins le navire avant le bateau n'aura servit à rien s'il n'y avait pas de bassin de carénage pour le sortir de l'eau qu'il buvait à l'éclatement. Ce qui était sûr c'est que le type n'avait pas le sens des affaires. Peut être était-ce justement par ce qu'il ne touchait pas directement le pactole qu'il ne cherchait pas plus que ça à lui trouver une solution.

« Bon, soit on s'arrange avec un de vos deux clients soit il va falloir que je trouve un autre emplacement. Ce serait dommage pour vous, vous laisseriez filer une petite somme. »

Clin d'oeil que l'intendant ne reçut pas. Décidément les pots de vins étaient difficiles à débourser dans une ville pirate. Trop d'honnêtes gens.

« Vous savez, les navires qui ont besoin d'une place, c'est pas ce qui manque, par ici : si vous êtes vraiment si pressé que ça, vous aurez sûrement besoin de montrer la couleur de votre or.
Après, si vous vous arrangez directement avec mes autres clients, ça vous regarde. »


La moustache frémissante, Jimmy malaxa machinalement le manche de son pétoire dans sa poche. Et s'il lui explosait la cervelle sur le champ? ça pourrait peut être faire avancer les choses?
Il se sentait poireauter, là, sur le quais à proximité de l'activité frétillante du port pendant que son coucou coulait.

*Je ne l'ai tout de même pas tirer des griffes du deuxième démon des profondeurs pour le voir sombrer à quais! Je ferais sauter autant de tête que nécessaire...*

« Si vous y tenez tant, je vous invite à venir avec moi à la rencontre du navire.


Puisque vous insistez... Il ne devrait plus tarder à passer, allons l'attendre sur la digue. »

De... Pardon? De quel navire parlait-on? Comment cette andouille pouvait savoir quand son navire allait entrer à quai alors qu'il n'était même pas entrer dans la baie?
Jimmy vit l’intendant se diriger vers

« Pas ce navire-là. Le mien. Actuellement, on déploie chaloupe à la mer. Dans deux-trois heures, vous verrez la couleur de mon argent. Peut-être même y toucher... »

Quadruple clin d'oeil vrillé suivit d'un back flip arrière. Si ça ne marchait pas ce coup ci, cela voulait dire que Jimmy ne savait plus faire les clins d'oeil. C'était bien la peine de se payer un oeil de verre.

« Oh. Désolé, je ne peux pas m'absenter tout de suite : comme je vous l'ai dit, j'ai un client qui va arriver, ma présence sera nécessaire.

Le vieux renifla, désappointé.

« Je n'en doute pas. J'ai connu des commerçants plus perspicaces qui n'aurait pas craché sur une bourse à leur ceinture. Mais bon, après tout... »

Saloperie d'honnête homme. Ou bien simple idiot naïf? Non... Impossible, personne n'aurait louper ces sous entendus.

« C'est pas compliqué, j'ai pas les moyens de vous prendre aujourd'hui. Et entre nous, bonne chance si vous cherchez une place à tout prix avant ce soir. »

Comment ça bonne chance? Du chantage? Si l'Intendant ne manquait pas de clients, les clients ne manquaient pas de loueurs. La plupart des navires n'entraient en bassin de carénage qu'en cas d'avarie sévère, et pour la maintenance globale du navire. Le type ne devait pas être le seul dans un port aussi important que Clavinia. Ou alors, ce serait un bon investissement d'optimiser tout ça.

_________________
Marin (3)=> Orientation en mer (2)- Endurance (6) => Dur à cuir (6) - Perception (1) - base de tir au pistolet (1) - base combat main nue (1) - maniement de la Hache (4) -
[Couleur d'écriture #006699]

La plume a assez coulé sans terrain d'entente, il est grand temps de faire parler la poudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

PNJ

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeJeu 22 Mar - 0:09

Pour l’intendant, la situation était simple : il n’avait pas la possibilité de tout régler seul et il faudrait en parler à ses autres clients pour espérer quelque chose. Le problème, c’est que ce vieil homme semblait avoir du mal à le comprendre.

« Amenez-moi au bateau. Je vais lui parler, à votre capitaine. »

Voilà la preuve qu’il avait eu raison de rester ferme : le client semblait finalement avoir saisi qu’il allait devoir parler à quelqu’un d’autre, à défaut d’avoir de quoi payer tout de suite.

« Pas de problème, il arrive juste là... Il faut de toute façon que je règle une chose ou deux avec lui. »

Alors que le navire en question entrait dans les chantiers, l’intendant se mit en mouvement pour aller l’accueillir comme il se devait : comme il l’avait précisé juste avant, il y avait une raison, s’il ne pouvait pas s’absenter maintenant.

« Vous réglerez ces choses après que j'ai négocié avec lui. »

L’intendant jeta à Jimmy un œil intrigué (ce qui lui permit de remplacer son œil de verre) et constata, comme il s’y attendait, que celui-ci le suivait d’un air furieux. Au fond, cela signifiait qu’il était dans d’excellentes dispositions pour négocier. Et tant qu’il ne passait pas ses nerfs sur l’intendant, cela ne serait pas un problème...

Restant simplement sur le quai en attendant de pouvoir commencer réellement son travail, l’employé du port avait à présent l’esprit tranquille : en ce qui le concernait, cette affaire était plus ou moins réglée, il n’avait qu’à laisser le vieil homme aller parler au capitaine et attendre le résultat.

Le vieil aigri demanda toutefois plus calmement, avant de s’éloigner en direction du sloop :


« Qui c'est ? »

Question somme toute pas idiote, car si certains capitaines aimaient se distinguer de leur équipage en mettant leur poste en valeur, ce n’était certes pas le cas de celui-ci. Tendant le doigt en direction d’un homme qui se trouvait sur le pont avec un groupe de matelots, l’intendant répondit :

« C'est l'homme avec un foulard bleu sur la tête. Qui nous regarde, juste là. »

Autant dire qu’il n’était effectivement pas repérable au premier coup d’œil si l’on n’avait jamais eu affaire à lui...

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmy Phénix
Canarticho
Jimmy Phénix

Messages : 63
Date d'inscription : 01/07/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeMer 28 Mar - 23:21

Jimmy fulminait intérrieurement. Il n'avait pas à négocier avec un quelconque capitaine si l'autre marin d'eau douce faisait convenablement son boulot. Il lui avait semblé avoir été clair, mais tout était partis de travers. Encore cette fois, il lui avait semblé avoir été clair, et le sens profond des choses lui avait échappé. Il devait avoir un trou dans les idées, ou ne pas venir du même port.

« Vous le connaissez ? »

« Pardi ! Il a bien dû venir me voir pour que je lui garde l'emplacement ! »

Et ça continue. Jimmy eut la fugace image d'un vieillard sur un ponton mettre sa main dans sa poche, brandir un pistolet et se tirer une balle. Ce n'était pas que l'intendant lui manquait de respect au final, c'était tout simplement qu'il lui manquait des cases. Des cases qui pourraient lui retomber dessus un jour. Il s'exorta au calme et lui demanda plus simplement pour qu'il comprenne.

« Surtout ne me prenez pas pour une buse ; je parle de son nom et de sa réputation. »

« C'est le capitaine Eniatipac. Jamais entendu parler avant. »

Ah! Enfin! Il avait compris. Ils avaient réussit à formuler un dialogue cohérent! C'était fou! Mais ça ne servait vraiment à rien. Il n'était pas causant le bougre. Cela dit, un capitaine méconnus, avec le faciès qu'il se trimballait, ça pouvait dire de nombreuses choses. Il n'y avait, au final, que le nom qui sortait de l'ordinaire.

« Eniatipac ? C'est un peu exotique comme nom. Il vient d'où ? Savez vraiment rien sur lui ? Je vais pas lui demander qui est sa mère pendant, donc si vous avez une info, histoire que je le vexe pas. »

Non vraiment, histoire que finalement il confirme qu'il ne servait à rien d'autre qu'à lui mettre des bâtons dans les roues. Il y avait de nombreuses motivations aux capitaines méconnues et sans tâche. Souvent, c'était des gens qui se laissaient vivre, perpétrant leurs forfaits de temps en temps sur des proies faciles et sans ambition. Ou alors c'était une ruse justement pour ne pas se faire remarquer tellement ce qu'il faisait était terrifiant! Hahaha. Non.

« On est à Clavinia. Tant que les clients me paient, il vaut parfois mieux éviter de se montrer trop curieux.
Cela dit, il n'avait pas l'air d'un pirate sanguinaire. Et il n'a pas vraiment fait traîner les négociations, si vous voyez ce que je veux dire... »


A cette incartade, Jimmy se retourna lentement vers lui et le gratifia d'un œil pour le moins étrange de la part du borgne. Un sourire rusé naissant sur son visage parcheminé il s'empressa de dire ce qu'il pensait.

« Les apparences sont parfois trompeuses. »

Quel vieux dicton. Sans aucun doute plus vieux que l'homme qui les prononçait. En tout cas, si le capitaine Eniatipac n'avait pas fait trainer les négociations, ils devraient s'entendre. Il planta là l'Intendant et grimpa sur la passerelle. Sur le pont, c'était la débâcle totale. Pourtant dans cette cohue un semblant d'organisation régnait. Untel descendait les marchandises, Untel les sortaient, Untel allait chercher des affaires... Bref. Pourtant le capitaine Eniatipac ne se distinguait pas. Hormis le foulard bleu, son visage était assez banale, ses vêtements ceux d'un marin, et tout le reste... ceux d'un marin. Vive les foulards bleu.
Jimmy marcha sur lui en ligne droite et se planta devant.

« Capitaine Eniatipiac ? Je voudrais vous dire quelques mots, si c'est possible. En privé. »

_________________
Marin (3)=> Orientation en mer (2)- Endurance (6) => Dur à cuir (6) - Perception (1) - base de tir au pistolet (1) - base combat main nue (1) - maniement de la Hache (4) -
[Couleur d'écriture #006699]

La plume a assez coulé sans terrain d'entente, il est grand temps de faire parler la poudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

PNJ

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeVen 30 Mar - 23:28

Étonné de se voir aborder ainsi par un inconnu, le capitaine garda toutefois sa contenance : il avait vu le vieil homme au côté de l'intendant sur le quai et en déduisit que cette discussion faisait partie de la procédure... Invitant d’un geste l’inconnu à le suivre vers sa cabine, il prit malgré tout la peine de corriger sa prononciation avant de répondre, sans toutefois montrer plus de bonne volonté que ça :

« Eniatipac. Il manque encore des papiers à remplir ? J'ai dit à votre patron de régler ça lui-même. Il me semble l'avoir payé honnêtement pour ça, non ? »

« Ce n'est pas mon patron. Je suis le capitaine Phénix et il faudra reporter la mise en cale sèche de votre navire demain. C'est primordial. »

Le moins qu’on puisse dire, c’était que le vieux n’y allait pas par quatre chemins. Ça évitait peut-être de perdre du temps à l’occasion, mais ça risquait aussi parfois de contrarier un peu ses interlocuteurs. Et ça ne manqua pas : l’homme au foulard bleu eut l’air froissé. D’ailleurs, son front aurait bien eu besoin d’un coup de fer à repasser à cet instant, mais il se contenta apparemment de demander froidement :

« Pourquoi ça ? »

« Mon offre a dû supplanter la vôtre, mais laissez-moi vous expliquer jusqu'au bout, je vous assure que vous y gagnerez au change pour un jour de délai. Mon navire est en vue du port, longeant la côte de Clavinia pour des réparations vitales à la survie du bâtiment. Sans quoi il y a de fortes chances qu'il soit irrécupérable s'il reste à flot plus longtemps. Votre navire devra donc prendre la seconde place qui se libérera demain. »

Gardant son calme, Eniatipac fit remarquer poliment qu’il n’en avait rien à carrer.

« Jusque là, c'est votre problème. Je ne vois pas en quoi je gagne au change. »

Une manière subtile d’inviter son interlocuteur à faire une offre afin de faire accepter sa proposition. Ce vieux loup des mers était dans le besoin : même si Eniatipac n’était pas homme à aimer les contretemps, il eût été idiot de ne pas écouter au moins ce qu’il était prêt à payer pour obtenir ce qu’il souhaitait.

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmy Phénix
Canarticho
Jimmy Phénix

Messages : 63
Date d'inscription : 01/07/2011

Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitimeSam 31 Mar - 14:59

Il ne voyait pas en quoi tout cela changeait la donne? Jimmy sourit d'un air embarrassé. La tentation était grande de lui répondre que, s'il n'acceptait pas ces états de fait, il aurait probablement tout un équipage sans navire sur le dos qui voudrais sa mort et celle de son équipage. Il n'aurait eut qu'à s'emparer du bateau ensuite. Jimmy n'aurait que faire d'autre de son argent s'il fallait venger la perte de son Envergure. L'intendant aussi passerait dans la vendetta. Mais toutes ces pensées de sang et de vengeance n'avait pas lieu d'être. Il fallait encore essayer de sauver ce qui pouvait l'être. A compter au moins les rats du navire.
Jimmy jeta un coup d'oeil autour de lui. Le navire qu'utilisait le capitaine au foulard bleu était un petit navire. Rapide, manœuvrable. Le genre de bateau qui filait entre les doigts avant même d'avoir le temps d'en donner la chasse. Il pourrait convenir pour une des prunes juteuse que Jimmy surveillait.

« J'y viens. Je vous ai dit que vous ne restez pas en reste dans l'affaire. Je suis un homme d'honneur, Capitaine Eniatipac. Je comprends qu'il soit insultant d'être reporté alors que l'affaire était réglée. Comprenez bien que ce n'est pas de gaieté de cœur que j'ai fait ça, surtout que l'intendant est un sacré requin.

Il n'avait même pas voulus connaître le type de navire que le vieux borgne commandait. Cela dit, s'il lui sucrait ce client, il n'aurait d'autre choix que d'accepter son offre, quel qu'elle soit. L'intendant avait prit des dispositions pour aujourd'hui, et Jimmy le tenait par les couilles. Du moins, tant qu'il n'avait pas vus l'état du navire qui arrivait. Jimmy se voyait déjà batailler le prix au fil des semaines qui suivraient.

J'ai des affaires très lucratives qui réclament un oiseau comme le vôtre en plus du mien. Dès la fin du réarmement de mon bâtiment, je vous propose un de ces fruits mûrs que les années m'ont appris à repérer. Le butin serait partagé à 50-50. C'est un marché assez honnête de la part d'un honnête homme, vous ne trouvez pas ? »

Le visage du capitaine Eniatipac se transforma. Il était jeune. Les promesses de butin l'émerveillaient encore. Ce n'était pas un mauvais point pour un pirate.

« Vous m'intéressez, vieil homme. Je suis partant...
Mais attention, si vous avez moins d'honneur que vous le dites, je saurai vous expliquer mon point de vue. Sinon, topez-là ! »


Il tendit sa main droite au borgne, tout sourire. Jimmy ne put que lui rendre son sourire de vieil homme et lui serra la pince. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'aucun malheur de vieillesse ne lui arrive entre temps, au pauvre bougre qu'il était. Il n'était pas aux portes de la mort encore.

« Marché conclu alors. L'affaire nous rapportera bien assez à tous les deux, et j'ai besoin de vous. Pas de bile pour ça. Capitaine Etiatipac. »

« Eniatipac ! »

Jimmy prit congé et descendit du pont en rejoignant l'intendant. Il se sentait mieux. Il avait gagné une partie. Qui n'aurait jamais dut poser autant de problèmes... Il espérait que ce ne serait pas comme ça dans tout Clavinia. En une journée il avait dut défendre son honneur deux fois. Bien qu'assommer un marin arrogant n'avait rien à voir avec le fait de faire prévaloir ses droits et son argent. On ne le connaissait pas ici. Pas encore.
Jimmy souffla en regardant son emplacement durement gagné. Sans un regard, il lui dit:

« Réunissez vos gars dès maintenant. L'Envergure devra être écopé et nettoyé et je veux que ça commence dès ce soir. »

« Un navire dans mon chantier naval est un navire bien traité, capitaine Phénix. Je m'occupe de tout ici, nous nous arrangerons pour les détails du paiement quand votre bâtiment sera arrivé. »

Requin.

_________________
Marin (3)=> Orientation en mer (2)- Endurance (6) => Dur à cuir (6) - Perception (1) - base de tir au pistolet (1) - base combat main nue (1) - maniement de la Hache (4) -
[Couleur d'écriture #006699]

La plume a assez coulé sans terrain d'entente, il est grand temps de faire parler la poudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Bassin de carrénage de l'Envergure Empty
MessageSujet: Re: Bassin de carrénage de l'Envergure   Bassin de carrénage de l'Envergure Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bassin de carrénage de l'Envergure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Port :: Chantiers navals-
Sauter vers: